Dialogue avec notre Ange N°45                                                                 du 24.10.2016

 

 

 

Marcher à rebours vers un nouveau futur

&

Cassiopéens et Léonins

&

La migration Atlante ou l'itinéraire inversé de

St Jacques de Compostelle

&

Yeshua le Galicien

&

Technologie matérielle ou technologie spirituelle ?

&

L'incroyable rêve de Jenaël

 

 

Version PDF et audio en bas de page

 

"… L'enseignement Cassiopéen est porteur d'un formidable espoir. Une fois passé le premier sentiment d'effroi à assimiler les "horreurs" égrenées au fil des transmissions, on prend conscience que la vérité, aussi abjecte soit-elle, est préférable au mensonge et à l’ignorance et contient en elle-même une puissance libératrice.

Comprendre enfin pourquoi aucune solution n'a réellement permis d’améliorer le sort de l'humanité à travers les siècles et les millénaires, pas plus l’écriture que les religions ou le progrès technique, ni l’organisation sociale et politique des peuples, nous rassure sur l’homme lui-même. Non, il n’est pas mauvais de nature, non il ne détruit pas tout ce qu’il touche au nom de quelque malédiction intrinsèque. Le monde est dans un état catastrophique parce que l’humanité poursuit sa quête du bonheur sur des mensonges, parce qu’on la manipule sans cesse, parce qu’on lui maintient la tête dans le sac, et parce que, oui, elle se laisse faire et joue le jeu de ses bourreaux ..."

Extrait
des conclusions sur les révélations des Cassiopéens.
http://www.synthesedelonde.com/conclusion-sur-les-revelations-des-cassiopeens/

 

 

Rien ne pourrait être plus vrai !

 

Désormais dans les "Dialogues avec notre Ange" et dans le prolongement des révélations cassiopéennes, nous causerons de temps en temps des avancées en épigénétique et des progrès de la physique quantique. Ces deux domaines de la recherche étant intimement liés.

Car c'est finalement par des modifications épigénétiques conséquentes, qu'une partie de l'humanité sera amenée à sortir de l'illusion pour reconnaître le monde véritable qui l'entoure.

 

Ces deux domaines de la recherche scientifique consacrés à l'évolution de l'humanité, même s'ils sont déjà beaucoup plus avancés qu'on nous le laisse entendre, seront amenés dans les quelques années à venir à établir le pont entre l'humanité actuelle, son passé et surtout ses différents avenirs potentiels. Il paraît désormais très explicite que les nouvelles possibilités de futur se construisent déjà dans notre présent à travers l'expression de notre génome et répondent entre autres facteurs, à notre émotionnel, notre environnement, mais aussi à notre régime alimentaire.

 

Nous continuerons donc à établir les liens entre l'alimentation cétogène découlant du régime paléolitique-carnivore, son bénéfice sur la santé, la biologie, ses extraordinaires implications épigénétiques et évidemment sur le processus d'expansion de conscience qui mènera une partie de l'humanité à transiter vers d'autres mondes. Ce processus de transition parachèvera son Ascension vers des plans supérieurs de conscience de 4ème dimension SDA.

 

À un certain degré pour quelques uns, ces expansions de conscience parviennent déjà à manifester une néo-réalité qui commence timidement à se détacher du futur entropique de l'humanité.

 

Nous l'observons désormais en nous-même, l'alimentation cétogène influence intensément le processus d'expansion de la conscience et la reliance de plus en plus directe et consciente avec notre Soi supérieur. Précisément parce que le processus cétogène participe à la restauration des fonctions cognitives en augmentant les connexions synaptiques du système nerveux et de la substance blanche du cerveau.

 

"La substance blanche est composée de fibres nerveuses, des axones myélinisés et non-myélinisés regroupés en faisceaux, qui connectent entre elles différentes aires de la substance grise, où se situent les corps cellulaires des neurones. Ces fibres transmettent les impulsions nerveuses constituées de potentiels d'action."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Substance_blanche

 

Nous sommes donc en mesure de confirmer que le processus cétosique est impliqué dans le traitement des maladies dégénératives du système nerveux et qu'il est même extrêmement efficace dans son processus de régénération.

https://fr.sott.net/article/28146-Endommageons-notre-cerveau-avec-le-fructose

 

Mais à la différence d'un simple jeûne long qui favorise plus spécifiquement la régénération du cerveau et du système digestif, une alimentation carnée journalière couplée à un jeûne intermittent possède la particularité de mimer le jeûne long, parce que la cétose chronique installée par ce mode alimentaire devient rapidement plus efficace tout en accélérant la régénération totale de l'organisme. De surcroît ce mode alimentaire favorise et augmente la télomérase (conf. Diag 39), pivot de la régénération cellulaire.

 

Évidemment comme nous l'avons déjà précisé, ceux qui n'ont pas expérimenté le processus de cétose dans l'organisme, couplé à une supplémentation adéquate en iode ne peuvent absolument pas imaginer ses bienfaits, ni même son incidence sur l'augmentation des facultés de la cognition, de l'intuition et des perceptions sensorielles ou hyperdimensionnelles...

 

Et c'est cette vérité que Big-pharma et la science officielle, sous le houlette de la prédation 4D veulent à tout prix éviter de laisser se répandre.

 

(La cognition : ... terme scientifique qui sert à désigner l'ensemble des processus mentaux qui se rapportent à la fonction de connaissance tels que la mémoire, le langage, le raisonnement, l'apprentissage, l'intelligence, la résolution de problèmes, la prise de décision, la perception ou l'attention. Les processus cognitifs se distinguent des processus mentaux qui se rapportent à la fonction affective, qui est traditionnellement la spécialité des différentes formes de psychologie dynamique (ou approches psychodynamiques), dont les méthodes et applications sont principalement cliniques, telles que la psychanalyse ou la psychologie clinique...)

 

 

 

 

À l'heure où nous écrivons, nous avons encore franchi de nouvelles étapes dans le processus que nous rapprochons du "retournement" de Castaneda, lorsqu'il se laisse tomber en arrière dans le vide du haut de sa falaise. Bien sûr, dans un premier niveau de compréhension, celle de la logique humaine, ceci ne tient que de la métaphore. Mais perçue d'une perspective de conscience plus élevée, elle est une réalité grâce à la faculté humaine sensée maîtriser le champ magnétique entourant notre corps.

      

Il y quelques temps dans nos dialogues, nous avions déjà relaté ce mécanisme de retournement qui donne le vertige. Cependant à l'époque, les explications que nous fournissions n'en étaient qu'une première approche. Nous en savons désormais un peu plus puisque nous avons encore été inspirés par notre Supraconscience : l'Ange, qui nous a communiqué de nouvelles informations à ce sujet.

 

Alors voici les nouvelles révélations communiquées par l'Ange :

 

Ce retournement répond à votre nouveau mode de vie qui s'exprime par une sorte d'inversion de vos comportements quotidiens, un changement drastique dans votre rythme de vie, des habitudes relationnelles et un revirement total des pratiques alimentaires.

 

Guidés par le Soi supérieur, vous avez entamé une sorte de marche à rebours dans l'objectif inconscient d'y déceler une possibilité d'embranchement vers un nouveau potentiel de futur, un nouvel univers, mais qui cette fois-ci restera encore à inventer.

 

Les Cassiopéens le formulaient en ces termes :

 

" ... Si vous voulez retourner en arrière pour changer l’ « Histoire », soit par rapport à des personnes, soit par rapport à ce qui est perçu universellement, vous devez d’abord créer un univers alternatif pour ce faire. Vos « amis » SDS de la quatrième densité on fait cela des tas de fois..."

 

(Précisons que "nos amis SDS" sont les Gris et parfois certains reptiliens revenant de leur futur, afin de s'extirper du cycle entropique dans lequel ils sont restés captif".)

 

 

Une partie de votre humanité future demeurera séquestrée dans ce cycle non évolutif, suspendue dans le "non-temps", parce que sa conscience de groupe entièrement subordonnée à sa technologie matérielle, sa science et à ses certitudes bien ancrées, sera restée enfermée dans ses habitudes et ses croyances. Trop confiante en ses certitudes, ses preuves scientifiques, elle n'aura donc jamais su accepter de douter, ne pas savoir ou ne pas comprendre et n'aura pas eu la présence d'esprit d'aller rechercher des réponses ailleurs que dans la savoir intellectuel, scientifique et technologique. Elle n'aura donc jamais osé s'ouvrir à l'intuition, à l'inconnu, aux mystères, aux symboles… afin d'aller les explorer, car elle aura eu terriblement peur de découvrir la réalité !

 

Certes, dans ce qui représente cet "avenir" entropique, la science réussira à repousser "artificiellement" les limites de la vie humaine grâce à ses progrès. Mais cette technologie matérielle et artificielle ultra-sophistiquée (léguée par les Gris/Reptiliens du corpus prédateur), l'aura finalement entièrement amputée du savoir faire, de la maîtrise de la matière, du voyage dans l'espace-temps et des lois magnétiques s'y rapportant. Privée du ressenti, de l'intuition et de la soif de Connaissance, elle sera entièrement coupée du processus de régénération cellulaire naturel, qui aurait pu l'autoriser à vivre beaucoup plus longtemps et en parfaite santé. Alors que l'humain véritable est doté d'une structure éthérique, une sorte de géométrie énergétique, qui lui confère des caractéristiques uniques reconnaissables dans tout l'Univers, qui n'est autre que son champ électro-magnétique.

 

 

 

 

Cette structure vibratoire représente sa véritable identité. Elle est l'Arbre de Vie auquel l'IS-BE faisait référence dans "Entretien avec l'alien (de Matilda O’Donnell MacElroy"), et est aussi celle dont parle Mauro Biglino dans son ouvrage : La bible n'est pas un livre sacré.

 

 

 

 

Au final, cette partie de l'humanité (qui représente plus des trois quarts de la population) sera restée ankylosée dans ses croyances, beaucoup trop confiante en ses dogmes rigides, son intelligence limitée (pour ne pas dire ignorance) et en sa technologie matérialiste surannée.

 

Les Gris, leurs descendants ou plutôt certains d'entre eux, sont donc les derniers survivants humains extranéens d'un futur entropique déjà réalisé, découlant de la culture transhumaniste qui dans un avenir assez proche, aura totalement asservi et remplacé la conscience humaine.

 

Toutefois, une portion de la population restante sera parvenue à dépasser sa condition d'esclave humain, car elle aura compris comment réparer sa génétique. Elle aura réussi à réinitialiser les modifications épigénétiques entreprises dès l'ère du néolithique par le corpus SDS de 4ème dimension et son "poison divin" : le sucre. Ces mutations avaient été induites dans le génome humain dès l'instant où, à cause des technologies de l'agriculture offertes par les généticiens SDS, l'homme avait commencé à se nourrir de céréales et de légumineuses, et en conséquence s'était habitué à ingérer des quantités anormales de glucose.

 

"Ces mutations préjudiciables pour l'organisme humain sont donc essentiellement dues à notre alimentation, surtout depuis l'avènement de l'agriculture puis de la révolution industrielle. L'humain contemporain n'est plus adapté génétiquement à son mode alimentaire actuel. L'alimentation paléolithique ou pré-agricole peut donc être considérée comme un modèle pour la nutrition moderne."

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-poids/les-regimes-a-la-loupe/le-regime-paleolithique.html

 

Ces glucides, fructoses, saccharoses et autres "oses" présents en grande quantité dans votre alimentation auront à la longue complètement eu raison des capacités d'auto-régénération cellulaire naturelles et innées de l'organisme humain et de ces facultés extraordinaires qui sont par exemple le déplacement dans l'espace-temps par simple projection de ses corps éthériques par sa conscience.

 

Ce n'est donc aucunement par sectarisme, dogmatisme, extrémisme, fanatisme ou par prosélytisme que certains parmi les LEO ont choisi la voie de l'alimentation cétogène, du jeûne intermittent et de l'iode.

 

Ils se sont simplement dévoués pour expérimenter une voie que peu de gens ont empruntée jusqu'à présent, et ceci uniquement pour commencer à démanteler le génome commensal reptilien inséré dans leur génétique et pour permettre à ceux qui le désirent de faire de même avec une plus grande marge de sécurité.

 

Comme l'annonçaient les Cassiopéens : "Il vous faut changer vos suppositions pour pouvoir faire une expérience positive de l’Onde" (sous entendu l'Onde de changement).

 

Et c'est ce que vous avez entrepris, en osant braver les : "on dit que c'est dangereux pour la santé, la cétose ce n'est pas normal, manger sans glucides c'est du suicide..." !

 

Ceux qui ferment leur esprit à ces choses leur paraissant insensées ou pas normales, ne parviendront pas à créer leur propre "néo-réalité". Parce que s'ouvrir à des possibilités complètement inédites, consiste précisément à explorer cet inconnu. Car c'est en explorant cet inconnu, en surpassant la peur, que vous perturbez l'inertie du champ magnétique émis par le psychisme et qui créé votre réalité. Et "perturber" ce champ magnétique psychique est le seul moyen de générer ou de pratiquer des ouvertures entre dimensions pour vous offrir de créer des réalités/univers alternatifs.

 

Finalement il s'agit donc tel Castaneda, de s'ouvrir à l'inconnu – se jeter à l'envers du haut de la falaise – pour prétendre ouvrir sa conscience et la poser d'une façon beaucoup plus évoluée sur tous les événements qui régissent votre quotidien et sur votre environnement en général.

 

(Nous avons relevé à ce sujet un texte de Diane Leblanc qui traduit assez explicitement, comment en surpassant la peur d'explorer l'inconnu, nous arrivons à engendrer une nouvelle réalité. Mais ce qu'elle décrit n'est qu'un palier dans le processus du changement de conscience, et reste caractéristique du mode de pensée SDS de notre monde humain de 3ème dimension. Comme quoi certains enseignants New Age SDS, lorsque nous savons reconnaître leur rôle, peuvent aussi délivrer des indices pertinents et forts pour notre évolution de conscience en SDA.)

 

Et c'est en parvenant à outrepasser cette programmation de peur, de contrôle, de confort, de déni, "du pas normal", induite par les prédateurs reptiliens, que certains parmi vous ont pu expérimenter et partager le secret du processus de régénération !

 

Ce procédé à la fois simple mais inédit, répare le génome détruit ou bridé par la programmation génétique transdimensionnelle. Il découle de la synergie de trois facteurs essentiels qui se conjuguent de la manière suivante :

  • un profond "travail" de transformation sur votre corps spirituel (votre Êtreté Supraconsciente), au travers des libérations émotionnelles et des résolutions karmiques,
  • un intense "travail" de transformation des corps éthériques par l'absorption régulière et graduelle d'iode, un halogène dense qui dans un premier temps immunise l'organisme des retombées virales dues aux impacts cométaires, et ensuite dans l'éthérique renforce et stabilise les nouvelles fréquences de résonance d'un ADN originel reconstitué. Cette nouvelle fréquence de résonance autorise progressivement sa stabilisation dans une néo-dimension (un futur en voie de construction).
  • et une importante transformation du corps physique et de ses programmes anthropiques, soutenue par une cétose définitive (sevrage des glucides). 

 

 

Ces trois éléments ont la faculté de "booster" le processus épigénétique. Vous en avez eu une autre confirmation dans le tome 3 (Extrait de L’Onde, Laura Knight "(…) si nous souhaitons acquérir encore davantage de connaissances, il faut grandement renforcer et fortifier les organes et ressorts secrets de la vie physique."

 

Ce n'est donc qu'en redonnant aux trois corps (spirituel, éthérique, physique) l'information du génome originel au moyen de l'alimentation cétogène qui enraye le taux de glucides et répare les fonctions originelles hépatiques, que peut débuter le processus régénératif.

 

Et ce n'est que par l'effet antagoniste de l'iode sur les implants viraux, tels les plasmides, rétrovirus, transposons et autres vecteurs génétiques utilisés par les programmeurs SDS, que certains individus ont naturellement réussi à remplacer la version du génome génétiquement modifié implantée en leur temps dans l'ADN humain, par les reptiliens Anunnakis.

 

Néanmoins, afin de finaliser le processus de transition de vos corps physiques vers des dimensions supérieures de conscience et pour parvenir à un processus de régénération à plus grande échelle (par exemple celle d'une population humaine), il s'agissait de trouver le moyen de remplacer les séquences de génome falsifiées par les généticiens prédateurs, par son codage naturel ou originel qui est pour le "véritable humain", celui du génome christique : "le Kiristos". Ce dernier légué à certains par les instances planificatrices, a pour faculté de juguler définitivement la génétique reptilienne qui est déjà en train de perdre de l'emprise en cette fin de cycle.

 

Comprenez donc bien que le génome humain recèle plusieurs variantes selon les individus. Il est fonction de l'origine galactique de l'Esprit qui l'habite et composé grosso-modo de la génétique reptilienne qui pour certains individus est atténuée grâce aux gènes Abgal, Nungal, Sukkal, Urmah-Leonin, gènes christiques qui prédominent dans leur ADN.

