Dialogue avec mon Ange N°19                                          Le 21.12.2012

 

 

 

 

L'entourloupe du Bugarach

 

 Pdf disponible en bas de page

 

La montagne le 21.12.2012
La montagne le 21.12.2012

 

Ce matin, le Bugarach a revêtu sa couronne de brume. Dans la vallée pas de bruit, à part les cloches des vaches qui résonnent au loin. Puis j'ai eu une pensée un peu moqueuse, j'en conviens, pour ces centaines de gendarmes et journalistes qui, sous la grisaille, devaient se poser la question du pourquoi de leur présence en ces lieux reculés du monde.  

 


Les journalistes s'ennuieraient-ils ?

 

 

Je souris puisque je sais que les mémoires et l'énergie de ces lieux, ne laissent personne indifférent. Les gendarmes, qui à travers leur fonction sont sensés ne pas réfléchir ou les journalistes en mal de sensationnel, risquent d'avoir des surprises... à leur réveil. 
Beaucoup de personnes savent que la fin des temps de la peur, de la corruption, de l'injustice, de la manipulation, du mensonge... est arrivée, mais eux l'ignorent encore.

 

Il suffit d'observer les journaux et les actualités télévisées. Entre les guerres, pollutions, réchauffement climatique, compétition industrielle, mensonges, corruption…, il n'y a pas de quoi se réjouir. Les journaux en font la une, mais pas une seule bonne nouvelle en perspective.

 

Les reporteurs et journalistes en mal de sensationnel, ont semble-t-il perdu tout respect d'eux-même. Leur salaire serait-il en fonction de "l'attraction événementiel" de leur reportage ? Nous pourrions le croire. Parce que pour être médiatiquement intéressant et rentable, un événement doit être violent, insolite, accrocheur, terrible, sensationnel. En suivant les infos ou les émissions télévisées, nous pouvons être témoins quotidiennement de la petitesse d'esprit de certains journalistes et présentateurs, qui tournent en boucle la bassesse et la débauche de la société, et de la sphère politique.

 

Tout cela relève de l'illusion, du brouillard que produit la Matrice, nous faisant croire que tout cela est important. La plupart des individus, sont incapables de voir ce qui se passe sous leur nez, et encore moins ce qui se trame sur des plans subtils. Pendant ce temps, des millions de gens stressent pour acheter les derniers cadeaux de Noël. No-El, ce grand rituel-mascarade-mensonge Illuminati, afin d'engraisser quelques multinationales et de donner encore un peu plus de travail aux enfants chinois.

 

Le fonctionnement de notre société humaine, est un système basé sur une surproduction démesurée, dirigée par le dieu argent, ainsi qu'une gouvernance pyramidale où chacun a peur de son "supérieur". Il bâillonne constamment des informations qui sont utiles à l'évolution de la Vie, à l'harmonie, à la quiétude d'une vie sociale équilibrée et paisible.

 

La diffusion d'informations par les médias-menteurs, occulte les choses importantes, manipule les images et transforme les propos. Ceci pour rajouter encore plus de peur dans notre vie, peur de l'autre, peur de la différence, peur de l'inconnu…, dans l'unique objectif de générer la séparation et la violence entre les hommes.

 

Il y a quelques jours, j'ai vu le reportage sur Bugarach, de l'une des chaînes télévisées championne de la désinformation, qui a tourné en ridicule les événements qui se passent dans la vallée. Extrêmement pathétique, il n'y a pas d'autres mots à dire. 
Nous avons pu constater comment l'ignorance, la stupidité et la bêtise humaine, peut déplacer des forces armées. C'est précisément ce que nous révèle le Bugarach aujourd'hui.

 

Mais ceux qui sortent de ce brouillard pour observer les événements avec recul, s'aperçoivent que tout cela n'est que la manifestation d'un monde qui s'écroule, d'une société qui ne sait plus à quel saint se vouer et qui se précipite droit dans le mur.

 

Ainsi le soir du 21 Décembre, Bugarach a accueilli les gendarmes pour protéger les gens craintifs, de leur comportement infantile. Ces gens avaient écouté les voix de leur peur intérieure, de leur ego, en attendant l'hypothétique fin du monde véhiculée par les médias.

Tandis que dans les villages alentours, d'autres faisaient la fête pour célébrer la naissance du nouveau monde. Quelle ironie de la Vie. Tous ces gens sont tombés dans le piège du vortex. La magie du Bugarach ne cessera jamais de m'émerveiller…

 

J'ai parfaitement conscience que sur un plan qui surpasse le plan de la matière, cette fin d'année 2012 est le début d'une transformation si puissante, qu'elle marquera une véritable empreinte dans la conscience de chacun d'entre nous. Car malgré les apparences, quelque chose est arrivé, quelque chose de nouveau. Nous pouvons le percevoir un peu partout, à condition bien sûr d'accepter d'ouvrir les yeux et de s'intéresser à ces choses que les médias-menteurs tentent d'occulter ou de ridiculiser.

 

Une révolution puissante est en marche, soutenue par les nouvelles générations d'hommes, de femmes et d'enfants, une révolution profonde de notre mode de fonctionnement individuel et collectif, qui manifestera la Nouvelle Terre.

