Dialogue avec mon Ange N°41                                                      du 22.11.2015

 

  

 

 

 

 

" Expériences au-delà de la cétonie "

 

&

 

" Manger pour LE rassurer ? "

 

&

 

" Dans les moments de Noé !

 

 

 

 

 

Version PDF et audio en bas de page

 

 

 

"Dialogues avec l'Ange" de Gitta Mallasz est la transcription d'une expérience spirituelle vécue pendant la seconde guerre mondiale par quatre amis hongrois, alors que les nazis commencent à envahir leur pays et déporter les juifs en masse.      (Lien du livre en pdf   ICI.)

 

Les "Dialogues avec notre Ange" résument plus d'une dizaine d'années d'expériences métaphysiques avec notre Conscience supérieure que nous partageons avec nos lecteurs.

 

En 2007, Jenaël avait déjà été prévenu que les dialogues cesseront peut-être sous les bruits de bottes... quoique ...!

 

Une nouvelle fois au moment où nous écrivons ces lignes, leurs fracas retentissent au loin. La Troisième Guerre Mondiale par le terrorisme et par la manipulation des consciences, éprouve les Hommes. Des peuples déportés envahissent l'Europe. Les réfugiés fuient leurs pays en guerre.

 

Alors n'y aurait-il pas là une nouvelle version de l'histoire ? Cette 3ème guerre mondiale toujours instrumentée par l'idéologie nazi d'une autorité planétaire secrète, se remet en branle !

 

Où aboutirait l'humanité cette fois ?

 

Peut-être que "l'homme vrai" comprendra enfin que les forces hostiles qui gouvernent le monde ne sont pas de ce Monde, mais émanent des Univers transdimensionnels qui découlent de son propre passé et de son futur non résolu.

 

Peut-être que parmi la race humaine certains auront-ils compris cette fois, que le cycle karmique se poursuivra aussi longtemps que les Hommes désavoueront le fonctionnement de l'Univers ?

 

Le destin le leur démontrera !

 

Mais cette fois, Sand et Jenaël ne termineront assurément pas leur existence dans un wagon à bestiaux !

 


 

 

 

Se poser des questions ! Se poser des questions est le moteur de notre quête. Depuis près de 9 mois (c'est à dire depuis la publication de notre texte "Rat, fraises et télomères"), Sand et moi n'avons jamais cessé de nous remettre en question et de solliciter la guidance de notre Ange.

Puisque la Connaissance s'acquiert par l'expérimentation, nous avons été les essayeurs d'un régime alimentaire quelque peu inédit et parfois jugé comme dangereux par la communauté scientifique médicale à la solde du consortium "SDS".

 

Effectivement au détriment de notre santé, nous en avons parfois été les expérimentateurs courageux et téméraires. Mais nous avions décidé d'aller au-delà de nos croyances et de nos peurs pour en examiner les avantages, inconvénients, risques et bénéfices, en toute connaissance de cause.

 

Dors et déjà, nous certifions que NON ! Lorsque nous cessons de nous nourrir de glucose, on n'en meurt pas ! La preuve est que malgré le questionnement de nos lecteurs nous sommes toujours là, encore plus déterminé que jamais à trouver la Vérité.

 

 

Comme nous avions prévenu aussi, nous avons été obligés de décaler nos publications afin de nous laisser le temps d'en tester les effets (et surtout de nous en remettre) afin de confirmer le bien fondé de ce régime alimentaire qui sort de toute convention. Et évidement, il n'y a pas que cela !

 

Nous avons bien conscience que le contenu de nos dialogues ne peut être reçu que par une minorité de lecteurs. Les autres, qu'ils n'y croient pas, ne relève nullement de notre responsabilité mais uniquement de la leur. Certains pourront penser que nous sommes sous la domination de la prédation de 4ème dimension, soit... Mais une chose est certaine, c'est que nous mettons tout en œuvre par l'expérience des nouveaux concepts que nous décrivons, à faire éclater la Vérité.

 

Ce n'est qu'en expérimentant de nouvelles notions, théories ou hypothèses en même temps que nous rédigeons, que nous apprenons à détecter les impostures et fourberies de la prédation de 4ème dimension. Et ils sont pléthores !...

 

De cette manière, nous avons détecté que la part de vérité souvent dissimulée dans un enseignement, une conférence, un livre...sert à rendormir notre vigilance et notre discernement. C'est ainsi que la prédation transdimentionnelle agit dans notre monde !

 

Ayant assimilé comment œuvre le prédateur cette partie de nous-mêmes qui par colère ou rébellion, rejette d'emblée toute nouvelle information ou à l'autre extrême accepte sans discernement tout ce qui est dit, écrit... –, nous ne délibérons plus ni des avis des uns, ni de ceux des autres puisque que c'est à chacun, d'assumer sa propre expérience. Rappelons-nous que le changement commence essentiellement par notre propre transformation.

 

Le contenu de nos écrits a simplement pour objectif de partager nos recherches et expérimentations, et devrait à tout moment remettre en jeu la responsabilité de chacun ; nous l'affirmons à chaque occasion. C'est pour toutes ces raisons, que nous ne répondons absolument et définitivement plus aux trop nombreux mails que nous recevons, même si certains sont parfois pertinents.


Ce nouvel écrit sera donc parfois difficile à comprendre avec une conscience et un fonctionnement de 3ème dimension. Dépeindre quelque chose qui se réalise dans une dimension temporaire et alternative d'existence avec des concepts et des mots appartenant à un monde de 3ème dimension, ressemble à quelque chose comme expliquer le fonctionnement d'une voiture de haute technologie, à un bambin dans sa voiture à pédales. Mais ceux qui cheminent déjà comme nous, au travers de leurs propres expériences comprendront sûrement ce dont nous parlons.



 

 

Le mode alimentaire que nous avons adopté est appelé régime paléo-cétonique. Il s'agit d'associer une alimentation "paléolithique" inspirée du mode nutritionnel des sociétés pré-agricoles avec la nutrition cétogène. Elle consiste donc non seulement à s'alimenter d'une manière qui reste aux antipodes du régime végétarien – dont nous étions nous-mêmes adeptes et convaincus pendant des années –, mais va à l'encontre de toute logique "conventionnelle" ou conforme à la diététique médicale académique.

 

Une habitude alimentaire quelle qu'elle soit, rappelons-le résulte de réflexes ou de conditionnements (traditions, habitudes, croyances, religions, coutumes, principes...) qui nous sont dictées par nos parents, par la société de consommation, la médecine, la diététique (principe d'hygiène alimentaire).

 

Autrement dit par toutes sortes d'autorités – qui s'appuyant sur le codex Alimentarius – se chargent de nous inculquer (très souvent à coup de mensonges et de propagandes) ce qui soi-disant est convenable ou non pour le bon fonctionnement de notre corps.

 

(Le codex Alimentarius ou codex alimentaire est un programme commun de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) consistant en un recueil de normes, codes d'usages, directives et autres recommandations relatifs à la production et à la transformation agroalimentaires qui ont pour objet la sécurité sanitaire des aliments, soit la protection des consommateurs et des travailleurs des filières alimentaires, et la préservation de l'environnement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Codex_Alimentarius)

 



Notre corps physique étant une projection de notre Âme dans cette 3ème dimension densifiée, y est restée piégée en partie à cause du sucre. Malgré qu'il existe aussi d'autres raisons que nous avons évoqué tout au long de nos écrits précédents.

 

Tout individu devrait donc être conduit et inspiré par son Soi Supérieur pour son plus grand bien, et non pas par une quelconque autorité en matière d'alimentation. Pour ce faire, il est impératif d'apprendre à nous défaire de toute "culpabilité idéologique" à consommer de la viande – programme induit par la prédation – ou autres croyances provenant de la 3ème dimension de densité, qui pour l'instant reste encore celle de l'homme. En d'autre terme, cela consiste à renoncer quasiment à tout ce que nous croyons savoir de notre vie actuelle !

 

Pour faire court, se sont essentiellement les diktats de la prédation de 4ème dimension "SDS" qui depuis toujours, manipulent nos croyances et régissent infailliblement notre propre vie. Et finalement pour tout humain ignorant mais discipliné, la 4ème dimension "SDS" décide tacitement de notre comportement en matière d'alimentation (et s'il n'y avait que cela !).


Prenons par exemple la nouvelle campagne "anti-gaspillage" pour les légumes difformes, déguisée en publicité pour notre bonne santé, qui stipule :


"Pour votre santé, manger 5 fruits et légumes moches"


En somme, elle ne fait que solliciter l'émotionnel humain au travers de sa culpabilité, afin d'écouler fruits et légumes sujets à malformation et tirer bénéfices de marchandises qui en tant ordinaire ne sont pas commercialisables.


N'est-ce pas aussi un habile moyen d'accoutumer les gens aux disgrâces et mutations génétiques aléatoires, sans éveiller les soupçons quant à leur origines ?

 

 

Nous aussi croyions que de manger 5 fruits et légumes par jour – même Bio et pas moches – était bon pour notre santé. Mais nous étions loin de nous douter à ce moment-là que le fructose et les glucides contenus dans ces mêmes fruits et légumes, incitent l'organisme à manger bien au-delà de ses besoins physiologiques. Et c'est ce que nous avons aussi remarqué et déterminé à travers nos propres expériences de sevrage du sucre.

 

(Le fructose fait manger davantage : la preuve par l'imagerie).

http://fr.sott.net/article/12318-Le-fructose-fait-manger-davantage-la-preuve-par-l-imagerie

 

C'est donc afin de ne pas répandre de bobards supplémentaires sur le net (il y en a bien assez) que nous avions décidé de tester nous-mêmes "le régime paléo-cétonique" en nous abstenant de consommer tout produit contenant des glucides (pain, pâtes, riz, céréales) sous quelque forme qui soit : industriel, Bio, équitable ou local mais aussi les produits laitiers, fromages, lait, yaourts... qui sont source de lactose et autres sucres cachés... Nous nous y tenons sans faille depuis près de 9 mois déjà. Et cela n'a pas toujours été chose aisée !

 

Par conséquent, nous avons exclus tout type de sucre de notre alimentation car ce n'est pas seulement le sucre blanc qui constitue un poison pour l'organisme comme essayent de nous le laisser croire certains.

 

Évidemment, ce régime alimentaire dépourvu de tout apport de sucre, oblige notre organisme à se passer de tout approvisionnement en glucides. Il devait donc remplacer ces glucides abondamment fournis par l'alimentation "conventionnelle", en obligeant le foie à retrouver sa fonction primordiale qui est de réapprendre à fabriquer le glucose indispensable pour notre organisme, par glycogenèse. Autrement dit, à partir des graisses apportées par les lipides saturés et insaturés contenus dans l'alimentation.

 

De la sorte, en produisant des corps cétoniques par la métabolisation des graisses (les lipides) dans notre organisme – mais sans jamais nous supplémenter en glucides et non plus sans tomber en acidocétose (surdosage en protéines) –, n'est pas une affaire facile à gérer.

 

À maintes reprises nous en avons fait les frais (nausées, céphalées, vomissements, diarrhées, maux d'estomac, crampes, fatigues intenses, asthénie et tétanies musculaires), jusqu'à ce que notre organisme commence à s'auto-réguler et à refabriquer du glucose en produisant les fameux corps cétoniques à partir des lipides transformés en glucose par notre propre organisme et non plus à partir d'un apport extérieur et artificiel de glucides, concédé par l'alimentation omnivore ou végétarienne.

 

Nous sommes donc en mesure d'affirmer une nouvelle fois que l'alimentation végétarienne, même si elle semble parfois bénéfique pour certaines maladies et si elle est "viable et énergisante" pendant de longues années, reste finalement et à très long terme une aberration très soigneusement orchestrée par la prédation "SDS" de 4ème dimension, qui nous laisse croire ce que nous voulons bien croire.

 

Contrairement à ce que veut nous faire penser la propagande New Age/Cointelpro, ce mode alimentaire devient irrémédiablement ravageur pour notre équilibre physiologique naturel. Et puisque nous avons testé et éprouvé les bénéfices du sevrage du végétarisme et du sucre, nous sommes désormais en mesure d'en révéler les fondements !

 

Il faut savoir que toute alimentation végétarienne, végétalienne ou "végane", comme sa dénomination l'indique est composée essentiellement de végétaux, c'est à dire de fruits, salades, légumes, légumineuses, céréales, tubercules... contenant effectivement des vitamines, minéraux, protéines, lipides, qui de manière générale pourraient être bénéfiques pour la santé. Cependant, les protéines végétales sont réputées quasi inutiles pour une télomérase efficace (voir diag 39). Les glucides et fibres – même s'ils sont parfois nécessaires en infime quantité pour le transit –, contrairement à ce que nous fait croire la propagande séculaire "SDS", s'avèrent dangereux à très long terme pour l'organisme humain puisqu'ils sont sources de la plupart des maladies dégénératives et cause du vieillissement. Il est donc nécessaire de réduire leur consommation au minimum.

 

 

CONTRAIREMENT À CE QUE L'ON POURRAIT CROIRE, LA PLUPART DES LÉGUMES POSSÈDENT UNE TOXICITÉ À LIBÉRATION PROLONGÉE ET SONT RÉELLEMENT DANGEREUX LORSQU'ILS SONT CONSOMMÉS EN GRANDE QUANTITÉ ET À TRÈS LONG TERME, SURTOUT CRUS !

 

 

 

Ils renferment de nombreux anti-nutriments qui surtout lorsqu'ils sont mélangés aux protéines animales, provoquent insidieusement et silencieusement des ravages considérables. En amplifiant la porosité de la paroi intestinale, ils empêchent une digestion efficace et une assimilation optimum des protéines.

 

Mais ces dégâts dans les viscères et le colon restent pendant de longues années étouffés et très souvent indolores, parce qu'ils sont camouflés par les propriétés des sucres. Ceux-ci agissent comme un anesthésiant du système digestif, un stupéfiant (ou une drogue) au sein de notre organisme.

 

Pour rappel, ces aliments (fruits et légumes) sont très riches en glucides tels les monosaccharides, les disaccharides et les polysaccharides.

 

LES MONOSACCHARIDES sont des glucides composés d'une seule sorte de sucre, par exemple :

- le glucose : rarement présent sous cette forme dans la nature, mais plutôt associé avec d'autres glucides.

- le fructose : contenu dans les fruits et le miel.

- le galactose : surtout présent dans le lait et et ses dérivés.



LES DISACCHARIDES (sorte de sucre composé de l'association de deux sucres), ils sont très rapidement absorbés par l'organisme comme :

- le saccharose : le sucre de table qui combine un glucose et un fructose

- le lactose : le sucre du lait qui associe une molécule de glucose et une de galactose

- le maltose (présent dans le malt) : combine deux glucoses.



LES POLYSACCHARIDES ou "sucres lents" sont des molécules plus complexes plus longues à digérer. Ils sont composés de plus de deux molécules de sucres simples tels :

- l'amidon : très présent dans les tubercules, pomme de terre, céréales, pâtes alimentaires, riz, pain, pâtisseries, viennoiseries...

- la cellulose : les fameuses fibres qui ne sont pas assimilables par le corps.

- le glycogène : est la forme de glucose fabriquée et stockée par notre corps, surtout à partir des graisses animales saturées, vitales pour notre organisme.

 

http://fr.sott.net/article/26592-Ancel-Keys-graisses-cholesterol-et-60-ans-de-propagande-mensongere

 

http://fr.sott.net/article/17420-Mythe-les-graisses-animales-font-grossir

 

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2015-08-12/beurre-et-gras-trans-satures

 

http://www.santenatureinnovation.com/graisses-saturees-le-vent-tourne-en-notre-faveur/

 

 


Ainsi tant qu'elle n'est pas mélangée avec l'alimentation carnée, la nourriture végétale (à base de fruits et légumes) est acceptée silencieusement par notre organisme qui à cause de l'effet anesthésiant et narcotique du sucre, s'y adapte sans complication notable pendant de nombreuses années.

 

C'est pour cette même raison que la nocivité de ce mode alimentaire (surtout lorsqu'elle est particulièrement végétarienne) reste très discrète pendant de grandes périodes. Elle est liée à l'augmentation graduelle de la perméabilité intestinale, due à la surabondance de fibres et de glucides. Cette toxicité reste donc douce, sournoise et progressive, puisque ses effets sont largement camouflés par les glucides contenus dans le végétal !

 

C'est de cette manière que le sucre masque la plupart des signes et symptômes des affections sous-jacentes liées à l'alimentation végétale. Nous en avons suffisamment fait les frais pour pouvoir désormais en témoigner.

 

Ce n'est donc que lors du sevrage des glucides que l'on peut s'apercevoir des dégâts et ennuis occasionnés dans notre organisme et que l'on découvre les carences accumulées pendant de longues années de végétarisme "silencieux".

 

En expérimentant ce sevrage, nous nous sommes rendus compte de quelques carences (heureusement encore minimes) qui étaient dissimulées par le sucre, mais aussi de notre méconnaissance de certaines fonctions de notre propre organisme (et surtout de nombreux dysfonctionnements du système digestif). Nous avons aussi pu éprouver le degré de sensibilité de notre corps à certaines substances, aliments, odeurs, champs électromagnétiques...

 

Néanmoins, nous avons aussi pu observer et vérifier les premiers signes tangibles des effets de la désintoxication au sucre qui se sont manifestés par :

 

La régénération cellulaire notable vérifiée par une repigmentation (encore discrète pour le moment) des poils de la barbe et des cheveux.
(Jenaël, porteur d'une chevelure quasi blanche et immaculée, au fur et à mesure du changement alimentaire, ses cheveux sont revenus au gris clair et aux reflets blonds – Il était blond dans sa prime enfance –.)