 

En ce qui concerne l'humain, cette opération qui consiste à réveiller sa génétique SDA peut être réalisée par un procédé de résonance qui modifie son champ quantique. Autrement dit, par l'induction d'un "champ de torsion réparateur" dans le champ éthérique de l'ADN. Cette "guérison quantique" est beaucoup plus facile à réaliser après une cétose prolongée, puisqu'elle n'est efficace et complète qu'après déprogrammation totale de l'addiction au glucose débouchant sur une meilleure reprise de la télomérase.

 

Et c'est grâce aux propriétés halogéniques de l'iode, appliquées dans le champ de résonance de l'ADN lors de la réplication des extrémités télomériques, que se produisent rapidement des résultats tangibles.

 

L'énergie qui génère ce champ de torsion provient essentiellement du psychisme. Elle provient de la synergie de votre Conscience-Supraconscience SDS-SDA harmonisée par votre travail intérieur.

 

Pour faire le parallèle, ce n'est "qu'en tordant le cou" à toutes vos habitudes, à votre besoin de contrôler, à votre confort, à votre sécurité, à vos pratiques alimentaires et à vos habitudes relationnelles que vous pouvez engendrer de nouvelles réalités dans votre bulle de perception.

 

La conscience crée la gravitation (la réalité) qui elle, permet de modifier la conscience ! Encore une fois cette loi quantique, révèle ici toute sa véracité !

 

http://www.neotrouve.com/?p=2725

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/05/30/29978424.html

 

Pour clarifier, un champ de torsion est un procédé énergétique, électromagnétique, sonore ou optique qui permet la modification de la réalité perçue.

 


Ces procédés de "guérison génétique" ou de programmation-reprogrammation quantique, sont par exemple déjà expérimentés et réalisés, en faisant germer une "graine terminator" OGM et en appliquant un champ de torsion sur le champ éthérique de cette même graine.

 

(Graines terminator : sont des technologies utilisées pour restreindre la réutilisation de plantes génétiquement modifiées en rendant les graines de seconde génération stériles. https://fr.wikipedia.org/wiki/Terminator_(gène)

 

Une technologie semblable a d'ailleurs été expérimentée sur des fœtus de grenouilles et de salamandres, en utilisant en guise de champ de torsion, un hologramme projeté par faisceau laser, qui avait pour conséquence de permuter le génome de la salamandre en celui d'une grenouille.

 

 

 

Mais dans ce cas, il s'agissait d'un procédé optique artificiel, alors que dans certaines circonstances, ce champ de torsion peut être généré de façon spontanée et naturelle par la puissance et l'énergie de la Supraconscience créatrice.

 

Cette "force" rejoint quelque part l'idée du "Pouvoir de la pensée" décrit par certains gourous New Age. Mais en réalité, ce "pouvoir" n'appartient pas à votre monde de 3ème dimension car il ne passe pas par le "pouvoir intellectuel" provenant des mondes SDS (le cerveau reptilien générateur du vouloir, du désir, de la convoitise, de l'avidité, de la cupidité…). Ce "Pouvoir de la pensée" sert simplement de demi-vérité aux gourous New Age pour manipuler la conscience de l'humain, afin qu'elle soit déviée au service de son petit "soi" égotique SDS.

 

La véritable capacité générant le changement est une fréquence vibratoire qui précisément émane de la sphère du Soi supérieur SDA.

 

Cela signifie que ceux qui ne parviennent pas en 5ème dimension de conscience ne pourront pas devenir véritablement créateurs de mondes SDA. Ils ne resteront que des plagiaires de mondes déjà existants donc d'un futur déjà réalisé. Mais acceptez aussi que pour le moment vous ne pouvez pas encore comprendre parce que vous vous référez automatiquement à quelque chose que vous connaissez déjà, votre monde de 3ème dimension. Vous ne pouvez imaginer que ce que vous connaissez déjà. Pour véritablement en saisir la teneur, vous devrez vous dépouiller de toutes vos croyances limitantes, de tous vos programmes qui vous rattachent à cette 3ème dimension afin de parvenir en 5ème dimension de conscience où vous serez aptes à imaginer votre réalité qui alors prendra forme. Vous devez donc continuez à marcher sans savoir où vous mèneront vos pas.

 

 

Avancer vers l'inconnu
Avancer vers l'inconnu

 

 

Reprenons ! Dans la nature, ce champ de torsion est également induit par le rayonnement solaire et est généré par la fréquence de résonance de la plante-mère "naturelle", autrement dit de la mémoire de l'ADN originel de cette même graine ou plant (non-OGM), qui progressivement contraindra les "plants OGM terminator" à retrouver leur génétique primitive, ou alors les éliminera définitivement.

 

(C'est entre autre pour cette raison que Monsanto interdisait aux agriculteurs de resemer les graines OGM, puisque sur plusieurs générations les plants restés viables seraient revenus à leur génétique originelle. Ceci parce que la nature reprend toujours ses droits.)

 

On peut même accélérer ce processus de réparation-régénération en les arrosant très progressivement et prudemment d'une solution aqueuse d'iode. (De la même manière que vous avez augmenté graduellement la prise orale de l'iode).

 

Sachant que certains gaz halogènes comme les émanations iodées sont capables de générer de tels champs de torsion dans l'éther, il devient clair que le traitement à l'iode et la cétose prolongée sont capables de renverser la programmation induite par les généticiens SDS de 4ème dimension.

 

(Petit rappel pour les kabbalistes, en langage phonétique le mot "iode" s'entend "Yod" qui signifie "la main de Dieu". L'iode ne serait-elle pas alors la main de Dieu qui répare ?)

 

De la même manière, la planète peut être réinitialisée, "remise à niveau", si par la bonne synchronicité on permet aux signaux adéquats de venir ré-encoder l'ADN d'un milieu naturel par sa forme originelle. Ces signaux énergétiques sont transportés par l'Onde (cette fameuse Onde de changement chère aux Cassiopéens), qui devient vectrice des formes informatives destinées au ré-encodage ou à "la régénération" d'un milieu de vie.

 

On peut donc concevoir le principe de la réparation génétique puis la transition vers des dimensions supérieures d'une manière similaire, c'est à dire en réussissant à réparer une partie de la génétique présente à la surface terrestre au moyen d'un champ de torsion généré simultanément par l'énergie de son noyau et par l'énergie du rayonnement solaire.

 

Les changements géologiques et les grosses vagues de chaleur ne pourraient-ils pas être la confirmation de l'efficience de tels champs de torsion ?

 

Par résonance avec les champs morphogénétiques de certains humains qui ont réussi à régénérer leur génétiques primales d'avant l'arrivée des prédateurs reptiliens, ce champ de torsion efface progressivement les programmes-mémoires altérés des OGM contenus dans le champ magnétique périphérique de la Terre, pour reconstituer sa génétique primordiale (à l'image de l'ADN de la cellule qui, par l'influence d'un champ de torsion, retrouve ses fonctions télomériques originelles).

 

Il est alors aisément compréhensible que par exemple le résultat de l'application de ce champ de torsion sur l'écosystème terrestre, influence son champ éthérique, modifiant ou annulant ainsi toute génétique "terminator" terrestre. Rappelez-vous que le champ éthérique de la Terre pourrait être décrit comme une sorte d'onde d'énergie de matière-antimatière en vibration constante. Ce mouvement vibratoire est une perpétuelle alternance du passé-futur (l'antimatière) et devient instant présent : la matière, lorsqu'il est perçu par la conscience.

 

Ce mécanisme quantique (un champ de torsion induit par un égrégore de conscience "SDA") enclenchera alors par résonance ce même type de processus et autorisera l'ouverture de fenêtres dimensionnelles dans lesquelles toutes les anomalies génétiques (celles des organismes génétiquement modifiés) seraient déjà réparées. (Ce qui engendrerait la possibilité d'un nouveau futur).

 

Donc, lorsque la génétique de certains organismes commence à se régénérer, comme par exemple celle d'un certain nombre d'humains, le génome primordial provenant de l'ère paléolithique et pré-paléolithique se réveille dans sa génétique et se répare spontanément en chacun grâce à l'influence de ces champs de torsion. Puis par l'intermédiaire des champs morphogénétiques et de ces fameux champs de torsion, cette "réparation génétique" influencerait les champs morphogénétiques de l'ADN de tout être vivant, en réparant petit à petit les parties codées défaillantes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Champ_morphog%C3%A9n%C3%A9tique

 

Et c'est ce ré-encodage du génome primordial qui, à un moment donné, provoquera l'ouverture d'une porte dimensionnelle qui, cette fois-ci, s'ouvrira vers un futur non encore réalisé. Ce dernier s'exprimera alors en dehors de la matrice du prochain cycle préparé pour le bétail humain par les prédateurs de 4ème dimension SDS.

 

Cette ouverture transdimensionnelle, grâce à un égrégore de conscience à vocation "au Service d'Autrui", provoquera la fameuse Ascension d'une partie de la Vie terrestre vers des dimensions supérieures de Conscience et d'existence : la 4ème dimension de densité au "Service d'autrui - SDA". De la même manière que lors de la chute de la précédente humanité.

 

Cette 4ème dimension SDA constitue donc finalement une alternative à la 3ème densité, un univers parallèle à la 3ème dimension, telle que vous la connaissez encore pour le moment, ré-encodée par des Consciences d'orientation SDA et qui pour la durée de la transition, formera une réalité parallèle sur votre planète qui sera imperceptible au commun des mortels.

 

Cette néo-réalité se détachera peu à peu du monde SDS, qui finalement restera plafonné en 4ème dimension au Service de Soi.

 

C'est ainsi, en rééquilibrant les préjudices causés par le corpus SDS et en supprimant les codes/programmes limitants et destructeurs de la génétique humaine, que la nature par résonance avec le génome du futur humain SDA, reprendra ses droits et soignera les blessures infligées à sa génétique en 3ème densité.

 

Or dans ce domaine, les prédateurs de 4ème dimension savent que s'ils perdent la main mise sur la génétique de l'homme, ils perdent aussi le contrôle de sa pensée et de ce fait, le contrôle d'une bonne partie de leur cheptel humain.

 

***

 

Depuis quelques temps déjà, nous nous sommes rendus compte que ce vent de changement, ce retournement dimensionnel avait déjà commencé pour certains d'entre nous. Il devient désormais de plus en plus concret et palpable. Déjà beaucoup sont parvenus à modifier profondément leur routine quotidienne, alors que pour la majorité des individus rien ne change... au contraire, la société, le monde de cauchemar de la 3ème dimension, va de mal en pis.

 

Comme l'avait formulé Yeshua en son temps, il est de plus en plus clair que nous aussi sommes dans ce Monde, mais ne sommes pas de ce Monde. Cette citation qui dépasse les lois connues de la physique quantique détient une puissance de vérité, que peu d'individus encore sont capables d'imaginer. Nous serons en mesure d'en approcher les raisons dans les prochains dialogues qui marqueront les prémices d'un grand changement collectif que nous commençons tout juste à percevoir.

 

Contraints de nous adapter à ce monde d'illusion depuis notre plus tendre enfance, nous nous en détachons désormais à grands pas, dans le sens où nous nous détachons de plus en plus de ses valeurs éphémères.

 

Tous deux sommes affranchis du milieu du travail, des obligations vis à vis d'un système patronal (ou patriarcal), autrement dit de l'esclavage ! Émancipés des obligations familiales, libérés de la culpabilité et de l'attachement s'y rapportant, nous nous sommes détachés de nos fréquentations "empoisonnantes" d'avec certains de nos parents, grands-parents, enfants, frères, sœurs, compagnons/compagnes, amis/connaissances... Ce qui signifie en somme, qu'après un véritable "réajustement relationnel", ils ont soit disparu de notre vie quotidienne, soit sont devenus de vrais coéquipiers d'évolution vers ce nouveau futur.

 

Même en y mettant toute notre bonne volonté pour nous fondre dans la société humaine actuelle, nous ne pouvons que constater la carence en relationnel spontané et de la pauvreté d'esprit qui y règne. Désormais l'abrutissement et la stupidité consument la majeure partie de la société humaine. Il y subsiste un manque flagrant d'échanges, de partages, de communication constructive et désintéressée, renforcé par un immense fossé intellectuel et psychique, débordant d'arrogance, de suffisance et d'ignorance, caractérisant la main mise de la prédation SDS de 4ème dimension.

 

À un autre niveau, nous ne pouvons que relever ce genre de manquements entre les nations, les gouvernements et leurs peuples, entre les pays de l'est et les nations de l'ouest, qui de plus en plus probablement risquent, comme jadis, de se terminer en apocalypse nucléaire mondiale. (Tel que ce fût le cas en Amen-ta et en Amen-ti, les deux civilisations disparues de l'Atlantide. Nous développerons ce sujet plus bas.)

 

À nos yeux, l'Univers social standardisé et normalisé par un relationnel superflu et vide, s'est densifié à l'extrême en 3ème dimension. Il s'achemine désormais vers un abîme sans échappatoire dans lequel inexorablement s'enlisent la plupart des humains. Le monde, n'est donc ni plus ni moins qu'un terrain d'expériences, un vaste terrain de jeu multidimensionnel de dualité, duquel la plus grosse part de l'humanité actuelle sortira perdante.

 

En ce qui nous concerne, dans ce monde, plus rien ne nous rattache à un conditionnement induit par un dogme ou une philosophie quelconque, puisque désormais nous éprouvons nous-même la vérité que nous propose notre néo-réalité.

 

Au final à n'importe quelle échelle de la société humaine, tous ces gens prétendument de plus ou moins bonnes intentions et qui n'osent pas affronter l'inconnu qui leur permettrait de s'engouffrer dans un nouveau futur, ne font donc que se conforter dans l'illusion de leur 3ème dimension de réalité. Ne dit-on pas que l'enfer est pavé de bonnes intentions ?

 

Heureusement que quelques autres ont remarqué que "le monde ne tourne plus rond" et se questionnent à propos de l'avenir de notre planète.

 

Nous rencontrons de plus en plus d'individus conscients de la gravité de la situation globale, accomplissant un cheminement identique au nôtre et qui d'arrache-pied collaborent à ouvrir d'autres possibilités de futur à l'humanité.

 

Cette "réalité émergente" nous avait d'abord conduit à changer d'alimentation et éprouver les effets de la cétose prolongée. Cette expérience très rude qui reste complètement à l'encontre de toute recommandation diététique médicale, a été l'un de nos plus gros défi.

 

Il s'agit donc de bien comprendre que nous nous sommes donnés les moyens de recevoir et d'intégrer "la Connaissance" qui nous a été proposée. Et cela n'a jamais été facile. Mais nous savions qu'en opérant nos choix, nous allions devenir les pionniers d'une expérience transcendantale (et transdimensionnelle) qui par résonance, produira un tel champ de torsion et affectera d'autres êtres humains (référence à l'expérience du centième singe).

 

D'autres individus seraient alors propulsés à modifier leur comportement, leur alimentation, leurs croyances, pour ensuite eux aussi construire peu à peu leur nouvelle bulle de réalité, qui devrait progressivement déboucher sur une conscience beaucoup plus élargie et une nouvelle perspective de la vie terrestre.

 

Et c'est précisément en partageant nos expériences que nous apprendrons à fusionner nos réalités individuelles pour que celles-ci puissent glisser de notre Univers connu à un autre encore inconnu, construisant peu à peu une nouvelle réalité… : Notre nouvelle réalité !

 

Cette création collective "cette néo-réalité émergente" sera progressivement superposée/amalgamée avec la réalité qui existe encore en 3ème dimension pour le moment. Elle formera un monde de conscience alternatif, qui à la fois recèle l'ancien et le nouveau et amènera à un moment donné, à ce que les réalités des différentes personnes partageant leurs expériences fusionnent pour constituer une sorte d'égrégore de conscience alternatif qui, de par sa synergie, commencera à modeler un Univers mutuel transitoire. Au final ce dernier définira la réalité de tous ceux qui ont mené cette même expérience.

 

S'ouvrira alors un nouveau potentiel de futur qui sera, vous l'aurez peut être déjà compris, celui d'un cheminement SDA dans une 3ème dimension de densité, qui finalement "migrera" en 4ème dimension dès qu'il se détachera de l'ancien.

 

Cette expérimentation de création par l'humain totalement transdimensionnelle et "subconsciente", ne s'était plus réalisée depuis l'époque des Namlu'ù (env. 500 millions d'années), sauf peut-être par les peuples aborigènes et quelques ethnies isolées à travers le Monde qui eux étaient encore intimement "reliés" à leur Soi supérieur.