 

Beaucoup de jeunes ici portent sous leur tenue de hippie, une énergie incroyable. Tous sont animés par une pulsion viscérale à se consacrer à la planète. Ils se donnent corps et âme pour manifester une Terre nouvelle, plus juste, plus fraternelle. Les jeunes générations incarnées sont porteuses d'un nouvel état d'esprit, d'une conscience élargie du vivant et d'un certain équilibre intérieur qui ira en s'amplifiant d'années en années. Bien-sûr, ils portent en eux, tellement de lumière, que ceux qui en ont peur s'en protègent, leur envoyant hélicoptères, avions de chasse et escadrons de gendarmerie...

 

Alors que je suis en train d'écrire ces lignes, mon Ange se manifeste en me titillant le chakra coronal.

 

Il me dit :

 


Tu t'en donnes à cœur joie aujourd'hui. Gardes ton sens critique pour toi-même, et reste simplement observateur de ces événements, car ils sont comme je te le répète souvent, un avant-goût de ce qui se produira à l'échelle mondiale. Décembre 2012, marque un point de transition symbolique, une bascule vers l'énergie de la Nouvelle Terre. L'égrégore de croyance, lié à la date du 21, a généré une formidable opportunité de remise en question pour celui dont la conscience était focalisée sur cette date.

 

Le lieu de focalisation de cet égrégore de pensée, a pour ainsi dire son importance aussi. Car le vortex ou porte des étoiles du Bugarach, n'est pas que localisé à Bugarach. Il englobe toute la région. Cette montagne a été un leurre pour les énergies des archontes de l'ombre, car l'énergie générée par cette porte des étoiles, va opérer rapidement des prises de conscience pour certaines personnes qui étaient présentes ou en lien avec ces lieux.

 

Beaucoup attendaient les extraterrestres. Mais ne se doutaient pas qu'ils étaient eux-mêmes ceux qu'ils attendaient… Alors effectivement, le Bugarach a bien rempli son rôle !

 

Il agit simultanément avec toutes les autres portes stellaires ou vortex d'énergie sur Terre, comme un "aspirateur à énergie ascendante". Il a pour ainsi dire servi à désengorger les lieux de l'énergie dense qui y était accumulée pour "redonner du mouvement", car dans quelques années, la plupart des gens que tu connais en ce moment, auront disparu de la région. Ainsi, l'ADN Anunnaki présent en chaque humain, a bénéficié de cette descente d'énergie cosmique, pour donner l'opportunité de se libérer de ses codes de dualité.

 

 

En écrivant ces lignes, j'ai fermé accidentellement la page internet sur laquelle j'étais connecté, et je suis tombé sur une photo du journal le Figaro, parue sur le net…

 

La guirlande de Noël représentant NIBIRU. Hasard ?
La guirlande de Noël représentant NIBIRU. Hasard ?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/12/19/01016-20121219ARTFIG00650--bugarach-la-presse-pietine-en-attendant-la-fin-du-monde.php

 

 

L'Ange m'avait aiguillé ainsi en me soufflant :

 

– Regarde bien la photo ! Que vois-tu ?

– Je vois des journalistes et des gendarmes.

– Oui ! Mais encore ?

– Je vois une maison, le drapeau français, la mairie, une guirlande de Noël et la montagne au fond.

– Porte ton attention sur la guirlande de Noël, ne te ferait-elle pas penser à quelque chose ?

– Ça y est ! Le symbole égyptien de Nibiru ! L'étoile rouge reliée par deux ailes.

 

(Nibiru serait une géante rouge, cachée actuellement par le soleil, ayant un cycle de révolution de 3 600 ans selon certains auteurs.)

 

Le symbole sumérien de NIBIRU en guise de guirlande de Noël...

sûrement pas un hasard !

 

Le symbole sumérien de NIBURU 

 

 

NIBIRU dans un crop-circle

Cette photo n'est-elle pas pleine de symboles ? Les gendarmes représentent l'autorité, le pouvoir, l'énergie patriarcale qui domine l'humain. Cette énergie patriarcale, engrammée dans vos cellules, est révélée à votre conscience par la peur du gendarme ou de la police.

 


La police : les peaux-lisses, étaient des êtres créés par les Anunnakis pour surveiller le "bétail humain". 
Ils sont connus sous la dénomination Miminus ou Petit gris et ont la peau complètement lisse. 
Les gendarmes ou la police sont encore aujourd'hui porteurs de leurs énergies, mais ils n'en ont absolument pas conscience.

 

Tandis que les journalistes, sont les colporteurs de la "propagande mensongère", par le biais de la manipulation de l'image et du son.
 Les élites de ce monde ont donc contribué à renforcer leur domination par le détournement des médias. Cette image pourrait évoquer l'envol de l'énergie archontique, symbolisé par cette allusion à Nibiru.

Cette photo parle bien d'elle-même, à qui sait regarder...

 

Parmi les hommes, certains vont entrer petit à petit dans le début d'une nouvelle ère de conscience, puis progressivement dans un "nouveau monde". Fini la course éperdue à l'argent, aux biens matériels, à la sécurité. Pour se faire, chaque humain devra tout bonnement aller à la rencontre de son être intérieur, pour se rendre compte qu'il est tout simplement lui-même la source de toute chose.

 

Cette nouvelle ère, sera donc celle de l'âme, d'une nouvelle manière de vivre et de nous unir les uns les autres pour vivre "ensemble".

 

Une ère nouvelle où l'échange de services et de compétences, ne sera plus basé sur l'argent. Car, si vous êtes assez nombreux à le décider, ça sera pour tout de suite !

 


Je suis toi, tu es moi...

Transmis par Jenaël en collaboration avec Sand

 

Télécharger
DIAG 19.pdf
Document Adobe Acrobat 343.0 KB