 

La disparition totale de toutes les affections cutanées dont nous étions tous deux occasionnellement porteurs tels : psoriasis, herpès, mycoses.

(Nous nous sommes aperçus après avoir procédé au "décodage" de l'émotionnel en lien avec nos affections, que les fromages – même bio – étaient la cause quasi exclusive des mycoses.)

 

Pourquoi cela ?

 

Les parois intestinales étant devenues beaucoup trop poreuses durant notre phase végétarienne, avaient perdu leur rôle de filtre. Le lactose et la caséine parvenaient alors à traverser la paroi intestinale pour se disséminer dans le corps via la circulation sanguine. Ces deux éléments nourrissaient le candida albicans présent dans notre organisme (comme chez la plupart des gens) qui lui, parvenait à se fixer dans les plis cutanés.

 

Le sucre contenu dans les produits laitiers était donc à l'origine des mycoses. (Les candidoses/mycoses ont besoin de glucides – des "oses" – pour proliférer.)

 

La perte de poids jusqu'au poids naturel et idéal. Pratiquer un régime en vue de maigrir était le cadet de nos soucis. Pourtant la perte de poids s'est ressentie et était déjà visible après quelques mois de sevrage des glucides.
Après 9 mois, de 88-90 kg Jenaël s'est stabilisé à 72 kg ce qui correspond au poids de forme pour ses 1,70 m.

Sand elle, de 54 kg s'est stabilisée à 46 kg pour ses 1,58 m.

(Le régime paléo permet aussi de reprendre du poids pour les personnes en déficience ou sous-alimentées).

 

Les défenses immunitaires restaurées et renforcées. Nous en avions déjà parlé. Le processus de cicatrisation s'est accéléré (exemple des égratignures et petits bobos). Et de façon spectaculaire, les tâches de vieillesses (ou lentigo) qui commençaient à apparaître sur les mains de Jenaël ont complètement disparues.

 

Mais le plus intéressant – dixit l'Ange consiste à préparer notre corps aux effets mécaniques et énergétiques de la Transition. Notre organisme devra être préparé aux risques de maladies induites par les virus cométaires – pour l'instant encore en suspension dans la haute atmosphère –, qui comme à chaque fin de cycle – et surtout au moment du choc dimensionnel –, éprouvera très probablement la population humaine comme lors de la disparition de l'Atlantide et d'autres civilisations humaines.

 

Nous avons remarqué aussi que notre vigilance et notre vivacité d'esprit, s'est accrue. Évidemment cela ne peut se mesurer, ni se prouver. Mais nous avons noté que probablement la conduction neuronale, elle aussi s'était améliorée, ce qui facilitait le dialogue avec notre subconscient ou Conscience Supérieure et affûtait davantage notre ressenti.


 

 

 

Les résurgences de nouvelles mémoires karmiques et émotionnelles encore enfouies. Le régime paléo-cétonique nous a confronté une nouvelle fois à la peur de la maladie et de la mort. Nous avions parfois eu l'impression de jouer avec notre propre vie, surtout dans les moments de doute où lorsque pendant sa "cure" cétonique, Jenaël sujet à d'intenses vertiges, était resté quasiment une semaine à ne plus pouvoir marcher, ne plus tenir sur ses jambes et perdre le sens de l'équilibre. Et également lorsque Sand souffrait quotidiennement de douleurs musculaires aux jambes. Évidement, nous nous sommes fixés de réussir quoi qu'il advienne à passer le cap du sevrage glucidique et garder le bénéfice de la cétonie. Petit à petit, nous y sommes parvenus.

 

La force physique renforcée. Nous avions déjà parlé de notre période végétarienne, lorsque nous étions arrivés à un point où nous n'arrivions plus à pratiquer nos randonnées favorites par manque de force physique et à cause de douleurs sternales très intenses. Tout ceci n'est plus que souvenir puisque nous sommes à nouveau capables de sprinter sans difficulté et surtout sans essoufflement.

 

Ce qui va sûrement intéresser les défenseur de la nature et de l'environnement, est que nous contribuons – proportionnellement à notre échelle évidemment – à la réduction de notre impact prédateur sur notre environnement. Nous mangeons beaucoup moins, produisons moins de déchets – et accessoirement beaucoup moins de selles –, n'avons plus besoin de jardin (ce qui à plus grande échelle engendrerait une réduction drastique des surfaces agricoles cultivées. Et malgré ce qu'on en puisse croire, une réduction significative de la surface des pâturages, même en étant carnivore.

 

Notre ration moyenne d'aliments étalée sur 2 repas et pour 2 personnes ne dépasse plus les 300 g de légumes verts cuits (non légumineuses) et environ 330 g de viande, poissons ou oeufs quotidiennement. (Nous jeûnons du soir 19h au lendemain 13h.)

 

Pour préciser, nous avons pour l'instant réduit notre apport énergétique à moins de 1 g de protéines animales par kg de poids corporel.

Par exemple Sand actuellement à 45 kg, se sustente en 2 repas à peu près de 35 g de protéines animales par jour, correspondant environ à 130 g de viandes cuites, accompagné de moins de 120 g de légumes cuits et Jenaël, consomme un peu plus proportionnellement à son poids.

 

(Pour les lecteurs intéressées, ci-joint un site qui permet de faire les calculs (valeur nutritionnelle des aliments) :

http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/index.htm (cliquer en haut à gauche la traduction française).

 

Autrement dit, de très très loin notre consommation végétarienne ou la consommation traditionnelle et journalière d'un individu omnivore subordonné à la propagande de l'industrie alimentaire et bien sûr glucidique –.


Assurément, il existe aussi quelques inconvénients à cette diète dite paléo-cétogène surtout pendant sa mise en œuvre. Mais c'est parce que nous avions brûlé les étapes, que nous avions été victimes de plusieurs épisodes de malaises pendant la période d'adaptation à la diète cétogène, parce que les parois intestinales n'étaient pas encore réparées.


Il est donc important de respecter les étapes de la transition alimentaire et de n'introduire qu'exceptionnellement une petite ration de glucides, seulement en cas de besoin (efforts physiques ou intellectuels inhabituels) et de se supplémenter si nécessaire en L-glutamine, potassium, sodium, vitamines ou autre selon besoin. Cela pendant la transition vers la diète cétogène et de la réparation des fonctions intestinales et hépatiques.


De même, nous mettons en garde les lecteurs qui se lancent dans ce genre d'alimentation, d'observer d'abord leurs motivations profondes et de prendre conscience des enjeux d'une diète cétogène soutenue.


Il est important alors de bien respecter le processus décrit par le docteur Mrs. T. auteur de l'article ci-dessous et demander le cas échéant, un avis médical chez un médecin réellement compétent et parfaitement renseigné sur les effets de la diète cétogène.


http://fr.sott.net/article/8684-Le-regime-paleolithique-revisite



Il existe de nombreux articles sur le net à propos des méfaits du sucre et du bienfait de la diète cétogène. Nous n'allons donc pas nous étaler sur le sujet, mais allons plutôt voir comment et pourquoi la propagande New Age/Cointelpro qui prêche le véganisme, le végétalisme, le végétarisme et ses dérivés, a pu être si profondément programmée dans notre subconscient.


Voici d'abord à ce propos un article, modèle typique de la propagande anti-protéinique déguisée de l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé) :


http://www.lapresse.ca/sciences/medecine/201510/26/01-4913913-la-charcuterie-est-cancerigene-selon-loms.php

 

Ne perdons pas de mémoire que cet organisme est administré par le consortium "SDS" de 4ème dimension et sert non pas la santé des gens, mais les intérêts des lobbies de la Santé et allant de soit, les "dirigeants" du Nouvel Ordre Mondial.

 

Ensuite cette prétendue campagne contre le cancer est clairement une diversion car elle camoufle grossièrement et trompeusement, une opération dénonçant les soi-disant méfaits de la viande et de la charcuterie en campagne anti-cancer. En réalité elle vise insidieusement le consommateur à s'écarter des bénéfices des protéines et lipides animales sur l'ADN humain et de l'orienter vers le végétarisme.

 

Il s'agit de ne pas oublier que le consortium de 4ème dimension "SDS" ne veut pas d'humains dans sa 4ème dimension d'existence. L'homme doit rester ignorant et docile. Et il ne peut s'extirper de son ignorance qu'en ayant entamé un processus de régénération de son ADN, grâce entre autre à la consommation de protéines et surtout de lipides animaux.

 

En d'autres termes, cette campagne contre la viande et la charcuterie vise à étouffer les bénéfices et bienfaits des graisses animales contenus exclusivement dans de la viande de bonne qualité. C'est à dire celle produite par des animaux nourris non pas aux céréales (graines, blé, maïs ou granules – sources de glucides –) mais uniquement à l'herbe.

 

Nous vous invitons donc vivement à vérifier l'origine de la viande que vous consommez et le taux de glucides – les oses –, conserveurs, autres stabilisateurs et colorants, contenus dans la viande et dans la charcuterie – de supermarché mais aussi au magasin BIO –.

 


 

 

Il faut savoir que la charcuterie produite à base de viande sans OGM, antibiotiques, conservateurs, hormones de croissances provenant d'un cheptel élevée dans LE RESPECT DE LA VIE ET DE LA MORT DE L'ANIMAL, est très difficile à trouver et c'est à notre avis la seule à pouvoir être consommée sans risque pour nos artères.

 

Effectivement, la vérité cachée dans cet article : "La charcuterie est cancérigène selon l'OMS" est que la viande et la charcuterie de supermarché et de certaines présumées bonnes marques de boucherie est un véritable poison !

 

Cet article subroge une véritable fourberie, exemple parfait d'une tromperie organisée et planifiée, puisque les auteurs de cette publicité (sous couvert de l'OMS), se gardent bien de révéler les véritables causes des cancers et celles de la plupart des autres maladies auto-immunes. Habituellement, les troubles extrêmement graves dégénérant en cancer ou autres affections lourdes, proviennent de l'association de protéines avec une alimentation beaucoup trop riche en glucides – les "oses" – ou de la consommation excessive de viandes et charcuteries de grandes surfaces, bourrées d'antibiotiques, de conservateurs, stabilisants, colorants et.... évidemment des glucides cachés qu'elles contiennent.

 

Ce "papier" qui n'est qu'un exemple de bobards qui pullulent sur le net, démontre comment fonctionne la désinformation. Il mérite donc à lui seul un regard avisé afin de déceler le mensonge dissimulé entre deux vérités. Et c'est seulement en ayant accès à la Connaissance, que vous pourriez séparer le vrai du faux et ceci derrière chaque phrase d'un texte, d'un discours, d'une canalisation, d'une conférence, etc.

 

La Connaissance protège n'est-ce pas ?



À Notre avis et selon nos propres expériences, un autre fabuleux exercice de discernement où se fondent de nombreuses vérités et omissions, déguisant habillement quelques inexactitudes fondamentales.

 

En décortiquant cet autre texte que nous vous proposons, n'oublions pas qu'il a été écrit par un éminent médecin spécialisé en nutrition, qui au travers de son statut d'expert analyse une situation avec une conscience limitée de 3ème dimension. Il s'est référé pour ses critiques à de prétendues études médicales.

 

http://www.lanutritherapie.fr/article/faut-il-arr-ter-de-manger-de-la-viande

 

A-t-il seulement expérimenté lui-même une diète cétogène ? Vue son discours, nous sommes persuadés que non !

 

Pourquoi omet-il très habilement d'ailleurs, de remettre en cause la surconsommation de sucre avant celle de la viande ?

 

Renseigne-t-il sur l'association légumes – contenant des glucides – et l'abus de viandes ?

 

Non, il ne dénonce que les viandes de supermarché mais ne le mentionne pas explicitement. Et il est là le hic, il a tord... mais raison aussi. Son tort dans son discours, est qu'il ne mentionne absolument pas l'abus de glucides contenus dans nos légumes modernes.

 

La véritable problématique qu'il occulte totalement, est que l'humanité a été orientée à consommer beaucoup trop de viande, puisqu'elle a été habilement conditionnée à manger des légumes en excès et beaucoup trop riches en glucides "cachés" (particulièrement depuis qu'ils ont été modifiés par génétique ou croisement).

 

Puis se nourrissant d'un excès en légumes, elle a été amenée à manger davantage de viande pour compenser le dysfonctionnement du système digestif qui devrait normalement permettre l'assimilation des graisses et protéines animales pour sa glycogenèse et sa régénération cellulaire, sans utiliser d'apports supplémentaires et artificiels en glucide. Conséquemment, il est devenu omnivore.

 

Quant aux végétariens, ils se nourrissent de beaucoup trop de fruits, légumes, légumineuses... puisque le corps n'ayant pas accès aux graisses et protéines animales, il les recherche désespérément dans les quelques protéines et graisses contenues dans les légumes. Et comme les végétariens ne se sustentent que de légumes, leur organisme y trouve tout naturellement le sucre chargé de supplanter la glycogenèse.

 

(Pour rappel : la formation de glucose se produit dans le foie à partir du glycogène. Cette forme de glucose est transformée dans le muscle en glycogène, qui fournit l'énergie nécessaire à la contraction musculaire. En dehors de la diète cétogène, le glucose est abondamment fournit par les glucides directement apportés par l'alimentation et non pas naturellement fabriqués par le foie par glycogenèse.)

 

L'humain s'il ne mange pas de matières grasses de bonne qualité, à savoir celles que renferme viandes, poissons, œufs, couennes, beurre cru... s'affame progressivement des éléments essentiels pour le bon fonctionnement de son organisme. L'individu a donc fréquemment faim et il est obligé de manger trois fois par jour, voir plus. Il va alors se rabattre sur les sucres lents et rapides rapportés beaucoup plus facilement par les fruits, légumes, pâtes, pains, riz et autres pâtisseries et sucreries. Et là est le piège !

 

Le sang est soumis à ce moment-là à une hausse massive de glucides qui à long terme induit des effets gravissimes sur notre organisme et surtout sur la circulation sanguine. C'est donc l'insuline sécrétée par le pancréas qui est chargée de lutter contre l'afflux de glucose. Mais l'insuline possède un inconvénient. En réduisant le taux de sucre sanguin, elle incite nos cellules à utiliser directement les glucides apportés par les fruits, légumes, céréales, etc.

 

De ce fait, nos cellules graisseuses stockent ces glucides trop facilement disponibles dans tous cette catégorie d'aliments, pour les conserver sous forme de graisses : nos beaux bourrelets – embonpoint ou obésité –. La consommation de glucides est donc incontestablement à l'origine de toutes les maladies auto-immunes, cardiovasculaires, obésités, cancers...

 

Pour celui qui comprend, accepte et chemine dans cette Vérité, il est crucial d'inverser le processus du métabolisme du sucre et des graisses – la glycogenèse –, en déplaçant et réduisant drastiquement les glucides en dernière position dans la pyramide alimentaire.

 

 

 


L'élément vital pour le bon fonctionnement de l'organisme est la consommation de graisses animales : les lipides, ce qui est totalement aux antipodes de l'éducation alimentaire qui a été inculquée à l'humanité par la prédation de 4ème dimension.




Comme le mentionne l'article, les chasseurs cueilleurs mangeaient effectivement des végétaux – surtout vert – mais jamais de légumes, ni graines, ni farine, donc certainement pas de couscous, ni haricots rouge comme mentionné dans l'article... Ces aliments ne pouvaient exister avant l'agriculture, puisqu'ils ont été apportés à l'homme après sa chute en 3ème dimension de densité.

 

En réalité, l'étude de cet imminent spécialiste reste parfaitement accepté dans le monde "SDS" d'aujourd'hui (puisqu'il consolide les croyances humaines de la 3ème dimension contemporaine), mais n'intéresse et ne prépare certainement pas au changement dimensionnel que certaines personnes s'apprêtent à accomplir grâce au sevrage du sucre.

 

 

 

Il est intéressant de comprendre de quelle manière le SUCRE sous ses diverses formes, a inondé et submergé le marché de l'alimentation depuis plus de 2000 ans.

 

Son commerce a connu son essor (dixit l'Ange) durant le règne du dieu Enlil, dieu de Nippur.

À l'aurore de l'ère babylonienne, les dieux Annunakis – autrement dit les prédateurs "SDS" de 4ème dimension – ont "offert" le SUCRE à l'humain de façon implicite et déguisée en l'initiant à l'agriculture – dans le fameux jardin d'Éden –, afin de lui permettre de trouver la force et l'énergie pour travailler au-delà de ses besoins naturels et physiologiques.


(Dans ses œuvres, Anton Parks relate cet épisode de l'histoire de l'asservissement humaine dans le jardin d'Éden.)


Dans le Jardin d'Éden
Dans le Jardin d'Éden

 

Lien en pdf:

 

http://elishean.l.e.f.unblog.fr/files/2009/06/le-secret-des-etoiles-sombres.pdf

 

et en livre :

 

http://www.amazon.fr/Les-chroniques-Girkù-Tome-étoiles/dp/2290071986

 

Mais le sucre possède aussi d'autres propriétés, dont celle d'endormir nos prédispositions naturelles, d'anesthésier nos sens et d'empêcher certaines fonctionnalités intrinsèques, naturelles et spontanées de l'ADN, dont celles entre autres de la régénérescence cellulaire.





Alors, qu'est ce que le SUCRE ?

 

À notre époque le sucre est une substance de saveur douce extraite principalement de la canne à sucre et de la betterave sucrière qui possède la particularité de rendre notre organisme dépendant. (Ces deux plantes inexistantes dans leur état naturel, ont été génétiquement modifiées et "adaptées" pour être consommables par l'homme).