 

Ces Namlu'ù étaient les humanoïdes qui avaient précédé les néandertaliens et les homo-sapiens et vivaient sur Terre bien avant l'arrivée des Anunnaki sur notre planète. L'arrivée de ces Âmes Namlu'ù sur Terre, pourrait bien correspondre à l'époque que relate Valérie J. Barrow dans son ouvrage "La Mission du Rexégéna". À noter qu'elle aussi mentionne le rôle du peuple LION, les LEO de Léonis, qui au moment d'une grande transition d'une densité d'existence à une autre, étaient intervenus dans les enjeux terrestres d'une manière similaire à aujourd'hui.

 

Credo Mutwa aussi en parle dans le livre de Linda Tucker : Les lions blancs annoncent une nouvelle ère glaciaire.

 

Ainsi que dans l'article suivant : "Les informations du chaman zoulou Credo Mutwa sur les origines et le futur de l’humanité"

 

C'est donc ce nouveau potentiel de futur qui attend certains humains qui sous forme Cassiopéenne, Léonine, Gris positifs, Reptilienne repentie, Sirienne, Vénusienne, Pléiadienne ou autres peuples transcendés en 5ème dimension SDA, nous avertissent en revenant de leur cycle d'un futur déjà réalisé, du danger qui rode pour l'humanité actuelle, qui est celui de croire que le chaos dans le monde touchera bientôt à sa fin.

 

Nous en avons eu un petit aperçu de l'aboutissement "sans issue" de cette manipulation transdimensionnelle SDS qui avec "Le Brexit" (contraction de "Britain" et "Exit") a leurré nos voisins britanniques. Par référendum, ils ont finalement choisi de mettre fin à quarante-trois années d'appartenance à l'Union européenne. L'Italie en fera probablement de même... Avaient-ils tort ou raison ?

Peu importe car de toute manière, les deux options débouchaient dans le même traquenard transdimensionnel ! En disant oui au "Brexit" le peuple britannique s'est tout de même laissé prendre à l'incroyable piège planifié par le Nouvel Ordre Mondial (N.O.M.). Il est resté ligoté dans l'illusion de sa réalité entropique.

 

Il s'agit donc de comprendre une fois pour toute que le N.O.M. est dirigé non pas par des humains, mais gouverné par des entités SDS de 4ème dimension, des prédateurs extrêmement intelligents, mais dénués d'émotions. Ces entités ne sont pas capables d'engendrer la Création d'un Univers et sont obligées de devenir les parasites du nôtre pour survivre.

 

Malgré leur forme humanoïde, ces entités n'ont absolument rien d'humain, mais en pénétrant et parasitant l'intellect humain, elles restent des créatures prédatrices et manipulatrices. Elles maintiendront leur jeu pervers tant qu'elles n'ont pas été reconnues dans leur légitimité à participer à l'équilibre dans l'Univers.

 

Ainsi depuis sa genèse, les entités de 4ème dimension SDS jouent magistralement de l'ignorance et de la confusion du peuple humain, à qui par différents systèmes de manipulation mentale, des troubles cognitifs ont été astucieusement introduits dans sa psyché. Ces troubles sont toujours détectables en notre époque contemporaine surtout en cette fin de cycle.

 

Voir : https://fr.sott.net/article/28804-La-schizophrenie-est-apparue-apres-la-divergence-des-humains-modernes-avec-les-Neandertaliens

 

Couplés à de la désinformation, ils sont efficacement activés par la prédation transdimensionnelle et humaine au travers des religions, des faits de société, de la politique…, pour générer de la réaction. Ils sont même conçus et systématisés par des sociétés occultes, agences du gouvernement secret et sont efficacement entretenus et renforcés par des succursales de désinformation à leur service tels le Cointelpro (Counter Intelligence Program), le New Age et autres programmes MK Ultra de Mind control, dirigés par la CIA, comme la programmation Monarch, Green Baum et autres de ce genre...

http://www.elishean.fr/le-palmares-des-cassiopeens-n5-le-dr-greenbaum-et-les-candidats-mandchous/

 

Mais dans une vérité ultime, ces troubles commencent tout simplement par notre propre perception qui ne fait que dénaturer la réalité… (Nous y reviendrons dans les dialogues à venir…).

 

Très ingénieuses, ces manipulations de la conscience humaine ont encore de beaux jours devant elles et sont loin d'être révolues. Il suffit d'observer les effets abrutissants sur notre société humaine actuelle par l'utilisation irraisonnée des tablettes, Iphone, Smartphone, Pokémon Go et compagnie.  

 

 

 

 

Le chaos organisé par la migration des réfugiés, le mouvement "nuits debout", la situation sociale désespérée en Europe et dans le monde, les risques de guerre entre les USA et la Russie et qui divisent l'Europe en sont d'autres exemples. Ils sont très méticuleusement planifiés pour entretenir la peur et la stupidité au sein de l'humanité assoupie dans ces certitudes.

Ce chaos n'est donc absolument pas dû au hasard, ni à la fatalité. Il n'est que le résultat de la bêtise et de l'ignorance humaine, celui de tout un chacun qui se conforte dans son bien-être et ses illusions. Les entités SDS de 4ème dimension ont pour objectif d'amener l'homme à l'abrutissement total puis à la guerre civile. Réduire la population mondiale qui "zombifiée" par son inconscience et risquant de devenir incontrôlable, devient désormais leur priorité.

 

Pour mémoire, rappelons-nous des commandements gravés sur les Georgia Guidestones :

 

 

 

 

Toutefois, du fait de la montée en puissance de ce chaos organisé, ils provoqueront aussi le réveil de la petite parcelle de l'humanité ayant véritablement appris à réfléchir en utilisant l'effet miroir de sa bulle de perception, afin qu'elle puisse migrer dans une nouvelle densité d'existence.

 

Cette portion de l'humanité se détachera de ce monde entropique et se développera hors de portée des mondes de densité au "Service de Soi - SDS" plafonnés en 4ème dimension de densité, ce qui déploiera un nouvel équilibre dans l'Univers.

 

Et c'est dans ce sens, lorsque nous acceptons et comprenons la légitimité des peuples prédateurs dans les mondes de dualité et en reconnaissant leurs rôles, qu'ils peuvent devenir nos alliés.

 

Alors au lieu de lutter, de guerroyer, de dénoncer, de se plaindre, de se révolter, de manifester, qui ne constitue purement qu'une riposte du cerveau reptilien exprimant une réaction de colère et de déni de soi, ne serait-il pas plus judicieux pour les humains d'apprendre à "retourner à l'intérieur", en leur intimité émotionnelle, pour aller à la rencontre de leur Ange, leur véritable Soi ? Parvenir par le biais des "propriétés magiques" mis à jour par l'épigénétique participant à réparer notre génome pour apprendre à nous soustraire de ce monde en perdition, ne serait-ce pas la seule manière de nous créer un avenir meilleur ? C'est ce que nous avons appris au travers de nos expériences et c'est la voie que nous avons choisie.

 

Ce monde à dessein entropique, d'agitation, de chaos, de désolation, d'horreur, de barbarie, restera sous peu relégué définitivement dans les basses fréquences de l'astral de la 4ème dimension SDS, afin que la réalité de certains humains puisse changer de plan pour migrer enfin vers la 4ème densité (ou 5ème dimension de conscience SDA) !

 

La plupart des humains n'ont toujours pas compris que pour que le Monde change, il leur est indispensable de changer la perception qu'ils en ont. Il est impératif qu'ils s'arrêtent de vouloir changer "l'illusion de la perversité" qu'ils observent dans leur propre monde, de vouloir lutter, manifester ou dénoncer les bourreaux. Le monde tel qu'il est n'est qu'expérience pour apprendre à détecter ce qui nous met en réaction.

 

Ils sont désormais prestement invités à visiter leur émotionnel, à "retourner en eux" au plus profond de leur génome afin que dans les mémoires de l'Âme, ils puissent parvenir à réparer les programmes/implants créant leur illusion-réalité, qui en s'imprimant dans leur bulle de perception engendrent une lecture faussée de leur propre univers.

 

 

 

 

Parce qu'à force d'hésitation, d'attendre et remettre les choses au lendemain, il sera bientôt trop tard ! Les cycles universels tout de même bien réels, se déplaçant dans l'espace-temps, provoqueront l'Onde. Ils sont l'énergie électromagnétique, le "mouvement", générant cette vague de changement qui bientôt aura rattrapé, dépassé, puis périmé les incroyables capacités d'expansion de la conscience humaine de 3ème dimension.

 

Ce changement à l'intérieur de notre ADN ne peut se faire qu'à travers la magie de l'épigénétique et les ressources d'un Esprit/Conscience délivré de l'illusion, c'est-à-dire véritablement éveillé. Pour métaphoriser, il ne s'agit donc pas d'essayer de changer les images du film qui défilent sur l'écran, mais de retirer le film du projecteur. Car si les humains persistent dans leurs limitations, il sera impossible que leur monde change. Autrement dit, ce que nous percevons ou voyons autour de nous, restera une "réalité visible" immuable qui évidemment ne peut être modifiée en opérant uniquement sur l'illusion.

 

Et c'est en travaillant sur notre conscience des choses, notre manière de percevoir la réalité qui nous entoure, notre alimentation, tout en respectant les Lois de l'Univers, que notre génome peut entamer sa mutation qui par résonance magnétique, va attirer dans notre bulle de perception d'autres circonstances, de nouveaux événements, de nouvelles réalités. Ce n'est qu'à ce moment là que nous franchirons la première étape du changement qui, pour certains déjà, commence à se profiler dans leur bulle de 3ème dimension d'existence.

 

Néanmoins à ce nouveau stade de notre évolution personnelle, ce n'est pas encore pour autant que le monde extérieur est changé. Mais certaines prophéties, certains événements terrestres annoncés, parfois ne surviennent plus tels que nous les attendions ou alors sont déplacés dans l'espace-temps.

 

 

 

 

Pour changer le monde extérieur, il s'agit d'abord (comme l'ont expliqué les Cassiopéens), d'apprendre à modifier "ensemble et simultanément" nos bulles de perception, afin qu'une fois métamorphosées, elles créent une sorte d'égrégore de perceptions novatrices qui en s'additionnant, manifestent peu à peu un autre monde pour certains humains.

 

Il ne s'agit donc absolument pas de rester endormis sur nos lauriers, puisque les LEO – comme les Cassiopéens et nous-mêmes –, œuvrons d'arrache-pied pour que l'humanité ou du moins une partie d'entre elle, puisse trouver une échappatoire vers et au-delà de la 4ème dimension SDA.

 

Pour accéder à cette porte de sortie et pour pouvoir la franchir, nous n'avons absolument plus besoin de nous battre contre nos bourreaux, ni de manifester ou de dénoncer nos persécuteurs. Car elle ne s'ouvre qu'à ceux qui en se lançant à la Quêste du Graal, cherchent à acquérir la Connaissance. Et c'est parce qu'elle est la seule clé capable d'ouvrir ce vortex dimensionnel, que cette véritable Connaissance a toujours été dissimulée à la conscience humaine.

 

Ce grand retournement ne se réalisera donc jamais lorsque nous nous tournons vers le monde extérieur, mais a lieu dans l'intimité même de nos cellules lorsque nous nous serons libérés de tous nos implants-mémoires-programmes du prédateur qui manifestent et nous lient à la Matrice de 3ème dimension SDS.

 

Ce n'est que pour ralentir et contrôler ce grand retournement en notre esprit et en même temps pour le provoquer chez les plus "méritants et valeureux" d'entre nous, que les maîtres de l'entropie SDS conjuguent leurs talents à semer la zizanie, la désolation et le chaos sur Terre.
Il s'agit donc de comprendre une bonne fois pour toutes ce qui se joue à des niveaux supérieurs de conscience ! N'est-il pas dit que la Connaissance protège précisément parce qu'elle autorise à ne plus reproduire les "erreurs" du passé ?

 

Et c'est donc pour éviter l'ingérence dans les affaires humaines et pour motiver les gens à rechercher la véritable Connaissance qui pourrait les aider, que les LEO – comme les Cassiopéens – ne délivrent jamais d'informations toutes faites, prêtes à être "englouties" et ne transmettent jamais par "channelling" direct.

 

Nous avons compris que nous devions inévitablement éprouver les enseignements des LEO par nous-même, parfois procéder à d'intenses et interminables recherches pour trouver des réponses ou des confirmations à nos ressentis et aller toujours plus loin et plus profondément dans nos expériences et explications à leur sujet.

 

Nous le répétons encore ! Le véritable chercheur de vérité va toujours vérifier par lui-même si un savoir possède une valeur quelconque (on appelle cela une démarche épistémologique). Nous encourageons donc vivement les lecteurs du Réseau LEO non pas à croire sur parole ce que nous présentons sur le site, mais à évaluer, éprouver, expérimenter nos informations par leurs propres expériences.

 

C'est de cette manière à travers la Connaissance "Léonine" et sa pédagogie parfois un peu rude voire éprouvante, que désormais s'accomplira le prolongement de l'aventure humaine terrestre de ceux qui se sentent appelés par le Service d'Autrui.

 

 

La conscience Léonine a toujours été représentée par les grandes traditions religieuses.

  

 

Ces "configurations des consciences LEO au Service d'Autrui" provenant des plans transdimensionnels et du centre de pensée Léonin, s'épanchent maintenant progressivement en certaines consciences humaines qui se sont préparées à les intégrer. Ces hommes et femmes ont enfin compris qu'il était malencontreux de s'opposer aux plans de la prédation SDS, comme de se débattre envers sa propre dualité. Et c'est seulement parce qu'ils l'ont compris et parfaitement intégré, qu'ils pourront approcher la formidable énergie que représente la Connaissance qui rayonne de la Conscience Universelle.

 

Pour illustrer ce que nous annonçons et expliquer comment nos prises de conscience en découlent, nous nous offrons encore de relater brièvement nos dernières expériences par lesquelles nous a été démontré que certains programmes provenant de vies passées s'exprimaient encore dans notre réalité. Ceci parce qu'ils subsistaient encore dans nos champs d'énergie.

 

Fin du mois d'août, suite à un rêve de Jenaël que nous relaterons plus bas dans cet écrit, nous étions partis en quête d'information sur les Cagots. Nous avions pris la route pour le Pays Basque et avons ainsi retrouvé Marie-Jeanne. Et c'est grâce à nos retrouvailles que Sand a pu saisir la profondeur des enjeux (EN-JE/ANGE) qui étaient en jeu.

 

 

 

 

Sand relate :

 

Nous l'avons découvert lors de notre enquête sur le fameux peuple mystérieux et maudit qu'étaient les Cagots (nous en parlerons aussi ultérieurement). Ensuite, des indices m'ont été présentés à travers l'histoire et l'attitude de Marie-Jeanne.

 

A cause de ses mémoires transdimensionnelles et inconscientes de sorcière-kaskarote, Marie-Jeanne toujours rebelle dans l'Âme n'a jamais demandé à être "reconnue" et préférait passer "incognito" en société. Elle n'a donc jamais posé de demande de RSA, par peur de devoir se justifier.

Effectivement elle habite aujourd'hui, une vieille demeure léguée par son père décédé, et survit tant bien que mal avec de maigres revenus provenant de son héritage.

 

Et ce sont précisément ces mémoires, ce "schéma" de paria, d'ancienne sorcière, de rebelle, que je perçus s'éveiller en moi dès le premier instant où je l'ai rencontrée.

 

Elle avait certainement dû être ma sœur à l'époque de l'inquisition des sorcières de Zugurramurdi. Du moins, des mémoires à ce propos sont remontées très fortement.

 

 

 

 

Je compris alors que moi-même j'étais encore porteuse de programmes, par le biais desquels à cause de la chasse aux sorcières à cette époque, je devais passer tout mon temps à montrer patte blanche, me justifier, prouver mon identité, me défendre pour avoir le droit de vivre, le droit d'exister.

 

N'est-ce pas exactement le jeu qui se déroulait à travers mes échanges de courrier avec Pôle emploi et le RSA ? J'étais toujours face au contrôle, face à l'esprit obtus des représentants de l'état, face à l'injustice, la punition, la répression.

 

Pourquoi cette injustice, cette interdiction de devenir celle que je suis m'était-elle présentée à nouveau dans ma vie actuelle ?

 

Je devais comprendre qu'il était inutile de lutter, de vouloir se faire entendre, d'autant plus que j'étais face à des "robots" de la bureaucratie, des individus sans Âme, entièrement soumis à l'autorité du "pouvoir politique et exécutif", inconscients de la dangereuse réalité de l'humanité actuelle. Il m'aura donc fallu aller au bout de l'expérience, jusqu'à ce que je m'écroule, que je ressente profondément en moi que je n'avais plus d'énergie à leur donner.

 

Au travers de cette grande leçon de vie qu'était la rencontre avec Marie Jeanne et nos aïeuls cathares-cagots-kaskarots, je compris enfin qu'il était vain de lutter envers un système qui malgré les apparences, avait sa raison d'être. M'identifier à une victime n'est qu'une puissante programmation provenant d'implants reptiliens.