 

 

 

Le sucre est donc purement et simplement une drogue ou un stupéfiant cultivé et produit à l'échelle planétaire.


(Stupéfiant : substance médicamenteuse ou non, dont l'action sédative, analgésique, narcotique et/ou euphorisante provoque à la longue une accoutumance et une dépendance toxique.)

 

 

D'autres composés de la même famille des sucres ou saccharides ont également une saveur douce : le glucose, le fructose... et sont de plus en plus utilisés par l'industrie agroalimentaire et dans d'autres secteurs.

Dans le langage courant, le terme "sucre" peut donc se rapporter à un "ose" quelconque (qui représentent en quelques sortes les polymères du sucre).

 

Sur un étiquetage nutritionnel, le terme "sucres" désigne tous les glucides ayant un pouvoir sucrant, essentiellement le fructose, saccharose, glucose, maltose et lactose.



À leur sujet, allons maintenant décrypter le langage des oiseaux !

 

Les sucres sont des GLUCIDES :

 

GLU : glucide, glucose, gluten, glutamine...

 

Énergie qui colle ou qui densifie (mais qui ne met pas en jeu l'énergie naturel de gravitation).

 

IDES = qui divise ou fractalise.

 

(Wikipédia : Le terme est appelé en latin īdus. Il pourrait provenir du verbe iduare, «diviser», évoquant la position des Ides en milieu de mois. L'écrivain Romain Varron le fait venir de l'étrusque itus ou du sabin idus, qui signifient « division »).



Il s'agit donc de la "glu" qui permet d'une manière ou d'une autre à l'homme de "coller" – dans le sens de s'adapter, se densifier, coller ensemble – à la densité de la matière en 3ème dimension, grâce à ce composé polymérique qu'est le sucre.

Cette occurrence serait alors logique. Le sucre n'est t-il pas collant ou gluant ?

 

 

 

Les glucides – en disproportion dans notre alimentation – qui en sédatant nos sens et atrophiant les propriétés de l'ADN, représentent donc très probablement l'Élément alchimique capital que les Annunakis, "Gris" ou autres prédateurs ont transmis à l'humanité pour que l'homme puisse surpasser "artificiellement" ses besoins énergétiques et surtout rester densifié et captif de la 3ème dimension "SDS".

Ceci afin que leurs esclaves humains soient capables de trouver la force de travailler dans les mines, au service de leurs dieux de 4ème dimension "SDS".

 

N'en est-il pas encore de même aujourd'hui ?

 

C'est ainsi que depuis des siècles (surtout depuis l'époque romaine), à travers les progrès de l'agro-industrie, certaines légumineuses ont été sélectionnées, transformées, greffées, améliorées, cultivées et enfin génétiquement modifiées pour majorer leur taux en glucides et s'adapter au besoin en énergie (calories) de l'humain. Aussi, ce dernier est devenu plus productif dans son monde "moderne" de 3ème dimension, grâce aux sucres omniprésents dans son alimentation !

 

(Il est donc complètement inutile de polémiquer sur les méfaits du sucralose, de l'aspartame, de l'acésulfame-potassium, du neotame, de l'alitame, du cyclamate et de la saccharine ou sur ceux d'autres édulcorants de synthèse.

Ce genre de débat organisé par les "SDS" de 4ème densité, n'est qu'une habile manière de détourner l'individu ignorant pour l'empêcher de produire de véritables recherches sur les méfaits du sucre naturel.)

 


En passant, un autre débat tout aussi inutile concerne l'entreprise Monsanto, ses filiales et l'impact de ses semences agricoles, semences potagères, produits de protection des cultures et produits pour jardins dans l'alimentation. Là aussi, le débat entre pro et anti-OGM a été magistralement déplacé et converti en querelle, pour que l'humain ne puisse pas simplement découvrir les nuisances causées par les glucides présents en excès dans les légumes cultivés de nos potagers.

 

Si nous observons attentivement les choses, nous pouvons nous rendre compte que notre vie entière est fondée sur des polémiques, disputes, débats (la dualité)... pour enjoindre l'homme à prendre position pour un camp ou un autre, un parti ou un autre... Il s'éloigne ainsi et constamment de la possibilité de se remettre en question lui-même, à savoir d'un cheminement "SDA".

 

Ceci dit, et sachant ce que l'avenir de notre humanité nous réserve, nous avons donc décidé de prendre en main notre propre destinée en nous affranchissant entre autre d'un futur potentiel entropique de végétarien et en nous engageant sur la voie d'un nouveau futur totalement inédit, que d'autres comme nous ont également commencé à réaliser.



Expériences à l'appui, nous avons donc dénombré plusieurs bonnes raisons d'adopter ce régime paléo-cétonique, que nous allons quelque peu commenter et développer maintenant.

 

Il existe de nombreux articles sur le net qui parlent de l'alimentation paléo ou du régime cétonique, mais peu d'auteurs débattent sérieusement du sujet sur le plan de l'Évolution de la Conscience, de la Transition dimensionnelle et de la répercussion de ce genre d'alimentation sur notre corps physique, mental et spirituel.

 

Pourtant si ce mode alimentaire est parfaitement maîtrisé pour l'adapter à notre propre physiologie (et nous avons pris du temps à comprendre nos motivations), il devient non seulement bénéfique pour notre futur car il ouvre des portes sur des perspectives d'avenir personnelles jusqu'ici insoupçonnées, mais il en ouvre également de nouvelles pour l'avenir de cette très infime partie de la population terrestre qui en a déjà conscience.

 

Aussi, nous utilisons sciemment le mot "prédateur" pour décrire l'influence du sucre dans notre civilisation. Ceci afin de pointer une concordance entre le rôle de la prédation de 4ème dimension qui régit nos pensées et notre émotionnel, et le rôle du sucre qui régit de la même manière notre alimentation, notre monde physique et nos émotions au travers de la matière. En d'autres termes, nous visons les aliments qu'il y a quelques temps encore nous nourrissaient, mais qui en même temps nous empoisonnaient très doucement.

 

Pour appuyer nos propos, dans le livre "Le voyage définitif"Don Juan s'adressant à Carlos Castaneda, lui dit :

 

"Tu n'as jamais souffert de la faim... et tu as pourtant une sorte d'angoisse à propos de la nourriture. C'est celle du prédateur qui redoute continuellement qu'on découvre son manège et lui coupe les vivres. Par le biais de l'esprit humain qui est en réalité le leur, les prédateurs nous inculquent ce qui les arrange pour améliorer leur sécurité et avoir moins peur."

 

Cela signifierait-il que lorsque nous cessons de consommer des sucres et de répondre aux multiples sollicitations de la prédation au "Service de Soi - SDS", notre ADN recommencerait progressivement à retrouver ses aptitudes transdimensionnelles naturelles ?

 

D'après nos premières expériences au-delà de la cétonie, il semblerait que OUI !

 

L'humain – en théorie – pourrait donc voyager à nouveau d'une dimension à une autre en toute conscience de le faire. D'après certains témoignages, les alchimistes Fulcanelli, Flamel, le Conte de St Germain ainsi que d'autres individus anonymes avaient acquis la Connaissance pour l'accomplir.

 

(Nous faisons ici référence au Conte de St Germain historique, à ne pas confondre avec l'entité qui se fait passer pour "le St Germain New-Age" et qui parfois investit certains channeleurs pas très informés du mode opératoire de la prédation "SDS").

 

 



Et pour souligner une anecdote révélatrice, ces individus ne furent jamais aperçus se sustenter en public ou alors en très petite quantité.

 

Qu'avaient-ils à cacher ? Peut-être provenant d'un plan parallèle ne mangeaient-ils rien ? Ou avaient-ils simplement compris que pour changer de densité, il ne fallait surtout pas qu'ils ingèrent certaines substances ? Ou alors ne mangeaient-ils plus du tout ?

 

Avons-nous peut-être aussi découvert un autre secret du voyage transdimensionnel ?

 

Nous reviendrons sur le sujet afin d'étayer notre théorie par d'autres indices que l'Ange nous a révélé à ce propos !

 

 

Pour rappel aussi, nous avions cité Lierre Keith dans notre précédent article qui sûrement en connaissance de cause soutenait que :

 

"Vous ne maîtrisez pas la photosynthèse ? Manger quelqu'un qui le peut !"

 

"Vous ne pouvez-pas digérer la cellulose ? Manger quelqu'un qui le peut !"

 

Peut-être pourrions-nous poursuivre par :

 

"Vous ne pouvez assimiler le sucre ? Manger quelqu'un qui le peut !"

 

N'est-ce pas ?

 

 

Voilà donc ce qui expliquerait pourquoi certaines entités de 4ème dimension "SDS"– notamment les "Gris" – sont obligés de se nourrir de liquides organiques (sang, lymphe, liquide céphalo-rachidien, moelle osseuse, liquide amniotique, sécrétion vaginale...), produits par un organisme vivant – parfois même humain –.

 

Ces substances organiques riches en glycogène (glucose fabriqué par néoglucogenèse) les aident à rester momentanément incarnés en 3ème dimension de densité !

Ils ont donc manifestement besoin d'une forme de sucre (probablement un glucose) pour pouvoir rester en 3ème dimension de densité.

(Voir Diag. n°37 "Rencontres avec les douaniers de la matrice : Les Ombres noires.")

 

 

Il faut se rendre à l'évidence que notre façon de nous alimenter (notre civilisation "SDS" évidemment fondée sur la consommation de sucre) sert en priorité le prédateur de 4ème dimension "SDS" et non pas nos propres besoins ! Et à fortiori, notre bonne santé.

 

En conséquence, nous ne faisons que manger pour LE rassurer !

Ou devrions-nous plutôt dire de façon plus large, pour que ce consortium transdimensionnel puisse nous garder enchaîné en 3ème dimension, au moyen du sucre.

 

Nous savons déjà que lorsque nous serons définitivement stabilisés et équilibrés en "mode cétonique" et parvenus à nous sevrer du sucre de manière irréversible, nous deviendrons définitivement "improductifs et inutiles" pour la prédation de 4ème dimension. Puis nous serons définitivement incapables de travailler, d'être corvéables à merci, ni même de continuer à progresser ou évoluer dans un monde de 3ème dimension "SDS".

 

Nous sevrer du sucre devrait aussi nous permettre de supporter les effets physiques de la Transition, puisque beaucoup de gens seront fortement incommodés, tomberont malades ou probablement ne survivront pas, à cause de l'excédent de sucre accumulé depuis de longues années dans leur organisme.

 

Notre réserve de graisse musculaire devrait largement palier les apports de glucides. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, contribuera assurément à augmenter notre fréquence vibratoire.

 

L'arrêt total de l'apport de sucres/glucides permet également la régénération efficace de notre organisme, une amélioration significative du processus de division cellulaire (mitose et télomérase), de prévenir la quasi-totalité des maladies auto-immunes et infectieuses, d'augmenter l'efficience de la conduction neuronale et développer, puis étendre l'activité du cerveau.

 

En diminuant de la sorte les apport de glucides cachés dans notre alimentation, nous aspirons à renforcer notre capacité intuitive, stimuler les capacités hormonales du complexe glandulaire pinéal-pituitaire et en d'autres termes, nous ouvrir davantage aux fréquences de notre inconscient/subconscient : notre Soi Supérieur Créateur.

 

Nous savons donc que nous nous apprêtons d'une manière ou une autre, à la Transition finale et définitive en 4ème densité, puis ultérieurement en 5ème dimension de conscience.

 

Comment en sommes-nous arrivés à cette conclusion ?


En attendant, nous vous laissons le loisir de faire des recherches par vous-mêmes parmi les articles ci-dessous :

 

- "Le sucre, l'ennemi « numéro 1 » de l'humanité"

http://fr.sputniknews.com/french.ruvr.ru/2014_01_12/Le-sucre-l-ennemi-numero-1-de-l-humanite-3458/

 

- Inteview de Stephen Phinney a propos du régime cétogène.

http://fr.sott.net/article/16318-Interview-de-Stephen-Phinney-sur-le-regime-cetogene

 

- "Le fructose fait manger davantage : la preuve par l'imagerie"

http://fr.sott.net/article/12318-Le-fructose-fait-manger-davantage-la-preuve-par-l-imagerie

 

- "Trop de sucre rend bête"

http://fr.sott.net/article/8055-Trop-de-sucre-rend-bete

 

- "Le sucre « toxique » ?"

http://fr.sott.net/article/11402-Le-sucre-toxique

 

- "Le fructose mauvais pour nos enfants"

http://www.naturavox.fr/alimentation/article/le-fructose-mauvais-pour-nos

 

- "Sucre : le poison, et la bataille du Dr Robert"

http://fr.sott.net/article/12693-Sucre-le-poison-et-la-bataille-du-Dr-Robert-Lustig

 

- "L'abus de sucre est aussi mauvais pour la santé que l'alcool"

http://www.maxisciences.com/sucre/le-sucre-en-grande-quantite-aussi-dangereux-que-l-039-abus-d-039-alcool_art21361.html

 

- "Santé : sucres, une douceur amère"

http://fr.sott.net/article/2552-Sante-sucres-une-douceur-amere

 

- "Le sucre dangereux pour la santé"

http://fr.sott.net/article/16231-Le-sucre-dangereux-pour-la-sante

 

- "Sucre : comment l'industrie vous rend accros"

http://www.reconnexions.net/documentaire-sucre-comment lindustrie-vous-rend-accros/

 

- "Un lien évident entre le sucre et le cancer"

http://fr.sott.net/article/13939-Un-lien-evident-entre-le-sucre-et-le-cancer

 

- Témoignage d'une femme ayant abandonné le végétarisme par un début de prise de conscience :

http://www.reporterre.net/Voici-pourquoi-je-re-mange-de-la-viande

 

et le dernier article en date du site SOTT :

http://fr.sott.net/article/26639-Nouvelle-vague-d-hysterie-de-la-tres-serieuse-OMS-et-des-journalistes-idiots-a-propos-de-la-viande-rouge



En ce qui nous concerne, depuis que nous avons adopté le régime paleo-cétonique, nous remarquons que notre mode de vie et les perceptions – psychiques et physiologiques – que nous avions de l'environnement, sont devenus très différentes – ce qui n'est pas toujours aisé à supporter pour notre ego prédateur –.

 

Notre sensibilité aux champs énergétiques, à certaines ambiances, odeurs, sons, a augmentée. Nous observons aussi que ce mode alimentaire facilite quelque peu notre acuité psychique, accentue notre sensibilité, nos pressentiments et nous procure une certaine facilité à nous relier à l'inconscient-subconscient.

 

Ce qui signifierait donc que le sucre contenu dans les céréales (pain, pâtes, riz...) et le fructose dans les fruits, les glucides dans les légumes, agissaient comme une toxine hautement dangereuse et sournoise, qui engourdissait nos perceptions sensitives et cognitives. Il augmentait le "pouvoir" de notre prédateur "SDS", en nous laissant persuader – par manque de lucidité envers nous-mêmes – que ses manières de penser, d'être ou de faire, étaient les nôtres !

 

En fin de compte, les glucides ralentissaient les fonctions de notre pinéale – sous entendu notre intuition ou notre inconscient en lien avec notre Soi supérieur – et bridaient nos capacités à nous reconnecter à cette partie de nous-mêmes présente dans les dimensions supérieures.

 

En même temps, le fait de "manger paléo-céto" nous a incité à replonger dans des "envies" et activités beaucoup plus créatives, entravées cependant pour l'instant encore par le manque "d'endurance, de tonus ou de résistance physique". Ce qui nous a tout de même autorisé à entreprendre doucement et patiemment, quelques modifications dans notre petite maison d'habitation.

 

Néanmoins, comme nous ne possédions pas encore l'aisance "de manœuvrer et de nous comporter" dans un "nouvel environnement" répondant à "notre fréquence de conscience alternative" – qui de plus en plus commence à devenir tangible –, le prédateur transdimensionnel de 4ème dimension – autrement dit le penchant contrôleur et perfectionniste de Sand (pour parler d'elle) –, se hasardait encore à "vouloir ou exiger les choses" au lieu de laisser pleinement la magie s'installer.

 

Son prédateur – vraisemblablement la partie "SDS" de l'Amasutum, son esprit progressant sur un autre plan d'existence –, lui menait la vie dure en l'épuisant à essayer de lui faire contrôler des situations qui pourtant lui échappaient totalement. Il l'incitait à vouloir anticiper des événements qui dans ce futur alternatif ne se produiraient plus ou à vérifier le meilleur agencement des choses, alors que Sand savait pertinemment qu'il n'y avait plus besoin de le faire.

 

Sa propre prédation, ayant peur de ce monde "SDA" inconnu qu'elle ne maitrisait pas, la poussait dans les derniers bastions de ses défenses et programmes de contrôle alors qu'il n'y avait plus lieu d'opérer de la sorte.

 

À force, nous relevions que les croyances, la manière ou le savoir faire de Sand, continuaient malgré notre connaissance à faire référence à notre monde connu et justement, à nos habitudes de 3ème dimension. Ses désirs ne se réalisèrent donc que rarement comme elle l'exigeait ou le prévoyait.

Et au plus elle essayait de gérer ses mésaventures – malgré qu'elle savait déjà qu'elle n'avait plus besoin de le faire – au moins "son Univers 3D" dans lequel elle se débattait, lui proposait ce dont elle avait envie – dans le sens de ce qu'elle croyait avoir besoin –.

 

Lors de ses expériences créatives, dès qu'elle abandonnait ou même perdait le contrôle de son savoir faire, de son exigence et perfectionnisme – par exemple le mariage des couleurs, l'ajustement des mesures, l'agencement de la décoration... –, son "Univers alternatif" – précisément sa nouvelle bulle de perception/réalisation –, lui proposait souvent l'équivalent à moindre coût, de manière beaucoup plus pratique à mettre en œuvre, plus harmonieux à assembler, plus rapide à réaliser...

 

Tout ce fonctionnement inconscient créant cette nouvelle forme de réalité, nous a été souligné par la conscience du Soi Supérieur (l'Ange) et sortait évidemment de tous nos schémas habituels et connus. – Et nous l'avons particulièrement remarqué en préparant nos "repas cétoniques" complètement en dehors de toute norme de 3ème dimension –.

 

Nous avions donc pu observer la manière dont notre véritable partie humaine – celle libérée des contraintes de l'ego prédateur –, utilise le "moment ou la durée de l'intention", pour que "l'Univers alternatif que notre partie humaine est en train de manifester, puisse pour ainsi dire avoir assez de temps pour poser les circonstances et les événements répondant à nos souhaits ou à nos intentions et pour nous en dévoiler les résultats.

 

Ce que Sand obtenait alors était non pas ce qu'elle revendiquait absolument, mais ce dont elle avait réellement besoin (ceci dans tous les domaines, même pour ses activités créatives). Et cela allait parfois bien au-delà de notre imagination !

 

Cela démontre bien que notre Univers, conduit par l'Êtreté ou l'entité que nous sommes en 5 et 6ème dimension – soit l'entité chargée de nous libérer de notre façon étriquée de considérer la 3ème dimension (la bulle de perception de notre propre monde) et qui a pour objectif de nous élever vers la 4ème densité "SDA"–, nous fournissait toujours – même au-delà parfois – tout ce dont nous avions besoin et cela généralement à un coût dérisoire. Nous n'avions alors plus besoin de nous préoccuper du résultat.

 

Toutefois, comme nos ressources énergétiques n'étaient pas encore entièrement restaurées et stabilisés – à cause de la diète cétogène –, et puisque nos possibilités sont de moins en moins adaptées à opérer dans la 3ème dimension, notre entrain et notre créativité – le désir de perfection, notre exigence, notre manière de procéder dans le monde actuel – avait été "judicieusement empêché" par le manque d'énergie, le manque de sucre !

 

C'est alors de cette manière là que Jenaël emporté par son élan, ses habitudes, ses réflexes "SDS" de faire au mieux – propre à l'évolution dans un monde de 3ème dimension –, fut stoppé net dans son élan créatif par un curieux malaise et nombreux vertiges, qui l'empêchèrent pendant près d'une semaine de "marcher droit".

Effectivement, se préparer à agir ou entreprendre quelque chose en 4ème dimension de conscience, n'est pas chose aisée et comporte un certain nombre de difficultés.

 

De plus, tous nos petits malaises dus à la diète cétogène se répercutèrent sur notre émotionnel, nos aptitudes physiques, le manque de tonus musculaire. Parfois nous étions tétanisés par la peur de mourir, soulevant des mémoires karmiques de fin de vies dans des camps de concentration par manque d'eau et de nourriture.

 


 

Alors ressurgissaient aussi d'anciens "programmes" probablement "en suspension" (touchant l'esthétique corporelle, l'envie de maigrir puis de reprendre du poids, remords de ne plus être "comme avant", peur de ne plus être ou faire comme les autres, répulsion à sortir du moule qui n'est autre nous le soulignons ici, LA PEUR ABYSSALE DE NOTRE PRÉDATEUR DE SE LIBÉRER DE LA MATRICE "SDS" : SA PROPRE MATRICE !).

 


Jamais, nous n'aurions pu réveiller ces mémoires si bien refoulées dans notre subconscient, si nous n'avions pas changé aussi drastiquement notre mode alimentaire. Nous devions impérativement nous extirper de l'emprise mortelle de la prédation, de cette drogue légale et traîtreusement "imposée", que sont les glucides (le sucre) dissimulés dans l'alimentation.

 

Enfin, étant relativement limités dans nos mouvements pendant l'adaptation de notre organisme à la diète cétogène, nous avons découvert que le prédateur privé d'un quelconque apport artificiel de glucides, avait comme avantage – malgré que sa partie transdimensionnelle prédatrice "SDS" à travers nous se débattait face à ses peurs –, à se laisser apprivoiser en tarissant doucement notre émotionnel au "Service de Soi - SDS".



Apprivoiser son dragon en se connectant à son Esprit

Apprivoiser son dragon en se connectant à son Esprit

 

 

Finalement et comme nous le répétons une nouvelle fois, il ne s'agit donc non pas de s'écarter ou de lutter contre notre prédateur "SDS", mais de l'inviter respectueusement – puisqu'il représente aussi notre enseignant et une des parties de notre Êtreté –, à rejoindre le Service à Autrui, comme l'ont réalisé du temps des dieux certains Gina'abul, Amasutum, Abgal ou autres.

 

Nous devons donc avant de vouloir nous occuper d'autrui, nous préoccuper de notre Soi "SDS", notre propre prédation transdimensionnelle, en l'aidant à se libérer de sa trame karmique – sous entendu en nous libérant nous-mêmes de notre karma transdimensionnel –.


C'est pour cette raison que nous procédons nous-mêmes aux expériences pour nous libérer de la matrice "SDS" avant de les diffuser sur notre site ou de nous mêler de la vie et du cheminement d'autrui.

 

Au contraire de nombreux sites passeurs et New Age qui transmettent souvent des thèmes sans intérêt, des sujets au contenu tronqué et intentionnellement limité ou divulguent carrément des inepties provenant de leur prédateur "SDS", nous ne nous contentons jamais de diffuser des expériences que nous n'avons pas éprouvés et vérifiés nous-mêmes et qui pourraient participer trompeusement à la désinformation.

 

Par contre, il nous arrive encore parfois de mettre les gens qui nous le demande face à leur propre réalité. Mais leur réalité n'étant pas toujours la Vérité, cela leur est insupportable à entendre. C'est pour cette raison que dans notre quotidien, notre entourage relationnel et familial a quasiment disparu.
(Toutefois d'après l'Ange, il existerait aussi une autre raison que nous allons aussi développer plus loin.)



Dire la vérité à quelqu'un (ou transmettre la vérité) est la chose la plus difficile au monde.
Nous ne pouvons donc pas nous occuper du cheminement d'autrui ou être au Service d'Autrui "SDA", si nous n'incarnons pas nous-mêmes et personnellement l'exemple.

 

C'est ainsi que nous ne cherchons pas et ne chercherons jamais à changer le Monde. Nous le rappelons encore et encore, personne ne pourra, ni ne devrait le changer !

 

Autrement dit, s'interposer dans le cycle de la vie et de la mort – quoi qu'on en dise ou en pense – est un acte "SDS".

 

NOTRE MONDE EST COMME IL EST !

Et il a des raisons d'être comme il est ! Malgré les guerres, les massacres, l'injustice, la souffrance, les crimes, la douleur, il est une magnifique école de la Vie.

Il est la création de la Conscience collective qui joint le bien et le mal, la victime et le prédateur : les deux facettes de la Création. Et s'il y a autant de souffrance en ce monde, c'est que les gens n'acceptent pas de voir leurs erreurs personnelles et leurs propres souffrances.



Contrairement à la doctrine New Age, le Monde n'est pas UN comme l'entendent leurs sympathisants et ne le sera jamais, parce qu'il ne pourrait exister. Ceci tout simplement parce que le UN ne peut exister ! Et nous humains ne pourrions exister, ni vivre, ni mourir. L'Univers étant la création, nous en sommes les rejetons ou les émissaires, la dualité : symboliquement le DEUX !

 

C'est en comprenant cela, que nous nous sommes extirpés de la doctrine transdimensionnelle des "Gris", qui par les différentes religions, philosophies et aujourd'hui par le New Age, enseignent le monothéisme et prônent l'Unité.

 

Mais l'Unité telle que le conçoit le New Age dans le genre :

"Tous ensemble co-créons un Nouveau Monde et convergeons vers une Conscience Unifiée de rayonnement d'Amour et de Lumière",

est une véritable entourloupe sans nom, destinée à replonger l'Homme dans les tréfonds de son ignorance.

 

En Vérité, l'Unité malgré la meilleur volonté du monde, n'est pas réalisable au niveau de l'humanité actuelle.

 

Par conséquent, ce sont ces entités de 4ème dimension "SDS" qui par exemple sous le costume de certains moines bouddhistes célèbres et bien dodus, sous prétexte de la compassion envers le monde animal, en pesant sur la sensibilité et surtout sur la culpabilité humaine, participent allègrement à pervertir le monde en prêchant le végétarisme, l'abnégation, le dévouement...

 

Les authentiques moines au Service d'Autrui préfèrent rester dans l'anonymat, se nourrissent que très peu et ne sont assurément pas végétariens !

 

C'est ainsi qu'au fur est à mesure de notre long cheminement à la recherche de la Connaissance, nous avons continué un peu plus à lever le voile de l'illusion et celui de nos croyances obsolètes, déraisonnables et parfois même absurdes. Et que nous nous sommes libérés de la culpabilité d'être parfois une victime, parfois un prédateur.

 

C'est aussi en prenant conscience de cela que nous avons compris que militer pour ou contre X,Y ou Z, tel ou tel homme politique, tel ou tel mouvement, telle ou telle opinion, telle ou telle religion..., contribuait nullement à notre liberté, mais ne faisait que nous enfoncer un peu plus dans la matrice de notre monde de 3ème dimension "SDS". Et nous n’arrêterons pas de le répéter !

 

Alors si nous ambitionnons de personnifier la Vérité et si nous nous destinons à évoluer en 4ème, puis en 5ème dimension de densité "SDA", il est impérieux d'avoir du discernement !

 

"Étant donné que ceux qui créent le mal et veulent le perpétuer appartiennent à des densités supérieures, notre seule défense contre eux est la Connaissance, savoir qui ils sont et comment ils opèrent. Nous devons apprendre à reconnaître les mensonges si nous voulons être à même de percevoir la vérité."

 

Extrait de L'Onde 3 page 337 de Laura Knight.

 

 

Sand et moi avons conscience que certains d'entre nous ont entamé un nouveau cycle (une boucle de rétroaction résolue) avec un nouveau futur beaucoup plus léger, sans souffrances ni matérielles, ni physiques, mais notre cheminement personnel n'a jamais été sans concession. Il a même mis nos vies en danger à plusieurs reprises. Et nous avons conscience que nous en sommes qu'au commencement.

 

Ce nouveau cycle ne se comporte apparemment plus pour le moment, comme une boucle de rétroaction, mais bien comme un cycle en spirale ascendante qui continue d'alléger notre quotidien.

 

(Pour mémoire voir dialogue n°39 :

"Voilà donc le fameux cycle en spirale qui lorsque nous sommes sujets à d'intenses vertiges, pourrait avoir la capacité d'influencer les ondes de gravitation. Notre pensée "SDA" gagne en puissance, ce qui incommode fondamentalement notre pensée "SDS" – notre prédateur – mais réveille des facultés inutilisées dans notre état ordinaire...")

 

Comme nous l'expérimentons à l'heure actuelle, cette forme-pensée focalisée devient alors une sorte d'impulsion, un levier qui mobilise l'énergie vitale et la dirige vers le point où elle doit opérer.
Ce point est un "programme intermédiaire" dans la 3ème dimension qui commence petit à petit à prévaloir sur notre "ancienne manière "SDS" de voir notre Monde et de voir le fondement des choses. Nous en reparlerons encore plus loin.

 

Depuis des années, nous avons étudié et travaillé notre émotionnel et modifions notre comportement en fonction de chaque nouvelle prise de conscience.
Et pour avoir souffert dans notre corps physique, raideur des jambes, perte de poids, crampes musculaires, paresthésie, diminution des réflexes myotatiques (baisse du tonus musculaire), abolition des réflexes posturo-spatiaux dû au sevrage des glucides, nous avons donc une nouvelle fois brisé le cercle des conventions, des habitudes et outrepassé nos propres croyances et conditionnements à propos de l'alimentation.

 

Comme nous l'avons expliqué à multiples reprises au travers de nos dialogues, ceux qui créent le mal et le perpétuent appartiennent à des densités supérieures et il le font pour de bonnes raisons. Ils contribuent ainsi à l'équilibre de l'Univers, sa bonne marche et au recyclage des consciences inadaptées à l'Évolution dans l'Univers.

Ils sont parfois et apparemment beaucoup plus intelligents que l'humain. Mais souvent à cause de leur ADN bridé, ils ne possèdent pas d'Émotionnel et ne peuvent donc pas devenir créateurs de leur propre monde.

 

 

Les mondes entropiques (la destruction) sont l'oeuvre des entités "SDS" afin de se nourrir des égrégores de peur.

Les mondes entropiques (la destruction) sont l'oeuvre des entités "SDS"

afin de se nourrir des égrégores de peur.


 


NOTRE UNIQUE PARADE CONTRE NOTRE PRÉDATEUR

EST LA CONNAISSANCE.

 


Savoir comment il opère à travers nous, comment il fonctionne à travers nous, comment il pense à travers nous et comment il agit à travers nous, car seulement une infime partie de nous-mêmes n'est pas notre prédateur, mais la quasi-totalité de l'humanité l'ignore.

 

La fraction non prédatrice qui subsiste en nous mais qui généralement est totalement silencieuse, est celle de notre Esprit relié au "Service d'autrui - SDA", c'est-à-dire "la Conscience du Créateur".

 

Nous devons apprendre à reconnaître ces deux polarités en nous, sachant que la plus forte est toujours celle du prédateur puisque sa dimension d'existence – la 4ème dimension "SDS" – est d'une fréquence vibratoire plus proche de la nôtre que celle de nôtre Êtreté de 5ème dimension.

 

Pour ce faire, il est nécessaire de détecter les mensonges de notre prédateur, ses entourloupes, ses humeurs... qui passent à travers nous par nos états d'âmes, nos désirs, nos besoins... liés à nos croyances "SDS", tel le contrôle, le vouloir, le désir, la possession, la prise de pouvoir... qui se manifestent invariablement par l'ego.

Mais le prédateur se cache également dans les joies d'une victoire, de la domination, la fierté, la réussite et même dans la générosité, l'empathie, la dévotion, l'admiration, la charité, etc...

 


Alors si nous voulons être à même de percevoir la Vérité, nous devons être capables d'être parfaitement honnêtes avec nous-mêmes et cela en comprenant que la véritable intégrité de l'Être est au-delà de nos croyances ! Et celle-ci n'est pas de ce Monde.

 

La plupart des gens croient qu'ils sont honnêtes et pire encore au "Service d'Autrui - SDA" ! Mais ils omettent de se demander : "qu'elle est la partie d'eux qui pense ou croit cela ?, "qu'elle est la partie d'eux qui ressent cela ?", "qu'elle partie d'eux se persuade de cela ?".

 

N'est-ce pas le prédateur ?

 

Pendant ce temps, la prédation "SDS" œuvre magistralement en nous laissant croire à la réalité que nous avons envie de croire et dissimule l'évidence du processus karmique qui pourrait libérer l'individu de l'emprise de son prédateur. Alors que l'homme devrait comprendre et percevoir qu'il est constamment soumis à des forces qui le dépasse et qu'il devrait travailler d'arrache-pied pour trouver la Connaissance qui le libérerait.

 

Par conséquent, l'individu répond inconsciemment et perpétuellement aux boucles de rétro-causalité appelant son Âme à se réincarner continuellement en 3ème dimension.

 

Quoi qu'il en soit et quoi qu'on puisse en penser, Sand et Jenaël consentons définitivement à l'idée que notre Monde est parfait tel qu'il est !

 



Alors mettons un peu plus au clair, comment intuiter ou ressentir l'influence du prédateur EN SOI.

 

La première chose est de comprendre et d'accepter que le monde est parfait tel qu'il est, et personne malgré sa meilleure volonté ne le changera. Si vous n'êtes pas d'accord avec ce principe, c'est que la prédation "SDS" de 4ème dimension, – celle qui laisse croire que tout est amour et lumière –, agit à travers vous.

 

Pourquoi prétendons-nous cela ? Tout simplement parce notre monde de 3ème dimension est un monde de dualité et fait partie des œuvres de l'Esprit Créateur. Même dans son état actuel d'entropie croissante, de conflits, de guerres, de paupérisation... dominé par des psychopathes, il constitue toujours une école parfaite pour l'humanité et pour ceux qui font l'effort sincère d'aller en recherche de "la Connaissance et puis la de mettre en pratique pour qu'elle puisse être acquise et qu'elle devienne leur vérité.

 

Nous soutenons qu'ils est impossible de vouloir nous affranchir de la matrice de 3ème dimension "SDS" si nous n'accomplissons pas nous-mêmes des efforts personnels pour se faire.

 

Se contenter de divulguer les actualités mondaines, de dénoncer les malversations qui prospèrent sur notre planète ou d'accuser les aliénés qui le gouvernent, résoudra nullement la question. Ce n'est qu'en recherchant la Véritable Connaissance et en l'appliquant "jusque dans nos fibres", que nous parviendrons à nous libérer de l'illusion de notre monde.

 

Et c'est ce que nous accomplissons depuis des années et que nous sommes encore en train de réaliser grâce au changement alimentaire dont nous sommes les expérienceurs.

 

Nous savons pertinemment qu'il est inutile de vouloir changer un monde de 3ème dimension de dualité. Il se modifiera de lui-même dans un avenir plus ou moins proche, si nous acceptons de le voir avec une conscience beaucoup plus évoluée.