 

Je devais donc comprendre et apprendre comment réaliser ma propre déprogrammation.

 

En acceptant au plus profond de moi pourquoi je vivais cette expérience et par mon consentement à ce que je venais de percevoir, j'ai su apprendre à maîtriser mon énergie de colère pour la transformer en compassion.

 

Et justement l'Énergie de compassion est celle que portaient les êtres Christiques. Elle est véhiculée dans la génétique des porteurs du sceau de Caïn, les Fils ardents de la vie, les Kiristos.

 

Cette génétique est celle qui se réveille en moi présentement. Elle est celle de la planificatrice "Kiristia", qui est un autre "moi" sur une autre ligne temporelle. (Le nom Kiristia m'a été donné à St Gens - voir mon histoire : Sand).

 

Sa génétique Amasutum – mi-Abgal, mi-Reptilienne –, s'exprime aujourd'hui à travers mon incarnation humaine pour aider à rééquilibrer la main mise de l'ancien empire reptilien sur la population humaine.

 

Je compris alors que les Cathares, les Cagots, les Kaskarots étaient mes ascendants Êtres-poissons, mi-homme, mi-amphibiens, arrivés sur Terre à l'ère du Poisson "symbole du Christ" et des véritables Chrestians.

 

 

Ce peuple de Sirius, les Abgals, des humanoïdes amphibiens à queue de poisson ou pattes palmées qui apparaissaient ci et là comme par magie dans leur "Merkabah" énergétique à chaque fin de cycle (donc lors des guerres, des épidémies de peste, des bouleversements climatiques...). Ce champ électromagnétique possède une forme géométrique qui lors de son activation se transforme en une sphère parfaite. Il permet à l'esprit de voyager à travers les univers parallèles et les dimensions. Il sert de véhicule pour le transfert de l'esprit et du corps dans les mondes supérieurs. (Nous en reparlerons beaucoup plus précisément dans le prochain dialogue.)

 

Merkabah est donc un terme hébreu qui signifie char (de la racine R-K-B signifiant chevaucher). C'est un des plus anciens thèmes du mysticisme juif. Le terme a été repris et le concept révisé par le mouvement du New Age, lequel en parle pour désigner une prétendue propriété secrète de l'être humain à s'affranchir de la matérialité pour voyager dans l'espace et le temps –.

 

Ce peuple de planificateurs (l'une des parts génétiques de nos ancêtres qui quelque part peut être considérée comme nos grands-frères galactiques), voyage dans leur merkabah. Ils sont porteurs de l'Énergie de compassion christique qui depuis toujours et depuis leurs dimensions subtiles, ils sont venus enseigner les habitants de la Terre.

 

Ils leur apprenaient à augmenter leur fréquence vibratoire pour leur évolution dans les cycles de vie suivants. Ils sont parmi ces pacifiques planificateurs de vie qui dans le secteur de notre galaxie, veillent au respect de l'équilibre universel. Pas étonnant que sous l'égide des religions, les Cathares (Albigeois), Cagots, Laminaks, Chrestians et autres porteurs de la vérité et de la véritable génétique christique aient toujours été rejetés à travers l'histoire. Toujours maudits comme des pestiférés et traités de parias, de rebuts de la société, ils ont été rabroués, refoulés voir massacrés par le patriarcat dominant, le pouvoir politique et les religions en place.

 

Évidement, depuis que le corpus des prédateurs reptiliens, le véritable pouvoir en place (représenté aujourd'hui par les différentes castes du Nouvel Ordre Mondial), a rompu cet équilibre sur Terre, les planificateurs ont fait appel à la milice Urmah, non pas pour les chasser, mais pour les remettre à leur juste place dans cet équilibre.

 

Les LEO ne sont donc pas autre chose que des Urmah provenant de l'ancien cycle. Ils sont ces puissants guerriers qui, non pas par les armes mais par leur conscience et leur fréquence vibratoire très élevée, nous assistent pour que l'humanité puisse entamer un nouveau cycle d'évolution dans un nouvel équilibre.

 

Finalement, les Cathares, les Cagots, les Sorcières et beaucoup d'initiés massacrés lors des inquisitions successives, ont perdu leur corps physique parce qu'ils n'étaient pas encore parvenus à l'initiation finale.

 

Leur Âme devait connaître toutes les souffrances que l'humain avait enduré durant son cycle d'incarnation dans la Matrice reptilienne, pour pouvoir lui offrir en cette apocalypse de la 6ème humanité, la possibilité d'émerger dans une nouvelle ère.

 

Et cette rédemption de l'Ère reptilienne est en train de se réaliser au travers des miracles de la génétique et des facultés réparatrices transdimensionnelles de l'ADN.

 

La souffrance de tous ces peuples de "justes", opprimés depuis toujours par le pouvoir reptilien, devait précisément me rappeler que nous devions réussir notre initiation ultime dans notre vie actuelle. Jenaël (le Nungal-Léo) né sous le signe du Lion et moi (l'Amasutum Reptilienne/Abgal) née sous le signe du poisson, endossant maintes et maintes fois la fréquence de résonance de la victime, avons offert à d'autres, la clé pour déprogrammer leur implants reptiliens de victime.

 

Nous sommes revenus aujourd'hui avec toutes nos mémoires vives de "victimes du patriarcat et martyrs du pouvoir" pour une raison bien précise : NOUS SOUVENIR ! Nous rappeler pour ne pas reproduire encore les mêmes "erreurs" qu'autrefois à cause desquelles nous nous sommes vus mourir pendant la guerre (tels Lili, Anna et Joseph, de Dialogue avec l'Ange de Gitta Mallasz)...

 

 

 

... ou avons vu des êtres chers, Cathares (Albigeois), Sorcières puis Cagots, brûler sur le bûcher, parfois gitans et sémites poursuivis par le régime Nazi, ou alors parents, enfants, compagnons, agoniser sous les tortures de l'inquisition.

 

 

 

Évidemment, nous refusions toujours de vendre notre Âme car nous savions. Nous savions que le voile du secret ne devait pas encore être levé en cette époque là, car la fin des temps pour son renouveau, n'était pas encore venu.

 

Dissimulé à tout prix, au sacrifice même de nos vies, ce secret commence maintenant à être révélé. Il aurait pu ébranler les trois grandes religions monothéistes, et révéler la véritable identité du peuple d'initiés qui avait arpenté notre Histoire. Le voile d'Isis, détenu et entretenu par "Le Féminin", ou plutôt au travers de sa génétique, va-t-il enfin pouvoir être levé et être divulgué aux humains pour qu'ils puissent transiter dans des dimensions de conscience et d'existence plus élevées ?

 

Les Cathares (Albigeois), les Templiers, les Cagots, les Sorcières, ont tous su préserver ce secret au prix de leur vie. Ils ont toujours empêché qu'il ne tombe entre les mains des hommes d'église, des rois, des hommes de pouvoir et des puissants de ce monde.

 

Mais aujourd'hui très peu de gens s'y intéressent encore, parce que submergés par leur attachement matériel et aveuglés par l'ignorance, quasiment plus personne ne s'offre la joie de partir à la quête du Graal, de la Connaissance : LA LIBERTÉ !

 

Aujourd'hui les enjeux ne sont plus les mêmes mais nous refusons toujours quoiqu'il nous en coûte, d'échanger notre mission de vie contre un quelconque tripalium ou un faire-semblant au Pôle emploi, au RSA ou ailleurs !

 

Sous l'Antiquité, le terme bas latin trepalium (attesté en 582) est une déformation de tripalium, un instrument formé de trois pieux, deux verticaux et un placé en transversale, auquel on attachait les animaux pour les ferrer ou les soigner, ou les esclaves pour les punir.

Apparu au XIIᵉ siècle, selon Alain Rey, le mot « travail » est un déverbal de « travailler », issu du latin populaire « tripaliare », signifiant « tourmenter, torturer avec le trepalium ». Au XIIᵉ siècle, le mot désigne aussi un tourment (psychologique) ou une souffrance physique (le travail d'accouchement). https://fr.wikipedia.org/wiki/Travail

 

 

***

 

 

Nous nous sommes souvent demandé s'il existait une différence entre l'enseignement des Cassiopéens et celui des Léonins.

 

 

Lorsque nous avons posé la question à ce propos, notre Conscience transdimensionnelle ou "l'Ange" nous a communiqué ceci :

 

Les Cassiopéens et les LEO accomplissent l'un des nouveaux potentiels de futur d'une infime partie de l'humanité. Ils participeront à "l'envol" de ceux ayant choisi le Service d'Autrui.

 

D'autres personnes, d'autres lignées exprimeront d'autres potentiels. Certaines destinées seront entropiques à l'exemple de celles dans lesquelles s'engage une grande majorité d'individus en ce moment même. Mais d'une manière ou d'une autre les deux formes d'énergies participent au cycle de l'Évolution. L'une par sa contraction, l'autre par son expansion. L'une par l'inspir, l'autre par l'expir. Les deux étant indispensables dans l'équilibre des cycles universels.

 

En ce qui concerne le centre de pensée Léonin, il n'est que la continuité de celui des Cassiopéens. S'il existe une subtile différence entre les deux, elle ne s'exprime que par votre manière d'opérer, votre façon de vous mettre en lien avec d'autres groupes de travail, votre esprit d'ouverture, vos aptitudes intuitives et émotionnelles, les domaines d'informations que vous diffusez et votre prédisposition à co-créer un nouveau futur au "Service d'autrui - SDA".

 

Les Cassiopéens ont permis d'ouvrir la conscience du public aux changements terrestres, de dévoiler les sciences et les recherches interdites, à révéler la psychopathie politique... Ils offrent à l'humanité la possibilité d'opérer un choix pour son futur en toute connaissance de cause, celui de décider d'une orientation au Service d'Autrui ou de persister dans celui du Service de Soi. Le groupe de personnes rassemblées autour de leurs enseignements, principalement constitué d'intellectuels, de scientifiques, de physiciens, de chercheurs en tout genre, ont pour ainsi dire déblayé le terrain, pour que vous n'ayez plus à vous en occuper. Il n'est donc plus de votre rôle de continuer à dénoncer ou lutter contre la prédation SDS de 4ème dimension.

 

Désormais, persister à divulguer les comportements destructeurs et psychopathes de la prédation SDS de 4ème dimension, n'est donc plus vraiment de votre ressort. Votre vocation se trouve dans votre engagement qui va bien au-delà de ces "dénonciations", malgré qu'il sera parfois encore justifié de les mettre en lumière.

 

La force des LEO à l'instar de celle des Urmah réside dans leur talent à "faire le ménage" et réconcilier certaines lignées galactiques. Ils sont les artisans et garants de l'équilibre universel, les gardiens de la paix de votre galaxie. Ils sont ceux qui se destinent à transgresser les tabous du "monde" de l'émotionnel, par lesquels les gens réagissent parfois si violemment et si inconsidérément. Car c'est essentiellement parce que la plupart des gens répondent à une programmation élaborée et sournoise les poussant avec véhémence sur un mode émotionnel destructeur, qu'ils relèguent toute logique et esprit critique aux oubliettes.

 

Le rôle des LEO est désormais fondamental. Il répond au besoin des humains d'apprendre à voir, accepter et surpasser leur émotionnel destructeur, énergie dont les prédateurs sont si friands.

Les émotions ne sont finalement que de l'Énergie en mouvement. Elles peuvent devenir soit destructrices, si elles sont pilotées par le prédateur, soit créatrices si elles sont l'expression de votre partie plus élevée et humaine.

Autrement dit, le langage émotionnel utilisant des ondes de fréquence pour la transmission des informations, devient vecteur de la vibration de résonance que vous ressentez, que vous exprimez ou que vous percevez des autres. Les émotions sont donc simplement l'expression de votre monde intérieur qui rappelons-le encore, recèle à la fois deux polarités qui sont "les vils et les miséricordieux aspects du créateur". Ibn Arabi.

 

Qu'elles soient négatives ou positives, vous interagissez toujours au travers de vos émotions. Vous communiquez avec votre environnement, vous vous exprimez et vous réalisez à travers lui. Mais lorsque vous en restez inconscients, vous participez à perpétrer un univers de 3ème dimension entropique (l'illusion) aussi longtemps que vous n'aurez pas compris comment transformer votre bulle de perception pour participer à co-créer un univers alternatif. Le secret de votre quête consiste alors à apprendre à y devenir créateur, tout en acceptant la réalité de votre émotionnel destructeur.

 

Ainsi tout en évitant de l'étouffer et en acceptant d'exprimer et sublimer vos émotions constructives (celles de votre véritable partie humaine), vous vous autoriserez à devenir véritablement l'architecte de votre univers. Ce dernier provenant de votre conscience expansée dans une dimension de réalité supérieure, ne peut être perçu par les "résidents" de la 3ème dimension au Service de Soi.

 

Contrairement à l'enseignement New Age ou celui de la plupart des thérapeutes, les LEO acceptent de dévoiler (mettre en lumière) les influences psychiques du prédateur personnel parce qu'ils savent qu'il peut devenir leur plus grand enseignant. Et c'est sans doute en cela, dans la propension à déceler leurs prédateurs personnels, que certains parmi vous commencent à exceller.

 

Et pour cultiver cette pratique, c'est à dire pour apprendre à devenir créateur d'univers alternatifs (de nouveaux potentiels de futur), il est appréciable que continue à se constituer des cellules d'échange/partage. Puisque c'est en développant l'apprentissage de "l'effet miroir" que les LEO s'emploieront à déceler l'empreinte du prédateur dans leur propre comportement et à fortiori dans le fonctionnement de l'inconscient collectif ou dans le comportement d'autrui.

 

Évidement, cette "œuvre créative" ne peut se réaliser s'il reste encore des reliquats de jugements dans vos pensées, car elle est destinée à augmenter la fréquence vibratoire de résonance qui vous mettra en phase avec l'Onde. Et de ce fait, elle vous mettra à l'abri de la violence des changements anthropocosmiques qui s'annoncent désormais partout sur Terre.

 

 

  

 

Voici un extrait d'un échange questions-réponses ayant lieu avec les Cassiopéens qui proposent quelques indications à propos des changements dimensionnels :

http://quantumfuture.net/fr/wave9_fr.htm

 

05.12.94

 

Q: (L) Je voudrais savoir quelle est la définition d’un rideau dimensionnel et en avoir la description.

R: Tombe sous le sens. Réfléchissez.

 

Q: (L) Est-ce que les rideaux dimensionnels se trouvent entre les dimensions, au même niveau de densité ?

R: Oui.

 

Q: (L) Est-ce que les rideaux dimensionnels existent aussi entre niveaux de densité ?

R: Oui.

 

Q: (L) Donc, un rideau dimensionnel est un point où une sorte de changement se produit... Qu’est-ce qui provoque ce changement ?

R: La nature.

 

Q: (L) En termes spécifiques de mécanismes, qu’est-ce qui définit ce changement ?

R: L’expérience.

 

Q: (L) Est-ce qu’il est, d’une manière ou d’une autre, lié à la physique atomique ou quantique, ou au mouvement des atomes ?

R: Oui.

 

Q: (L) Bon. Un atome se trouve en troisième densité. Qu’est-ce qui le distingue d’un atome de quatrième densité ?

R: La réalité.

 

Q: (L) Qu’est-ce qui distingue un monde d’un autre?

R: Des suppositions.

 

Q: (L) Bon. Ce qu’on suppose ou qu’on attend est ce que l’on perçoit à propos de cet atome d’après la réalité dans laquelle on se trouve. Est-ce correct ?

R: A peu près.

 

Q: (L) Qu’est ce qui détermine les suppositions ?

R: L’expérience. Tout ce qui existe n’est que leçons.

 

Q: (L) Bien ; donc, lorsque nous avons appris certaines leçons, et fait l’expérience de certaines choses, est-ce que nos suppositions changent ?

R: Oui.

 

Q: (L) Bon. Est-ce que cette Onde qui s’approche de nous nous fera faire une expérience qui changera nos suppositions ?

R: Question difficile. Une moitié de la réponse est qu’il vous faut changer vos suppositions pour pouvoir faire une expérience positive de l’Onde.

 

Q: (L) Et en quoi consiste cette Onde dans l’absolu ?

R: Frontière de monde.

 

Q: (L) Est-ce que cette frontière de monde est comme un point de séparation entre notre réalité et une autre ?

R: Oui.

 

Q: (L) Est-ce que cette frontière de monde est comme un rideau dimensionnel ?

R: Oui.

 

Q: (L) Alors, la planète Terre va traverser un rideau dimensionnel ?

R: Ou une Terre. Tout est seulement leçons et rien, absolument rien d’autre.

 

Q: (L) Eh bien, mon expérience des leçons est qu’elles sont en général douloureuses. Est-ce que la traversée de cette frontière ou cette expérience de fusion sera ce que nous pourrions, ou ce que moi je pourrais percevoir comme douloureuse ?

R: Wait and see.

 

***

 

 

 

Dans notre précédent dialogue nous avions lancé un appel aux rencontres-partages et nous avons réceptionné de nombreuses réponses enthousiastes de la part de nos lecteurs. Démonstration que parmi les LEO, de plus en plus d'individus sont déterminés à co-créer leur futur alternatif dans une autre réalité, en acceptant de déceler le prédateur dans les méandres de leurs pensées et dans leurs comportements.

 

Nous avons été contactés par quelques "célébrités" du monde ésotérique et spirituel, mais surtout par des personnes avec lesquelles nous avons entamé d'intéressants échanges. Naturellement, nos partages signaient les prémices de quelque chose d'inédit, puisque dès nos premières rencontres, l'influence de la prédation transdimensionnelle sous la forme de nos prédateurs et nos jeux d'ego mutuels, étaient souvent perceptible.

 

Mais apprendre à le détecter et à nous défaire de la notion du jugement, de bien ou mal envers autrui, n'est-ce pas la chose la plus difficile à réaliser pour notre conscience humaine ?

 

Aussi "spontanées" que possible, c'est par de telles discussions dans la franchise, la sincérité, l'écoute que désormais nous envisageons la suite les rencontres-partages du réseau LEO. De telles expériences réalisées entre nous, devraient nous autoriser à ce que l'énergie et le centre de pensée Léonin, se déploient et nous aident à nous surpasser pour nous emporter vers notre néo-réalité SDA : un monde libéré d'une dualité trop longtemps arbitrée par les entités du Service de Soi, qui cette fois-ci contrairement à l'Atlantide, parviendrait pour certains à émerger sur une nouvelle Terre, dans une nouvelle densité.

 

 

***

 

Revenons donc à nos recherches au sujet du chemin de Compostelle et du secret des Cagots.

 

Il y a quelques temps de cela, nous étions en train de trier les photos que nous avons ramené de notre escapade dans le Pays Basque et sommes retombés sur des images de la fameuse croix d'Hendaye. Nous avions commencé à aborder le sujet dans le dialogue n°40.

 

 

 

Et comme souvent, c'est en observant les synchronicités récentes, par des "informations subliminales" qui nous ont été transmises par exemple par le subconscient de Jacques-Gérard Vésone, que nous sommes encore parvenus à des recoupements incroyables avec nos propres "mémoires transdimensionnelles" et akashiques.

 

 

Jenaël raconte :

 

Tout a commencé par un songe que j'ai eu en 2006. J'étais allongé pour une petite sieste post-prandiale lorsque dans mon rêve, je vis au loin un homme marchant vers la côte atlantique. Moi-même, j'étais assis sur une falaise surplombant la mer. Au fur et à mesure que cet homme s'approchait de la plage en contrebas, je vis qu'il était un géant immense, de la taille d'un immeuble. Derrière lui une foule de petits humains (probablement des nains) lui emboîtait le pas.

  

 

Tout en commençant à marcher à la surface des vagues, il se tourna vers moi et m'interpella :

"Continue ce que tu es en train de faire et reste confiant, car tu seras amené à faire comme moi et tu en feras bien davantage. Je marche ici où se finit la terre pour retourner vers celle d'où je viens."

 

Je reconnus alors la silhouette de Yeshua et traduisis que nous étions dans le Finistère : l'endroit où se finit la terre. Mais à l'époque je n'avais pas encore assez d'éléments pour interpréter mon rêve et reconstituer le puzzle qui se présente à moi seulement maintenant. Ce n'est que très récemment que deux personnes m'ont fourni quasi inconsciemment les clés. Il s'agit de Patrick Burensteinas dans le récit suivant :

http://productions-pgafilms.com/saint-jacques-de-compostelle-le-voyage-alchimique-tape-5-5747.html

 

et Jacques-Gérard Vésone :

http://www.la-grande-revelation.com/qui-en-est-l-auteur-jacques-gevrard-esone-a1653621

http://www.reseauleo.com/2016/07/07/1ère-partie-entrevue-avec-jacques-gérard-vésone/

http://www.reseauleo.com/2016/07/02/entrevue-avec-jacques-gérard-vésone-le-20-06-16/

 

Ces deux personnages détenaient certains éléments qui réveillèrent mes mémoires atlantes. Lorsque Patrick Burensteinas ramasse la pierre philosophale ou "antimoine" sur la plage de Fisterra proche de la ville de Finistère et de St Jacques de Compostelle, il précise dans sa vidéo que ce minéral est utilisé par les alchimistes car il permet de changer les métaux vils tels le plomb, le mercure, en métaux précieux comme la chrysopée, qui est l'or obtenu par transmutation.

 

 

 

 

Je sus que l'antimoine possédant des propriétés cosmétiques, ophtalmiques, vomitives, était déjà utilisé par les Atlantes pour activer la pinéale. Il servait aussi à guérir les maladies et prolonger la vie humaine au-delà de ses limites naturelles.

 

Sa transformation alchimique se réalise dans l'âtre, le foyer ou Kamin (cheminée en alsacien, slovène ou germanique), dans lequel est plongé le creuset renfermant un peu de ce minerai et une minuscule particule d'or.

 

Nous avons donc déduit que Kamin, El Camino, le "Chemin" de Compostelle, représente l'âtre dans lequel débute la transmutation. Le creuset lui, renferme la vile densité de notre Êtreté : symbolisée par le plomb, ainsi que la minuscule particule de lumière qui nous habite : l'or.

 

Lorsque l'alchimiste chauffe le plomb, l'or et l'antimoine dans le creuset, cette combinaison d'éléments se transforme en plomb durci ou bien en or. Le résultat est en fonction du dosage des trois éléments et surtout du savoir faire, de la persévérance, du centrage et de l'état émotionnel de l'opérateur alchimiste.

 

Dans l'histoire de l'alchimie, il se dit que seuls quelques individus avaient réussi à transformer le plomb en or. Que signifiait alors cette "opération alchimique" ?

 

Elle représentait en réalité notre densité intérieure : le plomb (symbolisant les peurs, les croyances, la lourdeur) transmué en or ("l'énergie de lumière", l'information-vérité, la Connaissance, la fluidité dans la Vie).

 

Nicolas Flamel, Fulcanelli (Jules Violle de son vrai nom) et quelques autres... ont été de ceux qui à priori l'avaient réussi !

Transformer le plomb en or ou la densité en lumière, conduirait donc à l'achèvement du processus afin de parvenir à changer de densité/réalité. En d'autres termes, de passer d'une dimension SDS à une dimension SDA dans un même monde de 3ème densité.

 

C'est cette transmutation intérieure qu'une partie des survivants atlantes avaient réalisé en traversant les Pyrénées et en essaimant dans ses montagnes. Ils avaient accepté, transmué, intégré leurs expériences de vie duelles en Atlantide, pour "ascensionner" sur un nouveau plan vibratoire de conscience, et nous ont légué des clés secrètes afin que les plus perspicaces d'entre nous puissent en décrypter le mode d'emploi.

 

Ces clés sont encodées au plus profond de notre subconscient, qui ne peut se souvenir que par notre propre cheminement de transformation alchimique. Ce cheminement intérieur lèverait les verrous de la 4ème dimension de conscience SDA.

 

L'hypothèse de Patrick Burensteinas concernant l'origine étymologique du nom de Compostelle, serait que celui-ci dérive de compositum tellus "terre remuée" d'une tombe ou de compostum "cimetière", ou en langage des oiseaux "elle", le féminin qui ressuscite du compost.

 

Le compost étant issu d'un procédé de transformation biologique des matières organiques, serait-ce celui des terres de l'Amen-ta : l'Ahâ-Men-Ptah de l'Atlantide engloutie ?

 

 

L'Atlantide engloutie, l'Ahâ-Men-Ptah en Amen-ti (l'ouest).
L'Atlantide engloutie, l'Ahâ-Men-Ptah en Amen-ti (l'ouest).

 

 

La "Côte de la Mort", c'est ainsi qu'on appelle la côte de la Galice, qui est le point de départ de tout un jeu de légendes, de mythes et de traditions, guide l'alchimiste vers une plage précise où il va pouvoir recueillir cette matière première : "l'antimoine", symbole de la densité intérieure et qui autorise ou pas, la transmutation intérieure pendant le voyage alchimique.

 

 

La côte de la Galice en Espagne

 

Ce lieu est voisin du cap Fistera (la "fin de la terre") qui marque aussi la fin du voyage pour un certain nombre de pèlerins de Saint-Jacques. Le fameux Finistère vers lequel dans la vision de Jenaël, marchait le géant Yeshua.

 

 

L'église de St Jacques est attribuée aux Templiers et comme tout lieu sacré Atlante, elle est encore pourvue de sa triple enceinte énergétique.

 

 

 

L'ordre occulte des Templiers, qui à la première moitié du XIIᵉ siècle s'était développé dès l'essor du pèlerinage à Compostelle, était exactement contemporain de la naissance des deux grands ordres militaires en "Terre sainte". Il avait comme mission de préserver les routes et principaux itinéraires du "Camino Primitivo". Il était l'ordre secret qui était sensé protéger les pèlerins des attaques de voleurs et pillards.

 

Mais ce qui paraît certain aujourd'hui, c'est que la création de cet ordre secret des templiers n'était pas seulement voué à protéger les pèlerins sur les routes, mais il répondait à une démarche d'ordre ésotérique longuement méditée, qui était prétexte à une quête mystique plus ou moins commanditée par Bernard de Clairvaux et les moines cisterciens. En réalité cet ordre secret de templiers avait entretenu des liens privilégiés avec un peuple d'initiés de l'époque : les Cagots des Pyrénées (Cathares-Laminak-Chrestians). Tandis que l'ordre officiel des templiers était chargé de surveiller le chemin vers Jérusalem.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cagots

 

Patrick Burensteinas décrit que plus loin sur le Camino, c'est à une véritable méditation sur la Mort, les apparences et le sens de l'œuvre Noire, la transmutation, que nous convient les murs de Castrojeriz. À l'entrée de la Galice, le col du Cebreiro nous amène à comprendre que le véritable chemin de Saint-Jacques, l'antique "El camino primitivo" ne nous fait pas seulement traverser l'espace, il est aussi une Porte du Temps.

 

Quant à la croix cyclique d'Hendaye, dont nous reparlerons encore plus loin en rapportant nos extraordinaires expériences dans le Pays Basque, elle fut d'abord érigée entre le XVIIe et XVIIIe siècle sur le tracé du chemin de Compostelle par un groupe d'initiés anonymes, puis placée à coté du cimetière d'Hendaye.

 

Qui étaient-ils ? Ces initiés étaient les gardiens de la technologie, du savoir faire et des Connaissances qu'ils avaient préservé après l'effondrement de l'Atlantide. Cet objet aurait été ramené ou fabriqué, il y a plusieurs milliers d'années par les survivants du continent disparu : l'Amen-ta (ou l'Atlantide). Il est transféré en 1842 depuis son premier emplacement sur le Camino Primitivo, à coté de l'église paroissiale St Vincent, en centre ville d'Hendaye où il est encore visible aujourd'hui.

 

 

La légende dit que certains parmi ce peuple d'initiés : "Les Fils de la Loi du Un", porteurs du sceau de Caïn, étaient des maîtres de 5ème densité SDA. En d'autres termes, ils étaient des Êtres initiés qui défiaient les lois du temps. Parmi eux, des Cathares-Cagots vivraient encore dans les zones montagneuses des Pyrénées et y auraient dissimulé d'autres technologies provenant de l'ancienne Amen-ta (l'Atlantide).

Le sceau de Caïn gravé dans un marbre.

 

Mais est-ce véritablement une légende ou subsistent-ils dans une réalité parallèle, une dimension de temps alternative semblable à celle que quelques-uns parmi nous arrivent à percevoir et déjà chevauchent ?

 

Très probablement que Fulcanelli, certains autres alchimistes, moines-templiers et autres initiés, les avaient rencontrés et sont devenus les gardiens des portes du temps, des dépositaires de cette technologie transdimensionnelle qui ouvriront les portails temporels, lorsque nous aurons entièrement accompli notre alchimie intérieure ?

 

http://veritas-europe.com/croix-cyclique-dhendaye-et-le-passage-de-la-10ieme-planete/

http://www.templiers.net/etudes/index.php?page=Ordres-Temple-Hopital-Chemins-Compostelle

 

 

 

 

Fulcanelli avait très probablement rencontré ce peuple d'initiés dénommé selon les régions : Cathares puis Cagots, Chréstians ou Laminak, parce qu'il lui a été révélé le secret qu'eux seuls pouvaient connaître et qui disait : "La vie trouve refuge en un seul et même lieu". Car c'est cet endroit, dissimulé "au plus profond de notre Êtreté" que recherche tout "alchimiste" qui se respecte.

 

Ce lieu existe, il manifeste une réalité mais on ne peut s'y plonger corps et âme, qu'à l'envers" ou par "retournement en soi" (comme le laissait entendre Castaneda dans "Le voyage définitif").

 

Il est nul part et partout à la fois, parce qu'il n'est que l'expression de notre fréquence de résonance plus élevée extériorisée dans notre bulle de perception (notre environnement), par notre génome "revenu à l'originel" lorsque nous parvenons à revenir en nous-même.

 

Ce peuple d'initiés n'est autre que la descendance des rescapés de l'Atlantide qui avaient gardé le secret de leur technologie transdimensionnelle et "spirituelle".

 

 

 

(La Macaronésie – les Canarie et les Açores – présentent encore

quelques vestiges de cette civilisation disparue.)

 

 

Des recherches évoquent d'ailleurs une population très particulière, regroupée dans les territoires du golfe de Biscaye depuis la fin du paléolithique inférieur et caractérisée par sa langue antique magique, sa morphologie et sa génétique très spécifique.

 

Cette population quasi disparue et très particulière, est essentiellement disséminée parmi la population basque, mais on en trouve aussi ailleurs en France et en Europe. Comme en Bretagne et en Alsace où on retrouve ce genre de patois propre au gens initiés à ce langage. Il s'exprime essentiellement par un dialecte régional, un patois (patte d'oie ?) qui permet encore de repérer les indices ou les traces de leur passage.

 

Voici d'ailleurs deux articles très édifiants à ce propos :

http://eden-saga.com/tradition-linguistique-breton-languedesoisons.html

http://eden-saga.com/palme-argot-patois-langue-des-oisons-contes-de-fees-mere-loye.html

 

L'histoire de ce peuple est absolument extraordinaire et est parfois racontée dans des légendes populaires comme celle que nous avons retrouvée en Alsace :

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Blason de Ferrette ! N'est-il pas curieux d'y retrouver deux poissons debout tels les hommes poissons, les Abgals de l'ancienne Égypte,  de Amen-ta – l'Atlantide –
Blason de Ferrette ! N'est-il pas curieux d'y retrouver deux poissons debout tels les hommes poissons, les Abgals de l'ancienne Égypte, de Amen-ta – l'Atlantide –

 

 

Alors quel est ce peuple ?

 

Il est simplement les Cagots aux pieds (et parfois mains palmés) de nos légendes Pyrénéennes, aussi appelés Laminak en Basque, et Chrestians au moyen-âge carolingien.

 

 

 

 

Au moyen-âge mérovingien nous retrouvons leur reine sous le dénomination de reine Pédauque ou Sainte Néomaye, souvent assimilée à Sainte Clotilde, la femme de Clovis... 

 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lamina_(mythologie)

http://essania.actifforum.com/t5962-enigmatique-race-des-chrestians

 

Et évidemment,ce peuple serait également les fameux petits humains du songe de Jenaël 

Au final, ce songe apparaît très révélateur puisque Yeshua apparaissait à Jenaël comme un Géant.

 

D'autres descendants des peuples atlantes, n'étaient-ils pas aussi des géants comme les Guanches dont il existait encore quelques survivants aux Canaries et aux Açores au XIVᵉ siècle ?

http://secretebase.free.fr/civilisations/autrespeuples/guanches/guanches.htm

 

 

 

 

Ou plus tard leurs descendant, les mérovingiens, les géants du Vᵉ au VIIIᵉ siècle, la prétendue lignée du Graal ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9rovingiens#Origine

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2015/02/05/31468815.html

 

 

    Mérovée                                                                                                                                       Clovis

 

 

Nous savons désormais qu'après une transition dimensionnelle, certaines formes de vie rescapées s'accommodent à leur nouvelle densité en adaptant très rapidement leur génome (propriété due à l'épigénétique).

 

Ce néo-génome s'exprime alors dans son nouveau milieu de vie, en générant une nouvelle corpulence (taille, poids donc de densité) selon les fréquences de la densité environnante. Certains individus réduisaient rapidement de taille, tel que l'ont fait les cagots, en modifiant et réadaptant leur génétique à leur nouvelle réalité, leur nouvel environnement. Alors que d'autres gardèrent encore leur taille d'origine pendant un certain temps.