 

Ce nouveau monde, qui naîtra "prochainement" d'une nouvelle conscience collective – c'est à dire issue véritablement de la Connaissance acquise, éprouvée et pratiquée par un certain nombre de volontaires téméraires et résolus –, ne sera qu'à cette condition, un monde de 4ème dimension de conscience "SDA".

 

Il est donc vain et illusoire d'en vouloir à nos gouvernements, à nos célèbres psychopathes, à nos bourreaux, nos prédateurs, aux dracos, kingu, Gris & Cie. Ils ne sont que l'instrument d'une Conscience supérieure et rappelons le encore, ils sont une part de nous-mêmes sur un autre plan de réalité !

 

 

 

 

Ceci-dit, si nous avions su au préalable les épreuves que nous allions endurer, ce à quoi nous allions aboutir et si nous avions su que cela aller concerner entre autre notre alimentation (particulièrement la réduction spectaculaire de notre ration alimentaire), nous n'aurions certainement jamais osé tenter l'expérience ! Peut-être aurions-nous même été en colère et vivement rejeté cette perspective d'un nouveau potentiel de futur ?

 

Alors encore une fois, posons nous sincèrement la question !

 

Quelle partie de nous aurait été en colère ?

Qui a pour habitude de rejeter les choses ?

Qui veut ou ne veut pas ?

Qui doute ?

Qui a peur ?

Qui veut contrôler les événements ?

Et finalement, qui nous manipule à sa guise ?

 

Ne s'agit-il pas encore du prédateur lui-même, cet autre partie de nous-mêmes sur un autre plan ?

 

 

Mais aujourd'hui, d'avoir franchi ce cap qui est une véritable initiation, nous sommes davantage aptes à voir, comprendre et accepter notre partie prédatrice en action.

 

Il faut bien comprendre que si nous manifestons des difficultés dans notre vie, notre partie prédatrice – au travers de notre ego – en est la cause. Elle a indéniablement "la trouille" de plonger dans l'inconnu.


Toutefois notre prédateur transdimensionnel dispose aussi de la capacité de nous amener à l'autre extrême, entre autre : nous laisser croire que nous avons lâché prise, que nous avons passé le cap, que nous y sommes parvenus, que tout va bien...

 

Il agit dans chacun de nos comportements, dans chacune de nos pensées, dans chaque acte... Dans toutes nos croyances la prédation est sans cesse présente. Cette règle est immuable mais logique puisque l'Univers est toujours composé des deux polarités. Il n'est pas Un, il est l'alliance du bien et du mal. Ces deux polarités, même si l'une d'elle est refoulée, elles demeurent perpétuellement en action.

 

Ce qui sous entend que dans notre champ énergétique, ces deux polarités se manifestent perpétuellement et simultanément. Néanmoins, il est de notre devoir d'apprendre à développer l'équilibre entre les deux et ne pas nous laisser tromper par le choix de notre prédateur.



Alors comment trouver cet équilibre en nous et comment pouvons-nous percevoir les pensées et comportements du prédateur à travers nous ?

 

En acceptant d'expérimenter toutes les facettes de nos peurs au lieu de les balayer sous le tapis, les nier ou de lutter contre leurs effets !

 

Ce n'est que lorsque nous acceptons d'expérimenter les deux facettes de chacune de nos croyances, de pénétrer au plus profond de nos peurs – dans l'antre du dragon – que nous nous offrons de véritables initiations !

 

Notre Conscience de 4ème dimension "SDA" nous conduit à expérimenter les deux extrêmes de la dualité, pour très justement en laisser rejaillir l'équilibre : "la fameuse voie du milieu". Ce n'est que de cette façon que nous pouvons acquérir le véritable discernement : la Connaissance.



En procédant de la sorte, nous sommes en mesure de témoigner de concepts inédits – souvent inspiré par l'Ange – et de nous préparer à notre réalité alternative future.

 

Le prédateur a peur de l'inconnu parce que cet inconnu est au "Service d'autrui - SDA" et qu'il comporte tous les futurs potentiels : il ne peut donc plus MAÎTRISER aucun de ses avenirs !

 

Il a tout simplement peur de mourir car il croit qu'il va mourir dès qu'il n'est plus apte à contrôler son présent. Et mourir pour le prédateur est de passer du monde "SDS" de 4ème dimension, dans un monde "SDA" de 5ème dimension et de perdre son statut de prédateur, son identité, sa lignée !

 

Ce n'est que l'Homme ignorant et négligent, se laissant dominer par son ego/prédateur qui attire le monde vers l'entropie de 4ème dimension "SDS". S'il choisit de se libérer de l'influence de son prédateur, de son karma, de son passé, il pourra conduire sa création, son nouveau Monde vers l'Évolution en 4-5-6ème dimension...

 

L'Univers fonctionne de cette manière : en équilibre instable entre le bien et la mal, entre le flux de la matière et celui de l'antimatière, entre la Création et la destruction, cela depuis l'Éternité.



À ce propos, nous vous offrons le récit d'Hélène qui expérimente elle aussi le régime cétonique. S'étant parfaitement familiarisée avec son prédateur transdimensionnel au point d'en reconnaitre ses ruses, elle nous livre son expérience– .



 

 

Rappelons que les Mondes entropiques comme l'est le nôtre à l'état actuel, est destiné dans un futur proche à se séparer en deux "branches". La première, notre réalité d'un monde de 3ème dimension "SDS" encore concrète pour le moment, continuera doucement à sombrer dans le chaos – probablement en quelques années – puis retrouvera un dernier sursaut d'enthousiasme sous l'Égide du Nouvel Ordre Mondial qui instaurera finalement un semblant de paix. Mais cette pacification des conflits terrestres – militaires et terroristes – sera établie par les Aliens prédateurs, nos faux frères de lumière pseudo-planificateurs, Astharien et compagnie.

 

Ensuite les changements géologiques, politiques, climatiques et autres catastrophes extrêmes, et probablement des impacts cométaires massifs, fermeront ce cycle de la 3ème dimension contemporaine, emportant avec lui portails organiques, humains mutants, individus restés "SDS" et autres prédateurs de 3 et 4ème dimension. Soit les futurs "Gris", exactement à l'image de la disparition de l'Atlantide.

 

Pendant la catastrophe planétaire qui emportera l'humanité "SDS", ses victimes et ses bourreaux, le Nouveau Monde – notre réalité future qui existe déjà dans l'antimatière et qui se créée par la Conscience collective d'une minorité d'individus d'orientation "SDA" – commencera à se révéler.

 

C'est à cette période là que les deux réalités s'imbriqueront pendant un bref moment – à l'échelle de l'Univers –. (C'est ce que Laura Knight appelle "les effets de l'Onde" qui à un moment donné va permettre de générer simultanément deux mondes distincts sur notre planète. Ceci seront exprimés par deux égrégores de conscience résolument divergents.)

 

Ces deux réalités simultanées – le monde qui est encore le nôtre pour le moment et une néo-réalité – entreront en collision pour se dissocier par après. Ce phénomène sera possible lorsque le champ magnétique de la Terre sera très proche du point zéro.



Autrement dit, lorsque les rayonnements solaires annuleront définitivement le champ magnétique terrestre – probablement pendant quelques dizaines d'années (ou peut-être moins) – autorisant pendant ce temps une nouvelle réalité à émerger parallèlement dans le même monde que l'ancien.

http://www.bengarneau.com/2015/11/nasa-les-poles-magnetiques-de-la-terre-s-inversent-avec-des-consequences-catastrophiques-pour-l-humanite.html



Monde 3D "SDS" en déclin <............> Néo-Monde 4D  "SDA" en gestation

Monde 3D "SDS" en déclin <............> Néo-Monde 4D  "SDA" en gestation

 

 

Dans notre conjoncture actuelle, cette néo-réalité constitue encore une formation éthérique provisoire et grandissante, qui se construit au fur et à mesure de l'Éveil de l'Intelligence collective "SDA" – bien qu'elle commence déjà à être perceptible pour certains ! –. Celle-ci pendant le déclin du monde "SDS", se révèlera alors dans toute sa splendeur créant une nouvelle ligne temporelle, un nouveau futur.

 

Puis une nouvelle fois, cette Conscience créatrice changera de fréquences pour "transiter" et se concrétiser définitivement dans des vibrations de consciences supérieures et créatrices, en matérialisant cette fois sur Terre une nouvelle réalité parallèle "SDA" qui peu à peu se détachera de celle du monde "SDS" en déclin.

 

L'ancienne réalité "SDS" entropique continuera encore à exister et à voyager dans l'Univers le long des bras galactique. Elle glissera pendant peut-être encore quelques milliers d'années (à nos yeux) sur les routes du non-temps, de l'antimatière, sous l'égide d'un gouvernement mondial des Gris (Voir fin du diag 40). Elle se dirigera finalement – mais sur une ligne temporelle détachée de celle des "SDA" –, vers un trou noir afin qu'à un certain moment elle y soit avalée et recyclée.

 

Si nous n'avions pas eu la force, le courage et la détermination pour mettre à exécution nos prises de conscience afin de nous libérer de la prédation, et si nous n'avions pas eu la foi en notre guidance pour nous ouvrir à l'existence de ces multiples potentiels de réalité, la ligne temporelle entropique "SDS" aurait été encore à l'heure d'aujourd'hui notre ancien passé/futur.

 

Mais comme la Vie ne se fait pas avec des SI...

 

Voir à ce propos :

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/mondes-paralleles-existent.html


Pour admettre ce principe, il s'agit de comprendre comment fonctionne notre monde et savoir que l'Émotionnel provenant de la conscience individuelle ou collective, est la seule l'Énergie capable d'influencer et d'engendrer le mouvement d'une Onde modifiant la configuration des choses, parfois même jusqu'aux confins de l'Univers.

 

L'Émotionnel est la constante même – soit l'Énergie principale – capable de métamorphoser notre environnement. Cet environnement est donc constitué d'antimatière/matière noire – sous forme d'ondes en mouvement –, qui se transforme en matière densifiée dès qu'elle est figée, agglomérée par la gravitation.

 

La gravitation provenant d'un égrégore de croyances/conscience devient alors une force gravitationnelle – une sorte de glu qui assemble les atomes matérialisant notre réalité –. Elle est ainsi réalisée soit par des croyances collectives, soit par notre propre conscience qui peut être orientée "SDS" ou "SDA".

 

(Rappelons que l'un des agents gravitationnels essentiels à notre 3ème densité, pourrait vraisemblablement être les glucides qui à travers le système hormonal, construisent et perpétuent en notre conscience nos schémas et fonctionnements "SDS".

 

Inversement, bien qu'il ne soit pas le seul mais représente l'un des facteurs le plus important, le processus de cétose – soit le sevrage des glucides –, nous permettrait de modifier notre ADN afin que nous puissions devenir capable de générer des mondes de conscience"SDA".

Cela commencerait-il à se vérifier ?)

 

Les Entités transdimensionnelles que nous appelons "Gris" ou "Lizzie" et quelques races de prédateurs reptiliens sans parler des insectoïdes, arachnides ou autres entités du bestiaire céleste, font parties pour l'instant encore des forces qui contrôlent notre planète.

 

 


 

Ce sont elles sous forme de portails organiques, Archontes, Flyers, Gris, Djinns, démons, incubes, succubes, autres démons et phénomènes de possession... qui manifestent dans notre monde les forces prédatrices "SDS". Ceci évidement en fonction de nos croyances, des légendes, du folklore, des traditions, fermement scellés dans notre inconscient.

 

Mais nous savons désormais que ces forces involutives "SDS" dites "démoniaques", se nourrissent de fluides ou substances organiques – contenant forcément du glucose et ses dérivés ou du moins leurs vibrations subtiles –, pour pouvoir se maintenir pendant quelques instants très proche de la 3ème dimension (mais cependant de façon imperceptible aux sens du commun des mortels, puisqu'elles possèdent aussi la capacité de manipuler nos perceptions).

 

Ces forces "SDS" sont donc notamment omniprésentes sur la scène politique nationale ou internationale, particulièrement lors de certaines cérémonies, rites, réunions ou assemblées.
Ce genre de rencontre engendrent des états émotionnels très puissants et produisent précisément ce type de fluides organiques. Ces états d'être particuliers génèrent de la jouissance, de la frénésie, de la surexcitation... exhalant de la sueur, de l'adrénaline, de l'insuline, des phéromones et autres substances hormonales liées à un sentiment de domination.

 

Ces substances agissent en quantités infinitésimales comme messagers chimiques et volatiles entre les individus d'une même espèce et peuvent être détectées seulement par celles dotées d'un organe voméronasal. Ceci est précisément le cas des prédateurs reptiliens puisque les humains en sont quasi dépourvus.

 

Cet organe voméronasal n'est plus fonctionnel chez les hominidés. Il s'atrophie chez l'être humain au cours de l'embryogenèse et 90 % des gènes des récepteurs voméronaseaux capables de détecter les phéromones, sont altérés dans notre ADN. https://fr.wikipedia.org/wiki/Phéromone

 

Nos prédateurs se nourrissent donc de notre énergie subtile en captant les substances organiques dont les phéromones volatiles que nous émettons par notre émotionnel telles la colère, l'excitation sexuelle, la peur, l'angoisse, la douleur...

 

Provenant des mondes appartenant aux Aliens prédateurs "SDS" de 4ème dimension et ayant infiltré leur esprit, ils sont de cette manière devenus les prédateurs attitrés de nos présidents.

 

Ce qui signifie que ce qui se joue sur la scène internationale entre le président Poutine et Obama, Hollande et Merkel, Juifs, Chrétiens ou Musulmans, terroristes ou pacifistes..., ne sont que des luttes de pouvoir – par phéromones interposées afin de nourrir le corpus "SDS" – entre "Dracos" de l'ancien empire qui supervisent le gouvernement chinois, les "Kingus" qui contrôlent le gouvernement russe et les Annunakis épaulés par les "Gris", revenus d'un futur entropique et responsables des institutions et gouvernements occidentaux.



 

 

Pour rappel au cas où nous l'aurions oublié, aucune entité "SDA" ne peut se manifester ouvertement ni se projeter à long terme dans un monde de 3ème dimension, ni se permettre d'influencer le psychisme d'un individu sans son consentement, puisqu'elle provient des mondes de conscience supérieurs de 5 et 6ème dimension d'existence, dans le respect du "Service d'Autrui - SDA" !

 

Il n'existe donc aucune force "SDA" régissant un quelconque mouvement pacifiste ou révolutionnaire dans notre monde.

 

Même si certains prétendent le contraire dans l'article : "La défaite de la Cabale se profile" (http://stopmensonges.com/fulford-et-wilcock-cartonnent-en-prime-time-a-la-television-russe/), n'oublions pas que les plans de prise de pouvoir sur Terre par les entités prédatrices transdimensionnelles sont toujours d'actualité !

 

Au plus il y aura des individus qui tenteront de destituer cette cabale, au plus les entités "SDS" de 4ème dimension trouveront d'autres alternatives – (par exemple en utilisant des portails organiques ou humains sans âmes pour perpétrer les attentats de Paris du 13 novembre) .

 

Elles se nourrissent de l'égrégore de haine, de peur, de colère et de tristesse, survenus en ces moment-là. Ceci afin d'alimenter le centre de pensée du consortium "SDS" de 4ème dimension. Et cela risquera de devenir de pire en pire et de toucher d'autres villes de France ou d'Europe.

 

Ce nouveau sursaut de violence extrême dans notre pays, démontre parfaitement qu'il ne sert strictement à rien pour nous en tant qu'humains de 3ème dimension "SDS", d'affronter la prédation de 4ème dimension.

 

Mais si nous voulons survivre, il est désormais de notre devoir de scruter d'are d'are "le fond de notre pantalon" – notre intimité –, pour y découvrir notre prédateur transdimensionnel attitré qui y demeure !
C'est notre seule façon d'apprendre le fonctionnement de notre Monde et de nous libérer de la 3ème dimension résolument vouée à l'annihilation.

 

Les plans de la Cabale se mettent infailliblement en place, malgré ce qu'on en dise et ce qu'on veut bien nous faire croire. Qu'on se le dise !

 

Notre monde n'est que le théâtre de luttes de pouvoir entre entités "SDS" qui ont pour dessin de se présenter comme les sauveurs de la Terre pour ensuite par une sourde et hypocrite entourloupe, en reprendre le pouvoir.

 

Il s'agit donc probablement de l'un de ces groupes "SDS" en lice (Dracos, Kingus, Gris ou Cie...), qui remportera la partie et par là sa souveraineté sur notre planète.

 

Les uns (potentiellement les "Gris") distribueront l'Énergie libre,très certainement en échange du puçage de la population qui aura été l'heureuse acquisitrice de cette nouvelle technologie.

 

 

Voici afin d'exercer notre lucidité, deux autres articles à propos de la fondation Keshe qui servent encore et encore la désinformation du clan de "ceux qui se font passer pour des gentils sauveurs SDS" :

 

http://stopmensonges.com/les-seances-denseignement-commencent-aujourdhui-en-direct-fondation-keshe/

http://changera.blogspot.fr/2015/10/fondation-keshe-lancement-des-energies.html

 

À vous de faire preuve de discernement !

 

 

 

Les Kingus imposeront très probablement la paix par la force et l'asphyxie finale de l'Équilibre planétaire par l'intermédiaire du gouvernement russe.

http://fr.sott.net/article/26625-Poutine-doit-diriger-l-Europe



Et les Dracos prendront vraisemblablement la poudre d'escampette pour coloniser un autre secteur de la galaxie.