 

Un personnage ayant accompli cette transition que nous connaissons sous le nom de Yeshua, qui évidemment apparaissait comme un "Dieu" aux yeux des humains de l'époque, voyageait à travers l'espace-temps. Et comme tout sage Atlante qui se respecte, il savait déjouer les lois de la gravitation.

Yeshua, Enki ou Horus et bien d'autres après eux étaient des Christs, identiques à ceux qui aujourd'hui se destinent à servir autrui et entrer dans la caste des "planificateurs de vie".

 

Ils sont une seule et même Âme-entité créatrice de 7ème dimension, descendants de la lignée des Créateurs, qui enseignaient aux humains à se préparer à changer de plan de conscience et de densité d'incarnation.

 

Yeshua l'Atlante, dénommé le Galicien parce qu'il avait débarqué en compagnie de Joseph d'Arimathie sur les côtes de Galice après l'effondrement du continent atlante, avait simplement accompagné et enseigné les siens pendant leur voyage en "terre promise", une nouvelle réalité dans une nouvelle dimension.

 

 

A gauche : photographie de Yeshua, avec Thaddée et Joseph d'Arimathie

 

 

Il s'agit donc très vraisemblablement de ces mémoires de l'histoire que sont tirés : "Les Lettres du Christ", les ouvrages de Claire Heartsong (Anna, la grand-mère de Jésus et Anna, La voix des Madeleines), les mémoires akashiques de Daniel Meurois et biens d'autres récits concernant le "fumeux" Jésus-Christ.

 

Alors ne confondons pas le personnage de Jésus de la légende de l'église romaine, avec l'expression d'une conscience de 5-6ème dimension, personnifiée par exemple dans le passé à travers l'incarnation d'Enki, de Platon, de Socrate, de Jacques de Molay puis plus récemment par Fulcanelli, Canseliet, Leedskalnin et de nombreux autres porteurs du sceau de Caïn.

 

Malgré que cette conscience christique s'exprime aujourd'hui encore à travers la personnalité de nombreux chercheurs de vérité à travers le monde, elle ne sera jamais prédominante sur Terre dans la 3ème dimension SDS telle quelle se manifeste dans notre réalité d'aujourd'hui.

 

Selon les écrits, le "Christ" disait lui même : "Je suis dans ce monde, mais je ne suis pas de ce monde."

 

Les récits bibliques décrivant l'épopée de Marie, Jésus le galiléen, de Madeleine sa compagne et de Joseph d'Arimathie, des apôtres.., ne sont que des récits, légendes et métaphores dont la vérité historique a été audacieusement et judicieusement transposée en Galilée par les pères de l'église romaine. Ces grands prêtres, "les fils de Bélial", font partie de l'humanité au "Service de Soi - SDS" par laquelle l'Atlantide a été détruite.

http://lenouvelagedor-sistarseha.over-blog.com/2015/09/des-atlantes-et-des-djinns-sur-la-route-du-nouvel-ordre-mondial.html

 

 

Pour continuer à régner sur les hommes et pour servir la caste des entités transdimensionnelles reptiliennes SDS, ils ont fait en sorte que l'humanité actuelle ne puisse plus se rappeler de sa véritable histoire.

Toutefois et de toute évidence, certains sont restés porteurs de cette Connaissance et le savent.

Ces Cathares-Cagots, Laminak, Crestians qui de par leur génétique étaient détenteurs de cette Connaissance étaient d'ascendance Atlante.

 

http://lieux.loucrup65.fr/cagots.htm

 

Ils étaient des Christs ou "Kiristis" de la lignée des Sukkals (les hommes oiseaux), des Nungals ou des amphibiens Abgals (aux pieds et mains palmés), lignée de laquelle Yeshua (sur des "lignes temporelles passées" en tant que "Kiristos" Enki-Horus) était - en partie - issu.

 

À notre époque, ces grandes familles de voyageurs temporels extranéens pourraient bien correspondre aux Grands Blonds, Vénusiens, Arcturiens, Pléiadiens, Siriens ou autres lignées hybrides humaines ascensionnées dans des dimensions supérieures de densités d'existence. 

 

Cette énergie christique, le génome "Kiristos", se révèle donc aujourd'hui en tout individu qui produit l'effort sincère et durable d'ouvrir et grandir sa conscience pour s'offrir corps et âme au Service d'Autrui - SDA.

 

Et c'est cet intense effort de chaque minute (et non seulement quand ça nous arrange), qui augmentera notre fréquence de résonance afin que nous puissions être transférés en 5ème dimension de conscience, par l'Onde de changement.

 

CETTE TRANSITION PAR UNE FENÊTRE DIMENSIONNELLE SE FERA SEULEMENT LORSQU'UN NOMBRE SUFFISANT D'ENTRE-NOUS AURA ACCOMPLI LA TRANSFORMATION CELLULAIRE INTÉRIEURE INDISPENSABLE POUR ÊTRE PRÊT !

 

A propos de Sirius, d'où sont originaires les amphibiens-Abgals :

 

Les Dogons affirment qu'il existe une troisième étoile (après Sirius et sa compagne) non découverte par les astronomes actuellement. Ils nous disent que nos ancêtres sont justement venus, il y a des millénaires, d'une planète en orbite autour de cette troisième étoile.

Les Dogons connaissent l'existence de deux étoiles autour de Sirius. La première (découverte en 1851 par Peter) boucle son orbite autour de Sirius en 50 ans (la fête de Sigui a lieu tous les 50 ans). La période de révolution calculée en 1960 par Van Den Bas est de 50,090 ans.

 

La deuxième, ils la nomment "EmmaYa" ou "Sorgo" ou "L'Etoile des femmes". [Précisons que les mots en Dogon "Sorgo" ou "EmmaYa" sont très proche du basque "Sorgin Emakumea" signifiant "femme sorcière" (ou mère sorcière). Le radical "sorgo" d'où découle le mot "sorgin" ou "sorginia" signifie précisément "sorcière".]

 

La période de révolution [de cette étoile]se déroule sur 32 ans autour de Sirius, sur une orbite elliptique perpendiculaire à celle de la première étoile.

Cette étoile a plusieurs planètes en orbite autour d'elle, leurs ancêtres sont venus de l'une de ces planètes à bord du NOMO (vaisseau spatial semblable à la fusée lunaire Apollo). Cette étoile est soupçonnée par des astronomes mais non encore prouvée. {Site Internet, http://perso.wanadoo.fr/fidylle/}

http://www.infomysteres.com/histoire/histoire7.htm

 

***

 

Revenons alors à la fameuse croix d'Hendaye et rappelons-nous du temps de l'ancienne Égypte et de sa technologie que les planificateurs avaient légué à l'humanité.

 

En nous rappelant de son Histoire gravée sur les pyramides et en observant attentivement cette croix, tout en ayant à l'esprit cette technologie, il paraît assez évident pour les instruits, que cette croix pourrait faire office de pilier Djed lorsqu'elle est positionnée à un endroit adéquat.

 

Condensateur électromagnétique lorsqu'il est placé sur une ligne tellurique spécifique (par exemple sur le croisement d'une ligne tellurique "or" qui relie le continent disparu et le pays basque), le Djed avait pour fonction d'assurer la "résurrection dans la stabilité et la durée". En quelque sorte, il assurait une vie de longue durée, d'où son nom "djed" qui précisément signifie stabilité et durée. Son édification a donc été utilisée dans des rituels très anciens, et renouvelle l'acte d'Horus signalé dans les textes de Thot à Edfu.

 

 

 

 

On se souvient aussi que la destruction des piliers Djed dans l'ancienne Amenti (l'Atlantide de l'Ouest) provoqua sa destruction.

 

 

Piliers et technologie Djed

 

(Dans la mythologie égyptienne, l'Amen-ti désigne l'occident, l'ouest. Et comme c'est dans la direction du couchant (vers la constellation de Sirius en été) que l'on situait la demeure des morts, il désignait aussi celle-ci.

 

À l'époque de Ptolémée, l'Amen-ti apparaît comme la demeure des justes, des Kiristos (des Christs) de ceux qui sont sans péché. Néanmoins, dans la traduction ancienne de la Bible en langage copte, ce terme fut dévié de sons sens original et utilisé pour désigner l'enfer.

 

L'Égypte actuelle ou contemporaine, située en Amen-ta (à l'est par opposition à l'étoile Sirius) correspond donc à une riche province Atlante, l'antique Haute-Égypte qui était devenue province romaine environ 12000 ans après la disparition de la civilisation de l'Amenti : l'Atlantide de l'Ouest, dans les flots de l'océan Atlantique.)

 

 

En dressant ce genre de piliers (technologie connue des Atlantes) sur le chemin des survivants lors de leur exode dans les Pyrénées, puis plus tard sur le continent devenu l'Europe actuelle, lorsque les eaux océaniques s'étaient retirées, ces "piliers magiques" avaient comme fonction d'assurer la prospérité et la protection du sol qui les accueillait. Les Sémites-Cathares-Cagots descendants de ces exilés de l'Amen-ti connaissaient le secret des piliers magiques.

 

La légende qui fait référence à la fuite de Moïse hors de l'ancienne Égypte l'Amen-ta correspondrait à l'épisode du passage de la mer morte consigné dans l'ancien testament. Retracerait-elle aussi l'exode des sémites ?

 

 

 

 

(Les Sémites seraient les locuteurs des langues sémitiques qui peuplent principalement le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et la Corne de l'Afrique. Le mot est forgé à partir du personnage biblique "Sem" qui signifie en hébreu : "nom, renommée, prospérité". "Sem" étant le dernier fils de Noé.

 

Créé dans le champ de la philologie pour désigner une famille de langues, le terme "sémite" a été utilisé à partir du XIXᵉ siècle pour imaginer les locuteurs de ces langues comme participants d'une "race humaine" particulière (telle que le sont les cagots).

 

Le basque est phonétiquement assez proche du dogon. Ces langues découlent probablement toutes les deux d'une ancienne langue sémite de l'Atlantide de l'ouest - l'Amenti.)

  

Les sémites n'ont donc strictement aucun rapport avec les juifs-hébreux d'aujourd'hui. Ils sont alors très probablement des descendants du fils de Noé, patriarche de l'un des peuples rescapés de l'Atlantide, qui sont devenus les Cathares, puis les Cagots et Chrestians de nos anciennes légendes.

 

 

Noé
Noé

 

 

Sachant que ces peuples étaient porteurs de la Connaissance et d'une technologie spirituelle antédiluvienne provenant des Abgals de Sirius, on pourrait présumer sans grand risque d'erreur, que la fameuse croix cyclique d'Hendaye dissimulait une technologie Djed, un condensateur à énergie Vrill ou énergie libre, tels d'autres objets ramenés par les rescapés de cette civilisation disparue.  

 

Les Atlantes puis les Cathares-Cagots (Chréstians-Laminak/Sémites) détenaient des sciences et dissimulaient de nombreuses technologies dont la portée nous échappe encore aujourd'hui. Ils maîtrisaient les propriétés du champ magnétique, de l'antigravitation et exploraient les pouvoirs de l'esprit sur la matière. Cette maîtrise définissait leur "technologie spirituelle", en opposition avec la technologie matérielle, qui elle régit le monde matériel contemporain.

 

L'Histoire raconte que ces êtres "venus de nulle part" débarquèrent principalement en France sous le règne des Carolingiens, juste après que soit apparue en Vallée de Saône et Rhône, une inexplicable invasion de vaisseaux aériens. (Il s'agissait donc très probablement de merkabas – provenant de l'activation de champs magnétiques personnels – qui avaient été vues par la population de l'époque.)

http://secretebase.free.fr/civilisations/autrespeuples/chrestians/chrestians.htm

 

Ces Chrestians du VIIIᵉ siècle pourraient très probablement aussi représenter des cousins galactiques des "Ummites", ces humains originaires d'une terre jumelle de 3ème dimension appelée Ummo, provenant d'un autre futur humain déjà réalisé dans une dimension parallèle, situé à environ 14,4 années-lumière de la Terre et qui également, se serait formé après effondrement d'une précédente humanité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ummo

 

C'est la maîtrise des "pouvoirs spirituels" propres aux Atlantes "SDA", qui leur a fait découvrir la géo-énergie et étudier l'énergie libre : ce fameux Vril.

 

Le Vril est une énergie fine, subtile et infinie produite par la rotation du globe terrestre. Elle n'est absolument pas à confondre avec la grille magnétique terrestre en forme de fleur de vie, telle que la décrit Drunvalo Melchizedek. Cette dernière n'est que la résultante d'une manipulation technologique de l'énergie Vril, qui a eu pour effet de concentrer cette énergie subtile en un maillage-prison électromagnétique, qui piège les Âmes humaines dans des cycles de réincarnation au service du corpus de 4ème dimension SDS. (Voir diag 37)

 

Il fut un temps où telle une dynamo géante, notre planète produisait un champ électromagnétique subtil, ubiquitaire, et très puissant dans l'Éther. Ce champ était omniprésent autour du globe, telle une seule et immense nappe de brouillard et permettait à toute Âme de se déplacer instantanément d'un point à l'autre de la terre ou de l'univers et créer/densifier un corps selon ses besoins, comme le faisait l'Esprit de IsBe. (Entretien avec l'Alien – PDF)

 

Ce champ "brumeux" est aussi celui décrit par Crédo Mutwa, qui dans son interview avec Rick Martin prétendait : – Voilà, à l’origine, la Terre était couverte par un très épais manteau de brouillard ou de brume. Et en ces siècles-là, les gens se parlaient entre eux grâce à leur esprit –.

 

Mais à l'heure actuelle, ces facultés de l'esprit restent quasi-impossibles dans notre 3ème dimension humaine, tellement elles demeurent sous contrôle du corpus SDS. Car pour s'adapter à l'effet maillage-prison, les Âmes humaines s'incarnant dans un corps humain à une fréquence de 3ème densité SDS, procèdent délibérément au choix d'oublier, quitte à rester piégées dans ce maillage. Et c'est cette option qui a conduit beaucoup de Gris (les humains d'un futur sans issue) à se réincarner dans un corps humain et choisir d'y mourir ou de s'hybrider avec l'humain, afin que par un difficile cycle de réincarnation, leur Âme- Esprit recouvre le potentiel pour parvenir en orientation au Service d'Autrui.

 

Et comme l'humanité actuelle est aidée par les Êtres de dimensions supérieures, elle est également assistée par leur "technologie spirituelle". Ainsi dans le passé, lorsqu'ils étaient activés par des Êtres SDA, les piliers Djeds avaient comme fonction de condenser, canaliser, inverser les polarités de cette énergie électromagnétique pour produire des ouvertures entre les dimensions, les fameuses portes du temps, tel que le raconte Patrick Burensteinas et par lesquels certains initiés SDA étaient projetés dans un nouvel espace-temps pour "débarquer" dans celui de notre civilisation actuelle.

 

Mais si cette même technologie était manipulée par des entités SDS, elle ne servait qu'à canaliser, concentrer l'énergie libre, pour être utilisée comme arme, tels les cannons à rayons lasers, ou alimenter des engins antigravitationnels continuant ainsi à servir plus largement le dessein d'un monde matérialiste SDS.

 

N'est-ce donc pas cette énergie Vril, cette prétendue technologie libre, qui est utilisée de nos jours par l'entreprise Keshe, qui en vérité ne fait que poursuivre les recherches de la technologie Vril des Nazis ?

https://michelduchaine.com/2014/10/12/les-archives-secretes-nazies-la-technologie-extraterrestre-au-service-du-reich-partie-1/

https://michelduchaine.com/2014/05/21/technologie-extraterrestre-maria-orsic-et-la-societe-du-vril/

 

On pourrait donc se poser légitimement cette question : À qui profitera cette technologie Vril qu'ils développent ?

 

Malgré lui, Tesla n'avait-il pas déjà fourni la réponse ?

http://secretebase.free.fr/complots/nazis/Vril/vril.htm

 

Les Cagots, les Chrestians et précédemment les initiés Cathares et quelques chevaliers Templiers étaient dépositaires des secrets du Vril. Et comme le laisserait soupçonner la légende, les quelques-uns au service de la Conscience Christique avaient disséminé et dissimulé ces artefacts (dont probablement plusieurs gros condensateurs électromagnétiques – les arches d'alliance –) dans les montagnes pyrénéennes en attendant le prochain passage transdimensionnel, pour naturellement les remettre en fonction.