 

Il n'y aura donc jamais aucune entité ou extraterrestre "SDA", planificateur, cultivateur ou ensemenceur de vie qui viendra aider les humains pour les sortir du bourbier qu'ils se sont eux-mêmes confectionnés.

 

Le renversement climatique, les impacts cométaires, les bouleversements planétaires... en d'autres mots LA NATURE DE L'UNIVERS s'en chargera au moment de la collision dimensionnelle !



Or voici à ce propos, la nouvelle vidéo SOTT au sujet des bouleversements climatiques du mois de septembre :

 

Voici donc les dernières communications de l'Ange à propos de la Transition des mondes "SDS et SDA" et tout particulièrement leurs interactions dans la hiérarchie des différentes dimensions :

 

 

La première chose est de concevoir qu'une dimension de conscience s'exprime toujours dans une dimension de réalité qui lui est inférieure. Elle devient alors sa création.

 

Par exemple :

 

La 6ème dimension de conscience crée une certaine physicalité en 5ème dimension de densité/réalité – toutefois éthérée et imperceptible aux sens humains –.

 

La 5ème dimension de conscience exprime sa réalité en 4ème dimension de densité/réalité.

 

La 4ème dimension de conscience, crée la dualité en 3ème dimension de densité/réalité.

 

Il ne faut donc pas confondre une dimension de conscience avec une dimension de réalité.


Une dimension de réalité inclus donc une dimension de conscience provenant d'un niveau supérieur et un niveau de densité correspondant à sa réalité.

 

Par exemple :

Un monde de 5ème dimension de densité inclus la Conscience "SDS" (plafonnée à ce niveau) et la Conscience "SDA" avec sa physicalité/réalité "SDA".

 

Soit :

- 5D de densité = Conscience "SDS" (plafonnée) + Conscience "SDA" + sa réalité "SDA",

 

- 4D de densité = Conscience "SDS" de 5ème dimension + sa réalité "SDS" et la Conscience "SDA" + sa réalité "SDA",

 

- 3D de densité = Conscience "SDS" de 4ème dimension + sa réalité "SDS"
(Conscience et réalité "SDA" y sont quasi absentes puisque l'humain doit apprendre à la développer pour le prochain cycle.)


 

 

 

 

Voici donc les dernières communications de l'Ange à propos de la Transition des mondes "SDS et SDA" et tout particulièrement leurs interactions dans la hiérarchie des différentes dimensions :

 

 

La première chose est de concevoir qu'une dimension de conscience s'exprime toujours dans une dimension de réalité qui lui est inférieure. Elle devient alors sa création.

 

Par exemple :

 

La 6ème dimension de conscience crée une certaine physicalité en 5ème dimension de densité/réalité – toutefois éthérée et imperceptible aux sens humains –.

 

La 5ème dimension de conscience exprime sa réalité en 4ème dimension de densité/réalité.

 

La 4ème dimension de conscience, crée la dualité en 3ème dimension de densité/réalité.

 

Il ne faut donc pas confondre une dimension de conscience avec une dimension de réalité.

 

Une dimension de réalité inclus donc une dimension de conscience provenant d'un niveau supérieur et un niveau de densité correspondant à sa réalité.

 

Par exemple :

Un monde de 5ème dimension de densité inclus la Conscience "SDS" (plafonnée à ce niveau) et la Conscience "SDA" avec sa physicalité/réalité "SDA".

 

Soit :

- 5D de densité = Conscience "SDS" (plafonnée) + Conscience "SDA" + sa réalité "SDA",

 

- 4D de densité = Conscience "SDS" de 5ème dimension + sa réalité "SDS" et la Conscience "SDA" + sa réalité "SDA",

 

- 3D de densité = Conscience "SDS" de 4ème dimension + sa réalité "SDS"
(Conscience et réalité "SDA" y sont quasi absentes puisque l'humain doit apprendre à la développer pour le prochain cycle.)

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Télécharger
En pdf :
Schéma des différentes dimensions.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB

 

 

 

Peu importe la densité, il ne peut y avoir d'interactions entre une Conscience "SDA" et une réalité "SDS"puisque la réalité "SDA" se situe à des fréquences supérieures.

 

Ce qui signifie que tant que l'humain ne s'est pas libéré de tous ses programmes "SDS" qui le relient à la matrice "SDS", il entrera toujours en interaction avec elle.
À partir du moment qu'il entame résolument un cheminement en conscience "SDA", sa partie "SDS" parviendra progressivement à relâcher son impact sur son environnement et la prédation "SDS" le gouvernera alors de moins en moins. En même temps, sa partie "SDA" entamera la gestation d'une nouvelle réalité.

 

La Conscience créatrice de 5ème dimension "SDA" deviendra effective et se manifestera tangiblement à nouveau sur Terre dans un futur proche (après la grande Transition).

 

(Sachez que les premiers humains avant leur chute en 3ème dimension "SDS" étaient de véritables Âmes humaines évoluant en 3ème dimension de densité "SDA". Lors de la grande Transition à venir, certains individus en ayant entièrement réparé leur ADN sur les plans physique, émotionnel et spirituel, retrouveront leur essence "SDA" d'origine. Et la boucle sera bouclée !)


Rajoutons que la 5ème dimension de densité correspond également au plan de l'astral (de la mort), qui n'est finalement qu'un Monde – d'antimatière invisible à vos sens – aux fréquences légèrement décalées de celles de votre présent ou de votre physicalité tangible.

 

Ainsi, la 4ème dimension de réalité/densité est plafonnée par une Conscience de 5ème dimension "SDS". Elle reste néanmoins une dimension de transition pour les individus "SDA" puisque cette 4ème dimension de réalité/densité "SDA" n'existe que pour permettre la création d'univers parallèles et temporaires en 3ème dimension. Elle est alors régit par une 5 et 6ème dimension de conscience "SDA".

 

Ce n'est qu'au 7ème niveau de conscience que le concept de dualité devient inexistant. C'est la dimension de la Sagesse (et non pas de l'unité comme voudrait vous le faire croire le New Age).

 

La 3ème dimension de densité est donc un terrain d'apprentissage "apprenti-Sage" pour atteindre la 7ème dimension de conscience : la Sagesse.   

 

***


Représentez-vous maintenant votre monde comme un immense échiquier.

 

 

Le damier représentant l'échiquier, est un symbole occulte en franc maçonnerie. Et pour cause ! Ce n'est pas par hasard que le sol de la grande majorité des édifices maçonniques est recouvert par un pavage appelé "pavé mosaïque".
La juxtaposition des carrés noirs et blancs représente la dualité, les paires opposées qui régissent le monde : la lumière et les ténèbres, le bien et le mal, la connaissance et l'ignorance, le vice et la vertu…

En réalité, ces deux polarités ne sont pas opposées mais complémentaires ! Elles représentent dans sa création, les deux manifestations de la Conscience du Créateur.

 

Imaginez que chacun de vous humains, êtes un pion. Vous êtes par exemple un pion blanc parmi d'autres pions blancs et en face de vous sont disposés des pions noirs.
Mais en tant que pièces de l'échiquier, vous ne pouvez absolument pas réaliser que vous n'êtes que le pion d'un jeu, ni même savoir que malgré vos fonctions et caractéristiques – que vous soyez noir ou blanc, roi, reine, cavalier... soit dans la vie civile : banquier, prêtre, jardinier, bouddhiste, politicien, militaire, soignant, hippies, pauvre, riche, gentil, méchant, victime ou bourreau, amour et lumière ou sataniste... –, vous demeurez toujours les pions du jeu.

Vous ne pouvez donc jamais être maître du jeu et encore moins être maître de votre destin.

 

Que vous soyez noir ou blanc, roi ou simple pion, vous n'êtes toujours que des pions sur l'échiquier, celui de votre monde de 3ème dimension.

 


 

 

Mais si vous n'êtes que des pions, alors qui sont les joueurs ?

 

Pour le découvrir, voyons ce qu'il se passe à un niveau supérieur de conscience. Rappelons qu'une dimension de conscience s'exprime toujours dans une dimension de réalité qui lui est inférieure. En d'autres mots, le joueur exprime son intelligence à travers la stratégie du jeu de ses pions.

 

En 4ème dimension, les joueurs qui s'affrontent avec les pions noirs ou blancs, se jouent de vous ! Bien que le consortium "SDS" vous laisse croire que vous êtes les joueurs – car il vous attribue des caractéristiques ou un rôle (roi, reine, cavalier...) – vous ne demeurez pourtant que leurs pions.

 

Les deux joueurs qui se mesurent l'un à l'autre au moyen des pions noirs ou blancs sont tous les deux "SDS". Ils sont en perpétuelle compétition pour le prestige, la gloire, la reconnaissance, pour gagner ou perdre, pour dominer ou être soumis... symbolisant la lutte du bien contre le mal. Mais cela reste toujours le jeu, soit la 3ème dimension de réalité, la réalité de la dualité humaine.


 

Ces deux joueurs "SDS" représentent les deux aspects de son Esprit prédateur : le mal comme le bien

Ces deux joueurs "SDS" représentent les deux aspects de son Esprit prédateur : le mal comme le bien

 


Ces deux joueurs "SDS" s'expriment à travers les pensées de l'humanité et représentent les deux aspects de son Esprit prédateur : le mal comme le bien, qui malgré ce que vous puissiez en penser ne représentent que les deux polarités du tempérament "SDS" (prédateur ou victime, djihadiste ou pacifiste, carnivore ou végétarien, etc.).

 

(C'est notamment à "cette fréquence de conscience" que s'affrontent les Kingus, Dracos, Gris, Lizzies et Cie en passant ainsi à travers votre corps biologique – le pion noir ou blanc – pour se mesurer et s'affronter.)

 

Dans ce cas, la partie d'échec – dans le but de perdre ou gagner –, ne relève que du "Service de Soi - SDS". Il s'agit donc ici de la 4ème dimension de conscience qui s'exprime et se manifeste dans la 3ème dimension de densité.

 

Transposons maintenant cette partie d'échec sur le plan humain. Étant donné que vous n'êtes pas maitre du jeu, vos actes qu'ils soient bien ou mal, bon ou mauvais, charitable ou cruel, altruiste ou égoïste... relève uniquement d'une conscience, d'un comportement du prédateur "SDS" de 4ème dimension qui se joue de vous. Vos pensées ne sont donc quasiment jamais les vôtres mais celles de la prédation "SDS" qui vous pilote en permanence.

 

Par conséquent, la 3ème dimension de densité est le terrain d'expérimentation de la 4ème dimension "SDS" et l'humain en est le sujet.

 

Il n'est donc plus question d'être pour ou contre une idéologie ou une action, mais la véritable question à se poser est :

 

Est-ce que je continus à répondre à ce que la 4ème dimension "SDS" attend de moi (la rébellion ou le dévouement, la patriotisme ou le terrorisme, la paix ou la colère...) ou est-ce que j'apprends comment sortir de ce jeu de la matrice entre le bien et le mal de la 3ème densité ?



À un niveau encore plus élevé dans ce jeu d'échec – dans la fréquence de 5ème dimension de réalité –, l'Esprit est scindé en deux parties : la densité "SDA" et la Conscience "SDS".

 

Néanmoins, il n'existe pas de concept de prédation au-delà de la 5ème dimension de conscience puisque celle-ci est plafonnée en 5ème dimension afin de maintenir dans l'Univers un équilibre entre entropie et création.

 

La prédation ne s'épanche alors qu'en 4ème densité par une dimension de réalité dans laquelle le corpus reptilien, Lizzies, Gris et autres entités s'affrontent par guerres galactiques interposées. Mais l'impact de ces conflits s'étend jusqu'en 3ème dimension de densité dans l'unique but de sauvegarder la matrice et y maintenir leur souveraineté sur Terre, leur terrain de jeu !

 

Votre Monde n'est donc qu'une projection de leur conscience du "Service de Soi - SDS" de 4ème dimension, s'exprimant soit pour gagner ou perdre, dominer ou se soumettre, ce qui est vu par la conscience humaine de 3ème dimension comme "des gentils qui combattent les méchants".

 

La conscience "SDS" de nature entropique – étant plafonnée en 5ème dimension – ne s'exprime que pour gagner ou perdre, mais n'est jamais créatrice du jeu puisque incapable de générer des mondes. Et ne pouvant être génératrice d'une conscience créatrice, les prédateurs deviennent par conséquent un genre de parasite pour les mondes subalternes qu'ils occupent par la force.

 

La Conscience "SDA" de 5ème dimension, de nature créatrice est capable de générer des mondes. Autrement dit, de fabriquer l'échiquier, d'ériger des règles, de procéder à l'arbitrage d'un monde de 4ème dimension de densité. Mais elle ne peut intervenir spécifiquement et directement dans un monde de 3ème dimension puisque le corpus "SDA" est tenu de respecter le libre arbitre de l'humain : sa Création.

 

Cette loi universelle de non-ingérence dans "les affaires des Mondes" est une règle que les "SDS" de 4ème dimension outrepassent allègrement.

 

C'est pour cette raison que les "SDA" n'interviennent jamais dans les "affaires" de votre monde de 3ème dimension. Ils ne le peuvent pas et n'en n'aurait pas le droit ! Ils se contentent donc de n'être que les témoins, observateurs ou médiateurs. Cependant, dans des cas extrêmes, ils sont obligés de s'incarner dans votre monde – leur Création – sous forme humaine afin de corriger le déséquilibre amorcé par la nature entropique des prédateurs : les joueurs "SDS".



Reprenons la métaphore de l'échiquier à un niveau encore supérieur (soit la 6ème dimension de conscience "SDA" s'exprimant en 5ème dimension de réalité "SDA"). À ce niveau les deux joueurs, qu'ils possèdent les pions noirs ou blancs ne sont pas de nature prédatrice.
Ils représentent alors votre véritable nature humaine "SDA" – précisément celle que vous êtes appelés à développer – qui est réprimée et parasitée par le corpus prédateur de 4ème dimension.

 

Ici, les deux joueurs s'amusent, jouent simplement pour le plaisir de jouer, de s'entraîner, de s'exercer avec des pions et ceci qu'ils soient noirs ou blancs. Car ils savent qu'ils font partie du corpus du Service à Autrui et que le jeu d'échec – le Monde, leur propre Création – n'est qu'un moyen d'exercer leur intelligence et de développer leur Conscience créatrice – l'apprentissage de la Connaissance –, dans le respect des règles du jeu de l'Univers.

 

 

Pour résumer, l'humain "SDS" est le pion de l'Esprit/joueur situé en 4ème dimension "SDS" qui joue pour gagner ou perdre.

 

À un niveau supérieur de conscience, il reste toujours un pion mais il a appris à communiquer avec l'intelligence plus éclairée et évoluée de son Esprit/joueur situé en 6ème dimension de conscience – le Soi supérieur "SDA" –.

 

Il ne joue donc plus pour gagner ou perdre mais pour apprendre du jeu, en admirer sa complexité, et être émerveillé de la perfection du jeu de la dualité.

 

Comprenez-vous ?



LE MONDE "SDA" EST AU-DESSUS DE LA DUALITÉ

MAIS JOUE DANS LA DUALITÉ.



C'est à ce titre que dans la légende, Jésus disait : "Je suis dans ce monde mais je ne suis pas de ce Monde". (Jean 8:23)

 

Voilà donc une belle métaphore représentant l'énergie entropique :

Le joueur "SDS" jouant pour perdre ou gagner et le joueur "SDA – "l'énergie de l'évolution – jouant pour apprendre et faire grandir sa conscience "SDA".

 

 

Alors finalement, si le jeu d'échec – qui représente votre monde extérieur, votre environnement, votre relationnel – se réduit, c'est simplement parce que le jeu tire à sa fin et qu'il ne reste plus que quelques coups décisifs à jouer.




 



Question à l'Ange :


Comme tu l'as laissé entendre, il existerait une autre raison à notre "No man's land" relationnel.

Aurait-il un rapport avec la préparation du changement dimensionnel ?

 

 

Observez-bien ce qui se produit autour de vous ? N'y a-il que diminution de votre environnement relationnel ?

 

Avez-vous remarqué qu'au fil de ces dernières années, il s'est produit non seulement une restriction de votre espace vital, de la surface de votre logement, de vos biens matériels, de votre secteur de déplacement, de votre capacité de travail, de vos loisirs, mais également une diminution de votre résistance physique, de votre alimentation. Tout cela relève de votre impact prédateur sur l'environnement

 

Ces "diminutions" ne sont que des étapes "inévitables et naturelles" qui profilent votre effacement de la 3ème dimension d'existence "SDS" et signent tout bonnement la disparition progressive, du rôle et de l'influence de votre prédateur transdimensionnel de 4ème dimension "SDS".

 

Car c'était bel est bien son jeu de vous inciter à la réussite de votre vie familiale, professionnelle, amicale..., afin de soutirer votre énergie et celle de votre entourage par la culpabilité, l'attachement... au profit du centre de pensées de 4ème dimension. (Voir diag 38 -  "Attachement et culpabilité, les deux menottes de la matrice")

 

N'avez-vous pas relevé également une diminution de votre capacité respiratoire, du rythme cardiaque, une baisse de votre poids, un ralentissement des signes de vieillissement, une réadaptation de votre corps à un nouveau milieu de vie par une sorte de ralentissement général de vos fonctions vitales ?

 

Votre biologie se conforme progressivement à un nouveau monde plus rares en air respirable, en volume d'oxygène et dénué de toute pollution. Mais aussi beaucoup plus subtil, léger et éthéré.