 

Comme nous le savons désormais, ces arches, pyramides et piliers djed éparpillés sur la planète seront activés lors du prochain passage dimensionnel. Et c'est en fonction de l'élévation de notre fréquence de résonance SDA, que ceux qui seront préparés, emprunteront ce portail dimensionnel qui s'ouvrira NATURELLEMENT à ce moment là. Néanmoins l'activation simultanée de ces arches aura aussi pour autre fonction de déplacer l'espace-temps terrestre, d'un temps nécessaire pour ne pas être entièrement détruit par un éventuel impact cométaire massif.

 

Mais rappelons-nous qu'en 3ème dimension de conscience, la vie n'est basée que sur des illusions, des suppositions, des projections. Mais lorsque nous expérimentons, comprenons, acceptons, intégrons toutes les leçons que la Vie nous offre, nous sommes sensés arriver à passer au-delà des suppositions pour simplement découvrir la Réalité. Ce n'est donc que lorsque nous aurons réellement conscience de la "nature" de notre nouvelle réalité, que nous réaliserons véritablement que nous l'exprimons grâce à la résolution de nos multiples expériences karmiques d'incarnation.

 

Ainsi toutes les révélations contenues dans ce dialogue, ne sont "réalités" qu'au delà de la conscience limitée de la 3ème dimension de l'existence humaine.

 

Les Cassiopéens prétendaient : "Il vous faut changer vos suppositions pour pouvoir faire une expérience positive de l'Onde."

 

 

L'Ange aussi nous disait à ce propos :

 

Cette Onde de changement, représente une frontière entre deux mondes de fréquences de résonance différente et elle est comme un point de séparation entre votre réalité et une autre.

 

En "changeant" votre manière de penser, de réfléchir et d'agir, il devient possible de devenir créateur d'Univers parallèles. En d'autres mots, cela implique d'arrêter de supposer, de ressasser le passé, et cesser d'anticiper un futur qui finalement n'est que celui que vous connaissiez déjà !

 

Dans votre 3ème dimension dans laquelle la conscience se déroule de manière linéaire, vouloir rester sans penser ou réfléchir au passé-futur est quasi impossible puisque votre prédateur attitré se charge irrémédiablement de vous ramener dans un espace-temps qui lui est familier !

 

Tandis que la 4ème dimension d'existence synchronise la conscience de toutes vos mémoires passées résolues, pour vous offrir le choix de multiples possibilités de futur. C'est-à-dire que vous aurez la possibilité de choisir un embranchement de futur à partir de vos expériences et leçons intégrées, alors que sous l'emprise du prédateur, il vous aurait résolument imposé une vision du futur qui l'aurait rassuré. Cette dernière représentant une ligne temporelle pré-établie.

Par conséquent, vous ne serez plus tributaire d'une dimension de réalité imposée par le prédateur, mais vous deviendrez maître et même virtuose de votre propre réalité.

 

Sachez qu'en 3ème et 4ème dimension SDS, la conscience crée la gravitation, qui elle modifie la conscience ! Ce qui sous-entend que soit votre conscience se croit victime soit elle se croit maître des circonstances de la Vie, mais en aucun cas elle ne peut être créatrice.

 

Mais à partir de la 4ème dimension SDA, une fois créé "naturellement" par gravitation, votre nouvel univers correspondra simplement à l'interprétation que vous-même donnez à son sujet. Ce qui pour le moment, vous est encore difficile à conceptualiser.

 

Les Cassiopéens disaient : "Rappelez-vous ! Pratiquement toute la puissance nécessaire à modifier la réalité se trouve dans le centre de conviction de l'esprit. Voilà quelque chose que vous comprendrez mieux lorsque vous atteindrez la quatrième densité, où la "physicalité" n'est plus une prison mais une demeure que vous pouvez modifier à votre guise."

 

En d'autres termes, un nouveau potentiel de futur débute non pas par le mental, "ce que vous croyez", mais par "une conviction" qui n'est autre que l'intime expérimentation de la réalité telle qu'elle est, et non pas telle qu'on vous laisse penser qu'elle est.

 

Cette réalité prend place dans le centre de conviction de l'esprit et devient prélude à de multiples initiations qui ne sont autres que l'expérimentation profonde de toutes vos convictions ! Ces dernières n'ont donc absolument rien à voir avec les croyances engendrées par vos perceptions extrêmement limitées, générées par la dynamique du monde de 3ème dimension qui vous entoure.

(Ce sujet sera abordé plus profondément dans les dialogues à venir.)

 

***

 

Revenons encore à nos moutons et à d'autres indices et mystères qui avaient étayé nos recherches et qui jalonnent le cheminement des descendants Atlantes.

Depuis des années que nous explorons les montagnes du Razès, il nous arrive de découvrir des lieux où sont gravés des croix pattées dans un cercle. 

 

 

Parfois, nous en découvrons sur des lieux énergétiques improbables, très difficiles d'accès. D'autres sur des lieux beaucoup plus exposés, ont été restaurées et sculptées comme à l'origine. D'autres encore ont carrément été vandalisées et détruites.

 

 

 

 

Ces croix ont longtemps été un mystère jusqu'à récemment où précisément nos recherches sur les Sémites-Cathares, Cagots, Chrestians, Laminak nous ont amené à la frontière franco-espagnole.

 

C'est donc au mois d'août-septembre que nous nous sommes lancés sur les traces des Cagots des Pyrénées, en arpentant les contrées reculées de la Navarre et du Pays Basque. Cette aventure riche en rebondissement fut d'ailleurs prétexte à une série de vidéos diffusées sur le Réseau LEO :

 

Lors de nos pérégrinations nous avons découvert que dans certains vieux cimetières, subsistent encore quelques-unes de ces croix pattées, érigées en guise de pierre tombale.

 

 

 

 

Alors que représentent ces croix ?

 

 

Elles sont un symbole solaire. Une croix simple placée à l'intérieur d'un cercle représente le soleil. Ce symbole apparaissait déjà fréquemment au Néolithique. (Pour rappel le néolithique -9000 av JC est la période placée après la chute de l'Atlantide (qui a lieu env -10000 av JC). Elles sont donc un héritage d'une ancienne tradition en usage en Europe bien avant la christianisation. 

 

Bien que de tradition très ancienne, ces croix décorent généralement des stèles discoïdales connues au Pays Basque depuis le XVIᵉ et XVIIᵉ siècle. Mais à cette époque, le symbolisme avait déjà beaucoup perdu l'importance qu'il avait pendant les siècles précédents. La forme et les motifs n'existent plus que par tradition.

 

 

On trouve déjà ces croix sur l'Abacus des maîtres templiers. Tout maître du Temple possédait cet emblème personnel, proche de la crosse pastorale de l'évêque. À la fois bâton de commandement spirituel et "temporel", il avait une valeur nettement magique et propitiatoire. Il visait à attirer les faveurs ou la clémence du "Créateur".

 

http://templierscroisades.free.fr/symbolique/index.php?page=maitre-et-abacus

 

 

La symbolique de la croix est universelle. Tandis que l'on peut trouver de nombreuses significations au signe de la croix ou du symbole qui en découle, l'arrière plan historique de la célèbre Croix Rouge des Templiers contient de multiples sagesses et significations.

 

Les Templiers avaient adopté la croix comme symbole de leur ordre. À l'origine la croix pattée était appelée la "MARQUE DE CAÏN". Ce symbole avait vu le jour il y a plus de 5000 ans à la période proto sumérienne. Elle avait été utilisée par les fidèles au "Dieu de l'Un", jusqu'à ce qu'ils arrivent, non pas en Palestine après être partis d'Égypte, comme on voulu nous le faire croire les religions du livre, mais sur le continent européen après la disparition de l'Amen-ti : l'Atlantide de l'ouest.

 

La signification ésotérique de la Marque de Caïn peut être allégoriquement trouvée dans la Bible dans le chapitre de la Genèse (Gen. 4:13-16) :

 

" Et Caïn dit à l’Éternel : Mon châtiment est trop grand pour que j'en porte le poids.

 

14 Voici, tu m'as chassé aujourd'hui de dessus la face de la terre, – de l'Amen-ti – et je serai caché de devant ta face, et je serai errant et vagabond sur la terre ; et il arrivera que quiconque me trouvera me tuera.

 

15 Et l'Eternel lui dit : C'est pourquoi quiconque tuera Caïn sera puni sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn, afin que quiconque le trouverait ne le tuât point."

 

Cependant, la combinaison d'un style de rédaction métaphorique et de faits plus ou moins historiques engendre beaucoup de confusion pour ceux qui se fient entièrement à la Bible. La vérité profonde sur la Marque de Caïn ne peut être trouvée que par celui qui la porte dans ses mémoires, celui dont son Âme s'en "rappelle".

 

En ancienne Égypte (ou "Amen-ta" en Sumérien antique), ceux qui portaient la "Marque de Caïn" montraient qu'ils étaient protégés par "le Dieu du Un" de la fureur de "Jéhovah" (autrement dit du dieu sumérien AN). Cette croix signifiait que leurs porteurs avaient quitté la voie spirituelle consistant à prendre aux autres (le service de soi - SDS) et avaient embrassé la voie de donner aux autres (le Service d'Autrui - SDA).

 

 

        Statue d'Auguste et Cagot marquées sur le front de la croix de Caïn, signe des véritables Chrestians.

 

 

Le symbole de la croix dans un cercle est donc très ancien et a joué un rôle important dans l'Histoire de l'Humanité. Ce symbole peut être trouvé sous de nombreuses variantes, dans de nombreuses cultures et dans de multiples endroits de part le monde.

 

La Marque de Caïn a été symbolisée par une Croix Rouge pattée entourée par un Cercle, dès la naissance en l'an 1120, de l'ordre des templiers. Elle a été "empruntée" à la tradition spirituelle cathare/cagots qui par cette croix, signifiait à la fois le symbole de Caïn et leur appartenance à la lignée christique des planificateurs "Abgal" à pattes d'oies.

 

 

          La croix du Languedoc ou croix occitane, découlerait d'une croix formée par quatre pattes palmées

 

 

Après qu'il eut accompagné les survivants de l'Atlantide et grâce à ses capacités de voyageur du temps (temps-plieur ou temps-plié), Yeshua voyagea beaucoup dans tout le monde occidental, le Moyen-Orient et vers l'Est jusqu'en Inde. Dans sa quête spirituelle pour aller au-delà de l'état d'illumination et afin de parvenir dans les niveaux supérieurs de Conscience de la Création, Yeshua étudia pendant un moment probablement avec les Druides celtes et y apprit l'histoire du monde occidental. Il étudia les significations cachées et la sagesse "spirituelle" de la "croix pattée" connue jadis comme la "Marque de Caïn" (par après devenue Croix Celte). Il comprit qu'elle symbolisait toutes les expériences de l'homme qui sont enregistrées de manière électro-magnétique dans sa génétique.

 

Ce symbole représente donc la Conscience ou l'Esprit que nous sommes en réalité, puisque notre corps physique est seulement la part du Soi qui expérimente dans ce niveau dense de la Création.

 

Yeshua enseignait aussi que notre Conscience est un champ d'énergie entourant notre Âme qui au moment de la naissance, densifie une portion d'elle-même : le corps physique de l'homme, et se place en son intérieur au niveau du "Cœur Supérieur".

 

 

Il enseignait aux descendants atlantes le processus ésotérique du Signe de la Croix. Dans ce processus, après avoir tracé un cercle qui relie le front, l'épaule gauche, le plexus, l'épaule droite, celui qui se signe avec la croix de Caïn, trempe ses doigts dans de l'eau pure, touche successivement des points énergétiques sur son front, sa poitrine et ses épaules avec l'index et le majeur joints pour représenter l'Un dans la dualité. La position des doigts formant un puissant mudra, son secret n'est connu que par ceux qui sont initiés et qui se "rappellent".

 

 

 

 

Aujourd'hui la plupart des religions ont adopté un semblant de signe de croix, mais ont occulté le symbole du cercle. De même en resserrant tous les doigts, leurs fidèles ne se signent plus que très approximativement.

 

Au final, la croix dans le cercle que nous pouvons retrouver en grand nombre dans la haute vallée de l'Aude, trace la gestuelle que les descendants atlantes avaient adopté pour se reconnaître entre eux et qu'ils ont enseigné aux peuples autochtones (Celtes et Cathares), lors de leur arrivée en Gaule (la France).

 

Et c'est à partir de cette tradition principalement véhiculée par les femmes (les déesses atlantes) assimilées aux Marie et Marie-Madeleine par la chrétienté et le New Age), que les initiés celtes, cathares ou templiers, ont signé de ce sceau des lieux hautement énergétiques qui probablement sur d'autres plans de réalité recèlent encore quelques technologies transdimensionnelles.

 

Ces lieux sont des centres principaux dégageant des énergies électro-magnétiques de la "Lumière Incessante, la Vérité et l'Amour Inconditionnel du Créateur".

 

Le cercle tracé autour de la croix nous rappelle que le corps physique et le corps électromagnétique bien que séparé par notre illusion, ne font qu'un.

 

Les quatre pointes pattées représentent les quatre traces successives du pouce et de l'index joints au majeur réunis.

 

La poitrine ou centre-Cœur est le Siège de l'Âme, tandis que le front est directement connecté à la glande pinéale ou "passage vers l'Âme". Le processus commence en plaçant de l'eau sur le front, la glande pinéale ou "Troisième Œil" pour éveiller le nadi susumnā en prononçant la formule au nom du Père-Mère Créateur.

 

Ensuite, en prononçant "au nom du Fils", sa création, le thymus (organe de régénération) est tapoté et stimulé pour éveiller et libérer "l'Amour Inconditionnel" dans la zone entourant le corps physique de la personne, sa bulle de perception. Cette zone est délimitée par le creux de l'épaule gauche parcouru par le nadi "pingalā", le côté intuitif, le corps éthérique, l'Esprit Saint, le féminin...

 

Puis en dernier en tapotant le creux de l'épaule droite, le nadi "idā" on réveille la densité, l'intellect, le masculin, les mémoires, exprimés par Amen : contraction d'Amen-ta, l'Ahâ-Men-Ptah, les mémoires de l'Atlantide disparue !?

 

Lorsqu'elle est pratiquée en conscience, cette gestuelle permet à l'une des parties du cerveau (la glande pinéale) de contacter une portion densifiée de sa conscience totale (ou "Âme") qui siège dans le centre-Cœur. Ce signe est censé établir une communication complète avec la Conscience totale ou Soi Supérieur, l'Esprit, qui est le champ de conscience électro-magnétique qui entoure le corps humain et qui lorsqu'il est humidifié par les doigts joints, peut se matérialiser dans la conscience de l'individu générant sa merkabah.

 

Suivant les enseignements du vrai Yeshua, les premiers Chrétiens activaient leur Corps d'énergie ou de Lumière, équilibrant ainsi les énergies mentales et émotionnelles de leur Conscience/Supraconscience. Aujourd'hui, sans les activations correctes du Corps de Lumière, tout ce qui reste de ces techniques puissantes déviées par l'église catholique romaine actuelle, est un rituel approximatif où l'on se "mouille à quatre endroits".

 

Au début du XIIᵉ siècle, les Cathares et les premiers Templiers redécouvrirent les Vérités à propos de Yeshua et de l'Arche d'Alliance. Plus tard, elles furent remises au goût du jour à travers les récits des Cagots et des Chrestians qui y trouvèrent une abondance d'informations et de techniques spirituelles, loin d'être limitées aux activations du Corps de Lumière et à la véritable Croix du Christianisme. C'est donc sans surprise que par le Pape Eugène III, les Templiers reçurent en 1146, la "Marque de Caïn" comme symbole de leur chevalerie.

 

Dans le symbole de la Croix Rouge des Templiers, le cercle a été abandonné. La représentation stylisée qui exhibe la « croix pattée » contient encore un bon nombre de propriétés géométriques et de secrets ésotériques. Mais aujourd'hui encore, elles ne peuvent être découvertes que par les véritables initiés, ceux qui comme Yeshua consacrent leur existence à servir les autres, ceux au Service d'Autrui.

 

 

Il n'est donc pas étonnant que le 19 mars 1314, sur le bûcher dressé sur l'île aux Juifs, en face du Palais de la Cité, Jacques de Molay dernier templier se signant du sceau de Caïn s'écrie :

 

"Pape Clément ! Roi Philippe ! Avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits jusqu'à la treizième génération de vos races !"

 

La malédiction du grand-maître allait s'avérer exacte : Clément V meurt le 20 avril 1314 d'étouffement. Philippe le Bel décède dans la nuit du 26 au 27 novembre 1314 d'un ictus cérébral ; ses trois fils mourront dans les 12 années à venir, sans laisser de descendance mâle, mettant ainsi fin à la lignée directe des Capétiens.

 

Mais ici s'arrête l'Histoire !

 

http://fr.chartressecrets.org/templiers/croix_rouge.htm

https://www.youtube.com/watch?v=mcCnSfmHKtc

 

 

 

 Le Prophète Jérémie tient une Croix à Branches Égales

symbole de la croix de Caïn :

Portail nord des initiés,

Cathédrale de Chartres.

 

 

Pour conclure ce petit chapitre dédié à la symbolique des croix pattées, les synchronicités placées par l'Ange depuis nos dernières années, nous ont d'abord amené à mettre à plat les mémoires cathares et templières que nous avons remontées à l'époque où nous habitions encore au Bézu. Ce fragment de notre extraordinaire vécu transdimensionnel cathare et templier sera probablement un jour relaté sur notre site, si nous en trouvons encore le temps...

 

 

 

 

Car c'est à partir de nos mémoires cathares et templières que nous avons été amenés à comprendre que ces fameuses "croix dans le cercle" (qui sont gravées par trois fois sur les ruines du Bézu, château dans lequel des chevaliers templiers avaient établi une commanderie) avaient actionné le bouton "ON" de notre subconscient, déclenchant toutes nos remontées de mémoires transdimensionnelles.

 

Ces croix pattées étaient déjà employées par les "initiés" d'après l'Atlantide pour designer des haut-lieux vibratoires. Les ruines du Bézu sont d'ailleurs le seul endroit – à notre connaissance – où trois croix originales sont encore réunies.

 

Elles ont probablement été gravées par les maîtres chevaliers du Temple et représentaient leurs blasons. Apposées à des endroits précis (souvent des blocs monolithiques), elles désignaient probablement des lieux énergétiques où dans une autre dimension de réalité se trouvait un artefact de technologie électromagnétique provenant de l'Amen-ta.

 

Ce qui expliquerait que la haute fréquence de résonance émise par ces lieux attirent inconsciemment, ceux qui sur d'autres lignes temporelles appartenaient à ces anciennes familles Atlantes. Les lieux où sont gravés ce genre de croix sont destinés, en définitive, à ranimer leurs mémoires cellulaires, afin qu'ils puissent se "rappeler" et s'offrir la possibilité de s'en libérer.

 

On retrouve beaucoup de ces croix dans le Razès, surtout dans les alentours du Bugarach qui en sont parsemés. Dans d'autres régions où elles fleurissent en grand nombre, Cantal, Corrèze, Creuse, Languedoc, Lauragais, Larzac, Pyrénées et dans les cimetières basques, la croix dans le cercle est volontiers appelée "croix discoïdale". Selon Jacques Baudoin (dans son ouvrage "Les croix du Massif central", Issoire, 1989, p. 100), elles seraient tributaires des fondations templières ou hospitalières.

 

***

 

Nous avons évoqué plus haut dans ce texte, des expériences récentes de chevauchement du temps. Nous allons donc en parler avec nos compréhensions du moment.

 

 

Jenaël raconte :

 

En début de ce mois d'août 2016, nous sommes allés arpenter quelques lieux dans les forêts environnantes pour prendre quelques vidéos d'artefacts très particuliers que nous insérerons prochainement dans un reportage.

 

Avant de nous lancer dans la narration de cette aventure, nous rappelons encore au lecteur que Sand et moi-même sommes toujours sous l'effet d'une cétose prolongée, qui à certains moment a de plus en plus tendance à nous déconnecter vigoureusement de la réalité de 3ème dimension.

 

Pendant notre ballade, nous sommes allés visiter des vestiges d'une ancienne cité, probablement d'origine atlante, où j'avais découvert trois énormes marches qui amenaient, sculptées dans un rocher vers ce que j'ai appelé l'Abgal. 

 

Différents artéfacts représentatifs du peuple Abgal

 

 

De ce lieu émanait une fréquence de résonance assez particulière. Il y figure une sculpture très ancienne fixée sur un monolithe qui représente la tête d'un homme dauphin. Dissimulés par la végétation, ces vestiges ne sont pas connus et sont totalement passés inaperçus, probablement pendant des siècles.

 

Un autre endroit à proximité, révélait d'autres singularités énergétiques du même type.

Ainsi, lorsque je me suis approché de ces lieux, et par le fait d'avoir été en cétose (j'en suis convaincu), j'ai été déséquilibré au point de ne plus pouvoir me tenir debout. Il m'est brusquement apparu que je marchais à côté de mon corps. Accroché aux branches des arbres, je perçus que je n'étais plus dans une réalité connue, mais que j'étais dans un monde de couleurs, de perceptions, de sensations qui différait "vibratoirement" de celui que je connaissais. Puis, au plus je m'éloignais du lieu, au plus "je réintégrais" mon corps et réussissais à me stabiliser dans quelque chose de familier, et à tenir debout.

 

Arrivé au deuxième lieu où je photographiai une prétendue porte énergétique, le même phénomène se produisit. "Je" fus progressivement décalé de mon corps, au fur et à mesure que je m'en approchais.

 

Aussi, pour information, j'avais déjà fait visiter ces deux endroits à un groupe de touristes ésotériques, qui à l'époque guidé par un Mr Raoux, avait tenté à l'aide de cristaux et de soi-disant incantations magiques en langue elfique, de réactiver le lieu où d'ouvrir cette porte dimensionnelle. Évidemment ses incantations en cyrillique n'avaient absolument aucun effet, sauf peut être de contribuer à leur propre illusion. L'ayant prévenu de notre opinion au sujet des rituels de magie noire, nous avons ensuite décliné son offre à nous joindre à son groupe de tourisme spirituel.
Apparemment et puisque nous l'avons encore croisé récemment, il continue allègrement à mener ses adeptes à travers monts et vaux en évitant soigneusement d'entamer un véritable travail intérieur avec son groupe. Finalement, lui aussi n'est-il pas en attente d'un évènement qui surviendrait bientôt ? Les présumés K'sils l'on bien berné. Eux non plus, ne sont probablement pas ceux qu'ils prétendent être !...

 

De retour de notre escapade forestière et ce pendant plusieurs jours d'affilée, je marchais très souvent de cette manière, à coté de mes "pompes", entre deux réalités, sujet à des troubles d'orientation spatiotemporels assez saisissants et extrêmement connecté à d'autres plans de réalité. J'étais parfois devenu quasi incapable d'entreprendre mes tâches habituelles.

 

C'est dans ces moments là que l'Ange, ma Supraconscience, me transmettait les informations très précises que je communique dans ce texte. Grâce aux propriétés du "temps plié", les portes du temps se sont ouvertes en moi, car mon "supraconscient" s'était puissamment reconnecté à des vies Atlantes dans lesquelles il puisait ses mémoires. Il s'agit donc bien de parler de chevauchement entre deux espaces-temps, qui lors de modifications de mes perceptions me reliait au centre supérieur de conscience !

 

J'en ai la conviction aujourd'hui. Les portes dimensionnelles ne s'activent absolument pas par des rituels de magie. Elles répondent simplement à la fréquence de résonance qui émane de celui qui fait l'effort de sa transformation alchimique intérieure. Percevoir les erreurs du passé pour ne plus les reproduire dans un nouveau futur, est l'unique clé pour que s'ouvrent les portes du Temps ! Que cela se dise !

 

***

 

Passons alors à l'exploration du processus alchimique, qui n'est autre que l'expérimentation de ce champ de torsion qui nous est envoyé par notre Conscience supérieure. Voici le récit de notre aventure en Navarre et les incroyables synchronicités qui nous ont catapultés sur les traces des cagots.

 

Lorsque j'étais en train de rédiger les premières pages de ce dialogue, comme par hasard, une lectrice qui avait vu nos précédentes vidéos, nous contactait pour nous fournir des renseignements sur les Chrestians aux pieds palmés en nous précisant qu'au Pays Basque ce peuple singulier était appelé : les Cagots.

 

Cette lectrice Marie-Jeanne, nous suggérait de venir y faire un tour. Répondant aux synchronicités, nous voila rapidement en route à la recherche des pattes d'oies. D'abord à la Cathédrale d'Auch, citée par Fulcanelli où sur son parvis, nous fûmes accueillis par une oie empaillée et deux lions en pierre.

 

 

Les lions et l'oie sur le parvis de la cathédrale d'Auch : 

 

 

Ensuite, nous décelions les premières allusions aux cagots à Ciboure, et par après en pays Navarre où nous rencontrions d'anciens Basques réticents à nous parler de ce "peuple maudit".

 

Heureusement que Marie-Jeanne nous avait mis en relation avec un historien du pays Mr Kepa Arburua Olaizola qui nous partagea aimablement ses recherches sur les cagots.

http://www.reseauleo.com/2016/10/06/les-cagots-rencontre-avec-kepa-olaizola-31-08-2016/

 

Nous rencontrions également Xabier Agote qui porteur du projet Albaola, reconstruisait le San Juan une baleinière du XVIᵉ siècle d'après des techniques ancestrales.

http://www.reseauleo.com/2016/10/17/iv-mémoires-cagots-rencontre-avec-xabier-agote-charpentier-initiateur-du-projet-albaola/

http://www.albaola.com/fr 

 

Ce sympathique personnage portait dans son nom "Agote" – qui signifie Cagot en Basque espagnol – et dans ses mémoires, tout le savoir faire des charpentiers de marines d'antan qu'étaient ces cagots.

 

Enfin explorant les grottes et les alentours de Zugarramurdi, les "femmes" de notre petit groupes submergées par des émotions d'un autre temps, contactèrent les mémoires vives de ces femmes de Cagots, brûlées sur le bûcher par l'inquisition contre les sorcières.

 

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

Nous découvrîmes bientôt que malgré l'omerta pesant sur ce présumé peuple maudit, les traces de leur présence restaient bien marquées dans la pierre des églises. L'esprit des Cagots avait bel et bien survécu aux multiples inquisitions. Tout au long de leur existence, qui remonte bien plus loin que leur histoire officielle, ils avaient toujours été bannis de la population sous prétexte d'être vecteurs de maladies contagieuses. Évidemment grâce à "la Connaissance", les cagots survivaient aux grandes épidémies de peste provenant des impacts cométaires qui rythmaient les fins de cycle. Les autorités de l'époque avaient alors vite fait de les désigner comme "peuple maudit" responsable de l'épidémie.

 

De la même manière que les Cathares, les Cagots n'ont jamais disparu. Même s'ils n'ont plus les pieds palmé, ils sont aujourd'hui bel et bien "ressuscités" dans le génome de certains individus, œuvrant au service à autrui pour que la portion méritante de l'humanité puisse au mieux possible, réussir sont changement dimensionnel qui la propulsera bientôt dans une nouvelle dimension de réalité.

 

Précisément, les Cagots étaient rejetés, car ils traversaient sans jamais en pâtir, toutes les guerres, toutes les épidémies, toutes les catastrophes.

 

 

Procession de cagots, une patte d'oie était cousue sur leurs vêtements.
Procession de cagots, une patte d'oie était cousue sur leurs vêtements.

 

 

Ils disparaissaient d'ici pour réapparaître là, car ils détenaient un fabuleux secret : la Connaissance. Ce même secret que Yeshua, Platon, Fulcanelli, et bien d'autres connaissaient et ne délivraient qu'à ceux qui en étaient dignes et qui étaient préparés pour en hériter. Ce secret que petit à petit nous dévoilerons dans les prochains dialogues et qui nous aidera à concevoir et accomplir la dimension de réalité dans laquelle nous prendrons bientôt pied.

 

 

***

 

"L'incroyable rêve de Jenaël"

 

La nuit qui succéda à la randonnée dans le massif du Jaizkibel où nous avons découvert parmi les rochers une forme reptilienne et une autre amphibienne, je fis un rêve très puissant. (Voir video III : http://www.reseauleo.com/2016/10/17/iii-rêve-de-jenaël-la-momie-partage-chez-marie-jeanne-le-03-09-16/

 

 

 

 

Alors que nous dormions dans le fourgon, je rêvais qu'un homme vêtu d'une blouse de médecin venait me chercher car disait-il, quelqu'un me demandait. Il me conduisit dans un bâtiment de style "base militaire" et me montra une créature couchée sur une sorte de table métallique, du genre de celles utilisées lors d'autopsies.

 

Il me dit alors succinctement : il t'a demandé.

 

En observant de plus près la créature couchée sur la table métallique, je vis qu'elle était telle une momie, complètement desséchée et que sur son flanc persistait une grosse plaie béante. Son nez présentait une bizarrerie car à travers ses narines je distinguais quelque chose qui ressemblait à un petit escargot. Ses yeux était partiellement recouverts d'une excroissance de la paupière.

 

 

Créatures très ressemblantes à celle vue dans le rêve.
Créatures très ressemblantes à celle vue dans le rêve.

 

 

Alors que je la retournais sur le ventre, je perçus à la place des parties génitales, une espèce d'opercule qui probablement avait pour fonction de les protéger. Son corps d'à peine 1,50 m était muni de deux petits bras et se terminait par une espèce de queue en pointe.

 

Alors que je le détaillais, j'eus une impression bizarre que quelque chose venait de nous pénétrer. Une sorte d'énergie nous investie alors. Était-ce son Âme, son l'Esprit ? Je ne saurais le définir exactement. Toujours est-il que cet être momifié ouvrit brusquement les yeux et me fixa.

 

Je compris très vite qu'il communiquait avec moi à travers mes propres pensées. Probablement un genre de télépathie.

 

Il me dit alors : Je t'ai fais appeler car j'ai besoin de toi si tu es d'accord.

 

De cet être émanait une telle fréquence d'amour que tout en ne sachant pas de quoi il en retournait, je lui ai tout de suite donné mon approbation.

 

De ces deux petits bras, il saisit alors ma main droite et la mordillait jusqu'à en saigner. Bizarrement je ressentais des petites dents, mais cela ne me fit absolument pas mal. Au fur et à mesure qu'il aspirait mon sang, le corps desséché de cet "alien" commençait à déflétrir et à se réhydrater, laissant apparaître des petites écailles à certains endroits du corps, qui révéla par la suite, la présence d'une nageoire caudale.

 

Au fur et à mesure qu'il aspirait mes fluides, son corps se régénérait très rapidement. Même sa plaie béante qui suintait, puis saignait abondamment se refermait et guérissait à vue d'œil.

 

Mais la sensation du mordillement me réveilla. J'étais en train de pleurer pendant mon sommeil. Je pleurais de gratitude car je compris que cet être venu d'ailleurs était quelque part un autre moi, qui avait besoin de mon aide aujourd'hui pour guérir de sa plaie.

 

Cependant, même réveillé il continuait à me transmettre ses informations. Ces informations sont probablement stockées actuellement dans mon inconscient. Alors voici la suite de ses révélations :

 

Il m'affirmait que des êtres momifiés comme lui, sont cachés dans des grottes de certaines montagnes pyrénéennes qui ne vont pas disparaître lors des grands changements climatiques et géologiques à venir.

 

Il le savait car il disait qu'il connaissait la ligne du futur sur laquelle il se trouvait et que cette ligne là, était celle des rescapés humains qui allaient migrer en 5ème dimension SDA.

 

Il prétendait aussi que les arches d'alliances désignées comme telles par les religions, n'avaient strictement rien à voir avec une quelconque alliance avec un dieu. Mais que ces boîtes dorées étaient une sorte de condensateur qui, de pair avec des piliers Djeds, allaient bientôt être réactivés par des "gens" comme lui. Elles serviraient à projeter l'espace-temps terrestre dans un futur déjà réalisé, endroit dans l'espace-temps où les dégâts de l'impact d'une grosse comète sont restés mineurs.

 

Il m'a aussi communiqué que la fréquence de résonance de ceux qui participeront à ce saut entre dimensions devra être alignée sur celle de ce nouveau monde déjà existant dans ce "nouveau futur", et que ceux qui y participeront auront la sensation d'être enlevés par un énorme vaisseau mère.

 

Mais ce ne sera pas vraiment le cas, car c'est l'une des dimensions parallèle de la Terre elle même qui fera office de vaisseaux lorsque nous franchirons le trou de vers vers ce nouveau futur.

 

Et effectivement, ce nouveau futur ne sera peuplé que d'Êtres de 5ème dimension et représentera une nouvelle sphère d'expérience pour ceux œuvrant au service d'autrui. L'une des compétences que nous aurons à ce moment là sera, entre autre, celle de devenir les guides ou anges gardiens de nos frères restés en 3ème dimension SDS, pour aider ceux qui le choisiront alors à cheminer vers le "Service d'autrui - SDA".

 

 

                                                 Un Atlante. Illustration trouvée dans le livre jaune N°1

 

 

C'est donc la suite des révélations de cet Être qui fera l'objet des prochains dialogues avec l'Ange.

 

En attendant, nous vous invitons à visionner les vidéos de notre escapade en pays Basque. Elles sont riches en informations et révélations, mais ont aussi fait l'objet d'attaques transdimensionnelles, nettement perceptibles par les connaisseurs. Alors gardez toujours le sens du discernement et bon visionnage.

 

 

Transmis par Sand & Jenaël

Télécharger
DIAG 45.pdf
Document Adobe Acrobat 330.5 KB

 

 

 

 

En audio :