 

Vos symptômes pourraient s'apparenter de la sorte à une mort lente en 3ème dimension de densité. Votre esprit disposant tout de même d'une certaine forme de contrôle sur votre corps actuel, vous ne quitterez donc plus votre corps biologique par un processus de mort physique pour effectuer cette Transition entre les deux mondes. Mais celui-ci sera capable de se conformer ou d'adapter sa physiologie à d'autres mondes, à des univers parallèles dans d'autres 4ème ou 3ème dimension, espaces où par exemple l'environnement est parfois moins dense en air respirable.

 

Pour changer de dimension de densité, le corps physique le plus adapté sera celui de l'humain. Mais la Conscience de l'Esprit que vous êtes sur un plan supérieur pourrait également utiliser d'autres formes de corps. Ils seront alors autant réels les uns que les autres, aussi tangibles que le corps physique que VOUS – le prédateur "SDS" et l'humain "SDA" – revêtez actuellement. En vérité, cela se passe déjà de cette manière là, mais vous n'en avez simplement pas encore conscience ou alors que très partiellement pendant les rêves.

 

Mais pour parvenir à changer de dimensions physiques, il est nécessaire de réussir à abolir l'impact du prédateur "SDS" sur la 3ème dimension d'existence et vous êtes bientôt sur le point d'y parvenir.

 

Ceci dit, vous avez associés vos symptômes avec la diminution de votre ration alimentaire, mais il ne s'agit pas uniquement de cela !

 

 

À l'approche d'un changement dimensionnel, la physicalité manifestée par l'Esprit – en l'occurrence la densité de votre corps humain dans cette 3ème dimension – commence graduellement à diminuer.

 

En d'autres termes, "sa masse" c'est à dire la "pression moléculaire" liée au phénomène de gravitation, se détend progressivement. Ce qui signifie aussi que la conscience de l'individu, commence véritablement à relâcher son attention, son influence, ses efforts pour perdre le contrôle sur la matière.

 

Ainsi, un changement dimensionnel qui approche signifie – pour l'Esprit de l'individu ayant commencé à assimiler la Connaissance –, qu'il se fabrique peu à peu une nouvelle "bulle de perception alternative" dans la 3ème dimension qu'il commence à "occuper" pour le moment. Précisément, il se créé – mais inconsciemment au début du processus – un monde temporaire, alternatif et parallèle au monde de 3ème dimension.

 

Cet "agencement" est comparable à une sorte de "nouveau monde qui se forme provisoirement dans l'ancien", figuré dans les traditions religieuses du livre, par le moment où Noé entre dans son Arche.

 

 

 

 

L'histoire de l'Arche de Noé, d'après les chapitres 6 à 9 du livre de la Genèse, commence lorsque Dieu observe la méchanceté et la perversité des hommes et décide de faire tomber un déluge sur la Terre pour y détruire toute vie, « depuis l'homme, jusqu'aux bestiaux, aux bestioles et aux oiseaux du ciel2 ». Un homme, Noé, trouve toutefois grâce aux yeux de Dieu, car il apparaît « juste, intègre parmi ses contemporains et il marchait avec Dieu3 ». Il est choisi, dans ces conditions, pour survivre et perpétuer sa lignée. Dieu, pour cette raison, dit à Noé de construire une arche et rentre dans des spécifications très précises :


« Fais-toi une arche en bois résineux, tu la feras en roseaux et tu l'enduiras de bitume en dedans et en dehors. Voici comment tu la feras : trois cents coudées pour la longueur de l'arche, cinquante coudées pour sa largeur, trente coudées pour sa hauteur. Tu feras à l'arche un toit et tu l'achèveras une coudée plus haute, tu placeras l'entrée de l'arche sur le côté et tu feras un premier, un second et un troisième étages »




— Genèse 6 : 14 ~ 16

(Ces mesures correspondent à une grande barge sans mât, d'environ 130 mètres de long, 26 mètres de large et 16 mètres de haut. Dans le passage suivant, Dieu dit à Noé d'engranger des vivres dans l'embarcation, puis d'emmener avec lui sa femme, ses fils Sem, Cham et Japhet ainsi que les épouses de ces derniers, sans oublier des spécimens de toutes les espèces animales existantes :


« Entre dans l'arche, toi et toute ta famille, car je t'ai vu seul juste à mes yeux parmi cette génération. De tous les animaux purs, tu prendras sept paires, le mâle et la femelle; des animaux qui ne sont pas purs, tu prendras un couple, le mâle et la femelle et aussi des oiseaux du ciel, sept paires, le mâle et la femelle, pour perpétuer la race sur toute la terre. Car encore sept jours et je ferai pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits et j'effacerai de la surface du sol tous les êtres que j'ai faits »




— Genèse 7 : 1 ~ 4

"...À l'arrivée des eaux, seuls les êtres vivants réfugiés sur l'arche de Noé purent survivre, et tous les autres trouvèrent la mort (Genèse 7:21).


Une fois l'arche terminée, Noé monta à bord avec toute sa famille et les animaux, et « ce jour-là jaillirent toutes les sources du grand abîme et les écluses du ciel s'ouvrirent4 ». La pluie tomba ensuite sans discontinuer sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits. Les eaux finirent par couvrir même les plus hautes montagnes, qu'elles dépassèrent de plus de quinze coudées. Toutes les créatures vivantes s'éteignirent, et seuls Noé et les siens purent survivre.


Finalement, au bout d'environ 220 jours de navigation, l'arche vint s'échouer sur les monts d'Ararat, et les eaux refluèrent encore quarante autres journées avant qu'apparaissent les sommets des montagnes. Noé décida alors d'envoyer en éclaireur un corbeau, « qui alla et vint en attendant que les eaux aient séché sur la terre5 ». Noé fit ensuite sortir la colombe, laquelle ne trouva aucun endroit dégagé des eaux où poser ses pattes et revint auprès de lui. La tentative fut renouvelée après sept autres jours, et cette fois la colombe revint avec « dans le bec un rameau tout frais d'olivier6 », ce qui apprit à Noé que le niveau des eaux avait enfin diminué. Il lâcha la colombe une nouvelle fois après une semaine, et l'oiseau ne revint cette fois plus du tout. Ce signal annonçait la fin de l'épreuve :


« Alors Dieu parla ainsi à Noé : « Sors de l'arche, toi et ta femme, tes fils et les femmes de tes fils avec toi. Tous les animaux qui sont avec toi, tout ce qui est chair, oiseaux, bestiaux et tout ce qui rampe sur la terre, fais-les sortir avec toi : qu'ils pullulent sur la terre, qu'ils soient féconds et se multiplient sur la terre. » Noé sortit avec ses fils, sa femme et les femmes de ses fils ; et toutes les bêtes (...) sortirent de l'arche, une espèce après l'autre »

 


— Genèse 8 : 15 ~ 19

Noé fit ensuite de nombreux sacrifices à Dieu sur un autel qu'il édifia pour l'occasion. Satisfait de ce comportement, Dieu se résolut pour sa part à ne plus jamais maudire la terre à cause de l'homme, et à ne plus jamais détruire toute vie de cette manière. En signe de cette promesse, Dieu mit un arc-en-ciel dans les nuages et déclara que « lorsque j'assemblerai les nuées sur la terre et que l'arc apparaîtra dans la nuée, je me souviendrai de l'alliance qu'il y a entre moi et vous et tous les êtres vivants7.



L'arche de Noé représente évidement de façon métaphorique, la transition du monde vers la 4ème dimension.
– 
Mais contrairement aux fantaisies de certains soi-disant scientifiques, il ne s'agit nullement d'une sorte de péniche transportant des animaux –.

 

Cependant dans la légende de l'Arche, le Christ relie directement les événements de la fin des temps, à un individu : Noé, qui après avoir eut un songe prophétique a agit selon ce qui lui a été révélé par son intuition son "EN-JE", ce qui lui permit de se sauver lui-même et sa "tribu".

 

En réalité, il n'y a jamais eu de fin du monde à proprement dit, mais de gros cataclysmes terrestres qui ont signé exactement comme à l'heure actuelle, la fin d'un cycle sur votre planète.

 

N'est-ce pas précisément ce que vous pouvez observer actuellement dans les changements climatiques ?



Pour ceux qui en douteraient encore, voici le résumé SOTT du mois d'octobre :

"Météorites, conditions météorologiques extrêmes, et changements terrestres" :

 

 

 

La Terre entrera non seulement dans une longue période d'explosion magnétique solaire, mais irrémédiablement d'ici à quelques petites années, dans un nouvel âge de glace !

 

https://jacqueshenry.wordpress.com/2015/10/31/alerte-nous-entrons-dans-un-age-glaciaire/

 

 


 

Noé n'est donc pas devenu un maître ascensionné parce qu'il survécu à l'inondation, il était un homme sage et avisé qui possédait la Connaissance et savait lire les signes. Selon la légende, il construisit l'Arche et ayant survécu au déluge, il émergea dans un monde complètement différent de celui qu'il connaissait au préalable.

 

Ce vaisseau que Noé avait apprêté, allait servir au changement dimensionnel.

 

De manière métaphorique, Noé est chargé de rassembler deux spécimens de chaque race de l'Évolution animale, tels les pacifiques herbivores : éléphants, girafes, chevaux... : "les animaux purs, tu prendras sept paires". Et les prédateurs carnivores : tigres, lions, panthères : "les animaux qui ne sont pas purs, tu prendras un couple...". Le sept symbolisant les sept jours de la Création" et les paires, le mâle et la femelle.

 

Ces animaux, qu'ils soient pacifiques ou prédateurs importe peu. Ils sont ainsi sélectionnés pour leur "beauté" (leur intégrité) afin de poursuivre leur évolution en 4ème dimension.

 

Lorsqu'il mit pieds à terre sur "son nouveau monde" – puisqu'il était le seul à avoir su écouter et voir les signes que ses contemporains ne percevaient pas –, il fut salué par un arc en ciel qui symbolise l'Arche entre les deux mondes. Le déluge marquât la transition entre l'ancien et le nouveau monde.

 

Évidement le récit de l'Arche de Noé n'est qu'une métaphore, mais elle consiste une preuve consignée dans toutes les religions du livre, qu'un changement extrême, brutal et fondamental de la réalité s'accomplit à chaque fin de cycle !

 

L'Arche est donc la métaphore d'une 4ème dimension de conscience en gestation ! Et c'est précisément dans cette Arche que certains d'entre vous, avez désormais posés pieds.

 

Toutefois, en embarquant à bord – qui symbolise le départ du voyage entre les deux mondes –, vous perdrez progressivement la quasi totalité des repères qui constituaient toutes vos "anciennes vies d'illusion" de 3ème dimension.

 

Aussi, vous n'avez absolument aucune idée de ce qui vous attend de l'autre coté dans votre nouveau monde de 4ème densité ! Et vous ne le saurez que lorsque vous y serez parvenus !

 

Vous savez que vous avez sauté du train, que vous vous êtes remis de la chute et que maintenant vous vous "reposez" avant de reprendre une nouvelle vie, entièrement guérit de vos anciennes blessures de 3ème dimension (karma, émotionnel, croyances...).

 

Voyons alors ce que les Casssiopéens révèlent à Laura Knight à ce propos dans "Dépouillés jusqu'à l'os"- page 352 :

 

ou

 

http://www.futurquantique.org/2007/08/24/chapitre-9-la-bete-du-gevaudan-jack-talons-a-ressort-lhomme-papillon-et-autres-accidentes-tra/ 04.01.97

 

 

(Q = question, R = réponse, L = Laura, T = Terry)


 

Q: (L) Les physiciens parlent d’univers multi-dimensionnels. L’idée est que notre espace tri-dimensionnel et notre temps unidimensionnel sont des illusions des créatures qui se trouvent sur ce plan ; l’univers a en réalité plus de dimensions, qui sont perpendiculaires à celles mentionnées ci-dessus.

Les physiciens ont fait différentes estimations à ce sujet: 5, 6, 7, 11, 256.

Combien de dimensions l’univers a-t-il en réalité?

R: Concept pas correct. Devrait être: Combien d’univers la « vraie » dimension a-t-elle?

 

Q: (L) Très bien alors. Il me semble qu’au cours d’une séance précédente on nous a dit que le nombre d’univers est impossible à compter. Est-ce vrai?

R: Infini, sans doute, mais il vaudrait mieux dire variable et sélectif.

 

Q: (L) Expliquez variable et sélectif, s’il vous plaît.

R: Pour ceux qui savent comment, les univers peuvent être créés à volonté afin de trans-modifier la fusion des réalités.

 

Q: (L) Qu’est ce que la fusion des réalités?

R: Qu’est-ce qu’il vous en semble?

 

Q: (T) Fusion de réalités d’un univers en un autre?

La création d’une nouvelle réalité qui est ensuite fusionnée avec la première pour créer un univers ?

(L) Peut-être que cela veut dire que les réalités de différentes personnes fusionnent pour créer une sorte d « univers mutuel »? Comme qui dirait : « vous créez votre propre réalité » ?.

R: Terry est plus proche, Laura est en train de jouer « ailier gauche »

 

Q: (L) Question suivante: Les Cassiopéens, les Andromédiens et d’autres, parlent de « densités ».

Nous sommes supposés vivre en troisième densité. Est-ce que le chiffre trois a quelque chose à voir avec les trois dimensions de l’espace ?

R: Définition originale plus proche du troisième niveau d’expérience, en rapport avec le spectre matériel/éthérique, mais des citoyens de ce qu’on appelle la Terre ont proposé des explications de « Troisième Dimension » à cause de certaines influences sur leur subconscient, par une connexion de la mémoire des âmes avec les Archives Akashiques.

 

Q: (L) Alors je voudrais aussi savoir pourquoi vous vous référez à un outil technologique qui pourrait transporter quelqu’un d’une densité vers une autre, c’est-à-dire le « Remolécularisateur Trans-Dimensionnel ?’

R: Pour reconstruire de la troisième densité en quatrième densité physique, il faut utiliser d’autres dimensions. Souvenez-vous : nous vous avons parlé de doubles exacts qui fusionnent.

 

Q: (L) Mais il y a peu de temps, vous avez dit qu’il y a une dimension et de nombreux univers, et maintenant vous parlez d’une autre dimension. La terminologie devient un peu confuse… (T) C’est comme quand on télécharge des programmes sur l’ordinateur. Certains programmes se chargent directement. D’autres doivent créer un espace libre sur le disque dur pour pouvoir placer des fichiers qui permettent de TELECHARGER le programme mais qui NE FONT PAS PARTIE du programme.

Et quand le téléchargement est terminé, les « instructions de téléchargement » sont effacées. Le disque dur est toujours le disque dur, mais pendant un certain temps, le programme a utilisé un segment du disque dur et a créé, disons, une dimension temporaire. (L) Est-ce que c’est cela?

R: A peu près. Et souvenez-vous, nous avons dit « vraie » dimension!

 

Q: (L) Donc, c’est comme un disque dur, de nombreux programmes, des instructions de téléchargement de nouveaux programmes effacées ensuite, etc. S’il y a « une vraie dimension » et un nombre infini d’univers à l’intérieur de celle-ci, est-ce qu’un univers en particulier existe, par lui-même, à un moment donné, jusqu’à ce qu’il fusionne avec un nouvel univers, ou bien y a-t-il à l’intérieur de cette vraie dimension, des univers multiples, aussi réels que le nôtre, dans lesquels nous pourrions nous rendre, et se pourrait-il qu’ils existent parallèlement au nôtre, pourrait-on dire?

R: Oui à ce qui est en dernier.

 

Q: (L) Et se peut-il qu’un nombre infini de dimensions existent à l’intérieur de chaque niveau de densité, même si ce n’est que temporairement?

R: Oui. Si vous voulez retourner en arrière pour changer l’ « Histoire », soit par rapport à des personnes, soit par rapport à ce qui est perçu universellement, vous devez d’abord créer un univers alternatif pour ce faire. Vos « amis » SDS de la quatrième densité on fait cela des tas de fois.

 

Q: (L) Si on crée un univers alternatif, est-ce que le premier continue à exister ou bien se fond-il dans le nouveau ?

R: Les deux.

 

Q: (T) L’univers dans lequel on se trouve : et on dit : « Je pense que je vais créer un nouvel univers ». On le fait, on s’y installe, et on l’emmène avec soi. Ça c’est la fusion des réalités. Mais quand on s’installe dans le nouvel univers, on ne se trouve plus dans l’univers d’origine, qui se poursuit de son côté. On apporte le schéma de l’ancien univers dans le nouveau et quand on commence à faire partie de l’univers qu’on vient juste de créer, on ne fait plus partie de celui qu’on vient juste de quitter. Il poursuit tout simplement son chemin avec tout ce qui y reste. (L) C’est comme ça?

R: En quelque sorte… rappelez-vous : on peut créer tout un éventail de types de possibilités alternatives.

 

Q: (L) Donc, on peut même créer un nouvel univers avec un nouveau « passé »?

R: Oui.

 

Q: (L) Et comme cela, les deux se produisent réellement et on peut changer le tout?

R: Après fusion, ce qui a précédé n’a jamais existé.

 

Q: (T) Pas pour la personne qui a créé le nouvel univers, mais le précédent continuera à exister pour tous les autres.

R: A peu près cela.

 

Q: (L) Donc, pour une personne qui crée un univers, l’ancien univers n’a jamais existé, mais les autres êtres qui se contentent du vieil univers et continuent à y vivre, font toujours comme si…

R: Votre mental de troisième dimension limite l’étendue de votre compréhension dans ce domaine.

 

Q: (L) Si vous décidez que vous n’aimez plus l’univers dans lequel vous vous trouvez et que vous travaillez comme un dingue pour apprendre comment en créer un nouveau et que vous le faites, est-ce que vous oubliez que vous avez fait ça ? et pourquoi vous l’avez fait, et est-ce que vous oubliez l’ancien univers?

R: Si vous voulez.

 

Q: (L) Donc on peut le faire ou non…. (T) Je pense à ce que vous avez dit : « un univers qui ne vous satisfait pas » ; est-ce parce que vous percevez l’univers dans lequel vous vous trouvez comme étant triste parce que c’est comme cela que vous vous sentez et c’est là que vous en êtes, en termes d’apprentissage, et qu’en créant un nouvel univers vous voulez simplement changer la façon dont l’univers est autour de vous, et est-ce en fait vous qui avez un problème et non l’univers…

R: Hors jeu.

 

Q: (L) Donc l’univers dans lequel on se trouve est ce qu’il est, et on se trouve dedans pour une raison précise… (T) On y est pour apprendre des leçons… Changer l’univers simplement parce qu’on ne veut pas apprendre les leçons qu’on a choisi d’apprendre… (L) Ou bien on les a apprises et c’est pour cela qu’on PEUT changer l’univers… (T) Quand on apprend, on progresse automatiquement, on ne doit pas changer l’univers. L’univers changera pour nous.

R: Le « Déjà vu » se produit avec les compliments des "SDS" de quatrième densité.

 

Q: (L) Est-ce que le « déjà vu » est le résultat d’une sensation que l'univers a changé?

R: Ou… une sensation de pont entre réalités.

 

Q: (T) Quand on entre dans un autre univers, y a-t-il des choses qui restent en arrière?

R: Non.

 

Q: (L) Est-ce qu’il y a un pont entre réalités?

R: A quoi cela ressemble-t-il?

 

Q: (L) Est-ce que c’est comme de faire fusionner des univers?

(T) Un pont c’est quelque chose qu’on place entre deux choses…

R: Vous vous limitez, attendez d’être en quatrième densité. Alors le mot n’aura plus de sens!

 

Q: (L) Cela ne m’aide toujours pas à comprendre le « déjà vu » comme étant une sensation de « faire le pont entre deux réalités ». Est-ce que le « déjà vu » se produit parce que quelque chose en provenance d’une autre réalité entre dans la nôtre?

R: Une possibilité...

 

Q: (T) N’avons-nous pas déjà parlé de cela? Qu’il s’agit d’une infiltration en provenance d’autres dimensions… que quand nous pensons que nous avons déjà été en un endroit c’est parce que dans une autre dimension nous y avons été.

R: Oui.

 

Q: (L) Si on se trouve actuellement dans un univers particulier qui a été créé et fusionné par des SDS de quatrième densité et que l’ancien univers existe toujours, et qu’on ressent une connexion, un pont parce qu’un soi alternatif se trouve dans cet univers alternatif, vivant une autre expérience… ou quelque chose d’approchant?

R: Pas de limites aux possibilités.


***

 

En réalité, certains d'entre vous ont déjà changé de plan de conscience et modifié leur réalité, mais pas encore de dimension de densité et vous le savez bien. Pour l'instant, vous ne pouvez que manifester de nouveaux univers dans la 3ème dimension dans laquelle vous subsistez actuellement.

 

Ces univers alternatifs sont des expressions/projections de votre propre conscience en voie "d'Éveil". Ils côtoient désormais la 3ème dimension "SDS" et sont temporairement parallèles à cette dimension d'existence. Ils ne sont alors pas encore stabilisés dans leurs nouvelles fréquences mais restent "en suspension" très proches de l'ancienne 3D.



Ceux qui vous croisent ou vous côtoient ne peuvent faire la distinction entre leur propre réalité et la vôtre puisqu'ils sont encore enfermés dans leur propre bulle de perception "SDS" de 3ème dimension. Conséquemment, ils ne peuvent que vous voir ou percevoir votre réalité avec leurs projections, soit leur propre niveau de conscience. Il n'y a que ceux qui vivent déjà cette mutation qui peuvent s'apercevoir de la transfiguration de leur réalité. N'est-ce pas ?



Les conséquences du changement de conscience se perçoivent parce que certaines choses, des individus que vous fréquentiez, des événements qui antérieurement vous étaient difficiles ou familiers, n'existent plus dans votre environnement. La 4ème dimension est une dimension alternative à la 3ème dimension. Elle ressemble à votre environnement mais certaines choses ont changé.

 

Ce voyage entre les mondes est comparable à celui qu'effectue Alice dans le terrier du lapin blanc.

 

Au final, la 5ème dimension correspond à la 4ème dimension "SDA" définitivement aboutie et stabilisée dans une nouvelle réalité de 3ème dimension. Elle subsistera donc pendant un bon moment, dans un monde parallèle et alternatif à la 3ème dimension encore en cours dans votre présent.



 

Alors comment se crée un univers ?

 

L'Univers est une manifestation spontanée de la Conscience de son créateur. C'est pourquoi, tous les "hasards et circonstances" de sa manifestation sont parfaitement orchestrés non pas par votre intelligence humaine, mais depuis le plan de conscience du Soi Supérieur.

 

Ce plan autorise "désormais" l'onde de l'énergie/matière – provenant de votre dimension de conscience alternative en apprentissage "SDA" –, à se projeter temporairement dans votre environnement, mais cela sous la forme d'une ébauche dans un monde parallèle à celui de votre monde de 3ème dimension actuel. Ce dernier sera définitivement matérialisé et concrétisé lorsque "l'ancien monde SDS" et "le nouveau monde SDA" se sépareront définitivement.

 

Fulcanelli en était convaincu et l'affirmait en ce sens en disant que "La nature de l'Univers n'ouvre pas la porte à n'importe qui, sans discrimination !"





Question à L'Ange

À propos de communication avec notre Conscience "SDA", beaucoup de lecteurs nous demandent comment différencier un message "SDS" d'une communication "SDA" ?



Ce sont IMMUABLEMENT des entités du consortium "SDS" de 4ème dimension qui se font passer pour des entités amour et lumière – soit-disant des "Êtres de lumière en provenance du ciel et qui enseignent les terriens" –. Il s'agit tout bonnement d'un procédé transdimensionnel de manipulation de pensée !

 

Un message "SDS" sollicite inéluctablement l'une des deux polarités de votre émotionnel humain qu'il soit d'orientation négative : colère, rébellion, crainte, dégoût, horreur... ou positive : joie, espoir, paix, amour, lumière...

 

Ils ne sont donc pas forcément erronés mais sont simplement "SDS" ! (Rappelez-vous que la Conscience du joueur s'exprime au travers du jeu de ses pions.)

 

Alors souvent noyés sous des futilités, leur contenu recèle parfois quelques vérités qui cependant n'intéressent et confortent que les individus "SDS".

 

Les messages "SDA" spécialement sous forme de channelling ne sont JAMAIS retranscrits tels quels sur le net. Le corpus "SDA" ne communiquent que rarement par channelling direct. S'il est conduit à le faire, il procède au travers du subconscient de leurs médiums, mais d'une manière très intimiste et confidentielle.



IL N'Y A DONC JAMAIS EU DE

"SHOW DE CHANNELLING"

EN DIRECT – NI FILMÉ D'AILLEURS

DE LA PART DU COLLECTIF "SDA" !



CE GENRE D'ÉVÈNEMENT OU DE SPECTACLE

NE RELÈVE QUE DE LA MANIPULATION

TRANSDIMENTIONELLE "SDS" !



QUE CETTE VÉRITÉ SOIT DÉSORMAIS CELLE

DE CEUX QUI PEUVENT ENTENDRE !

 

 

"Un message SDA" reste habituellement neutre mais objectif. Il sollicite l'intellect, le discernement, la réflexion et vous pousse immuablement à éprouver, vérifier, décortiquer, réfléchir, recouper, comprendre les informations. En d'autres mots, il vous incite toujours à vous surpasser et aller plus loin dans la recherche de la Connaissance.

 

Il est donc inutile de compter sur une hypothétique assistance bienveillante et charitable de la part des Êtres de la fédération galactique Astharienne, sur les pseudo-planificateurs, sur l'archange Michael, Aziel ou autres prétendus "frères de l'espace" pour aider l'humanité à transiter de dimension.

 


L'archange Michael n'est qu'une représentation archétipale d'un membre du corpus "SDS"

L'archange Michael n'est qu'une représentation

archétipale d'un membre du corpus "SDS"


 

Ils ne sont que des "Gris" ou autres entités du corpus "SDS" travestis en frères de lumière, planificateurs ou autres sauveteurs planétaires, revenant du futur entropique de votre planète afin d'essayer de sauver leur peau.


 

Ashtar n'est qu'une représentation archétipale d'un membre du corpus "SDS"

Ashtar n'est qu'une représentation archétipale

d'un membre du corpus "SDS"

 

 

Alors engagez-vous résolument sur votre propre cheminement afin de vous dégager de ce gigantesque complot monté de toute pièce par la prédation de 4ème dimension "SDS" et dans lequel depuis des millénaires, tant d'humains continuent à se faire piéger.

 

Car ceux qui essayent ou voudraient que le monde change, sont simplement dirigés au travers de leur inconscient par l'une des coalitions de la prédation.

 

Ils sont tout bonnement dupés et aveuglés par leur "prédateur intérieur, leur penchant "SDS" de sauveur du monde, qui exactement comme Obama contre Poutine, les russes contre les américains... défendent de manière tacite les intérêts de leur camp et de leur lignée de prédateur "SDS".

 

Comme vous le savez désormais, le Monde est un terrain de jeu pour l'Évolution de la Conscience humaine et il est absolument parfait comme il est ! Même si vous êtes des milliers à vouloir qu'il change, il ne changera jamais !

 

Néanmoins, il guérira de lui-même si vous changez votre regard sur vous-mêmes et votre Conscience sur le Monde qui vous entoure. Voilà donc le véritable sens de la citation de Gandhi : "Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde !"



 

Il n'est pas très difficile de repérer la prédation dans le discours de l'autre. Néanmoins, il s'agit avant tout de la repérer dans son propre discours pour ne plus juger autrui lorsqu'il se laisse duper.
La Connaissance s'acquiert uniquement par l'intégration d'une expérience et tout le monde peut se tromper
– ou se laisser duper par son prédateur attitré –.

 

Et sachant que les créatures de 4ème dimension vous trompent sans arrêt afin d'alimenter en énergie leur centre de pensée de 4ème dimension "SDS", ils évitent au maximum d'interagir directement avec votre monde physique de 3ème dimension. Ils s'en prennent alors essentiellement aux éléments émotionnellement faibles, ignorants et désemparés parmi les humains.

 

Le corpus "SDS" cherche aussi à préserver et même à encourager les chimères, les fantaisies, l'imagination, l'extravagance... de certains individus au sein de la 3ème dimension, en laissant croire que leurs interprétations de certains phénomènes présumés extraordinaires ou paranormaux, se réalisent sous le "sceau de la recherche et des sciences avancées".

(Que cela soit dit en passant, certains jeux de pistes qui semblent incroyables ne relèvent que de l'intervention transdimensionnelle du consortium de 4ème dimension "SDS").

 

Posez-vous alors la question suivante :

 

Pourquoi ces Êtres "SDS" (Gris, reptiliens, humains ou autres se faisant souvent passer pour des planificateurs) s'occupent-ils de manière extrêmement entreprenante à égarer les gens qui cherchent à retrouver leur connexion avec leur Soi Supérieur ?

 

Il y existe une raison évidente à cela, qui est de laisser perdurer le plus longtemps possible la conscience limitée de 3ème dimension sur votre planète.

 

De cette manière, les moyens, le temps, la véhémence et l'intelligence que concède un individu à ce genre de recherches est tout bonnement de l'énergie qu'il refuse de se donner à lui-même afin d'apprendre à élever sa conscience.

 

Les gens ne sont donc jamais assez vigilants lorsqu'on leur révèle des informations extraordinaires et invérifiables !





Nous avons posé cette autre question très personnelle à l'Ange :


Étions-nous peut-être complètement insensés ou déséquilibrés de nous avoir tant posé de questions existentielles, de nous avoir tellement tourmentés et questionnés à propos de nos "histoires karmiques" avec nos parents, nos conjoints, nos amis...


Il y a quelque chose à propos de toute cette "hypocrisie" qui déclenche en nous de la rébellion, parfois de l'énervement aussi.

Comment pourrions-nous rester sereins et impassibles face à autant d'impostures, de déloyauté, de sournoiserie du monde et de la part de notre entourage ?

 

 

Ce sentiment intériorisé, ce ras le bol envers la prédation "SDS" de 4ème dimension "réveille en votre fort intérieur une sorte de signal d'alerte déclenché cette fois-ci par votre prédateur attitré via l'ego. Mais à force de décortiquer le processus karmique avec votre entourage – ces fameuses boucles de rétroactions –, vous avez compris comment désormais en faire votre allié.

 

Alors il vous enseigne ! Il vous avertit que quelque chose dans les propos d'une personne, dans un enseignement, une conférence, un texte... "sonne faux" et que cette personne, le conférencier ou l'auteur, n'est absolument pas accordé avec l'image qu'il révèle de lui-même.

 

Ce n'est pas que leurs discours soient erronés... quoique ! Mais ils restent largement incomplets et parfois délibérément faussés par son prédateur.

 

La prédation agit par fourberies. Elle ne fait que proposer du rêve que son extension terrienne : l'humain, se décarcasse à proposer parfois même à monnayer, sous la forme de stages, de thérapies, d'enseignements, de formations diverses et variées.

 

Ces gens, qu'ils soient auteurs ou conférenciers ne vont quasi-jamais creuser le fond du problème, celui de la prédation transdimensionnelle qui pourtant régit votre univers de 3ème dimension. Ceci tout bonnement, parce qu'ils ne réalisent pas que leur prédateur occupent la quasi totalité de la force de leur esprit. Ils ignorent qu'ils ne sont que des pions sur l'échiquier !

 

À les entendre on croirait que "tout le monde est beau", gentil, altruiste... alors que la prédation "SDS" s'immisce dans leur vie autant que dans la vôtre. Mis à part que eux ne la relèvent pas, même la rejettent parfois, penchant à présenter d'eux-mêmes l'image de l'enseignant sérieux, initiée et instruit.

 

Et pourtant, la Conscience du "Service de Soi - SDS" est superbement présente dans leurs prestations. Elle "crève parfois les yeux" pour celui qui a appris à exercer son discernement.

 



La liberté d'être, de s'exprimer, de penser n'existe pas
dans votre 3ème dimension humaine.


La pensée humaine n'est pas souveraine, elle est constamment orientée par des Consciences d'un niveau supérieur !



 

 

Question à l'Ange ?

 

Leurs discours n'est-il donc que pour les simples d'esprit ? Leurs auditeurs ou lecteurs sont-ils si peu renseignés sur les pratiques de la prédation "SDS" ou même ignorants de leur réalité transdimensionnelle ?

 

Alors puisque très peu ne l'aborde sérieusement, tout le travail de détachement que nous avons entrepris, cette carotte du "SDA" que nous nous sommes proposés, notre travail sur le corps physique, sur l'alimentation, sur notre ADN, sur la prédation transdimensionnelle, sur le processus de régénération... n'a t-il aucun sens réel ?



Peut-être aussi que les lecteurs et auditeurs à qui "on suggère les questions", quitte à ignorer les règles les plus élémentaires de l'honnêteté et de l'éthique, sont-ils manipulables au point d'accepter des réponses stéréotypées que leur enseignant ou leur instructeur leur propose ?

 

Observez bien ! Les uns comme les autres à la fin de leur conférence, n'auront jamais (ou très peu) fait allusion, ni à la prédation, ni aux changements climatiques, ni aux migrations humaines, ni à la situation politique mondiale, ni aux risques bioclimatiques et ni aux pluies de météorites et autres débris en tout genre, qui pourtant réorganisent déjà les fondements de votre monde actuel.

 

C'est de cette manière ambiguë, équivoque, sournoise, en éloignant la pensée des gens de la réalité de votre Monde que ce genre d'individus, ces faux prophètes, gourous, en anesthésiant l'intelligence et le bon sens de leurs fervents partisans, réaniment encore en vous une certaine irritation.

 

Ces sursauts de réaction sont pour le formuler ainsi les "derniers vestiges de la conscience de votre prédateur, désormais bien engagé sur la voie de la régression du "SDS" et donc légitimement orienté sur la voie "SDA".

 

Ces faux prophètes ne font ainsi qu'essayer d'attiser les braises de votre propre mémoire "SDS". Et s'ils réussissent encore à réveiller votre ego, c'est qu'eux-mêmes ne font que mine de modestie.

 

De toute évidence, ces individus baignent encore dans leurs blessures, leur besoin de reconnaissance, de valorisation, qu'ils transpirent au travers de leur attitude et de leur élocution.

 

Il existe donc au-delà de toute apparence, une très subtile mais véritable manipulation de la psyché de l'auditorat. Et cette façon d'abuser de la confiance des gens en manipulant leurs pensées réveillent encore de l'amertume.

 

Mais tout est leçons pour apprendre le discernement, pensez y toujours !



 

C'est assurément pour cette raison que les grands secrets des alchimistes et des authentiques chercheurs de vérité, n'ont jamais été révélés au grand public. Ils ont toujours été transmis à ceux qui ont véritablement été en recherche de leur vraie nature humaine et qui étaient capables de mettre en pratique et d'assumer les enseignements.

 

Effectivement comparé à la population humaine, un petit nombre mais encore beaucoup trop peu, l'on comprit.



 

La voie de la recherche de la Connaissance diffère en fonction des uns et des autres. Mais elle devrait au final, toujours amener à la même vérité. Cette Vérité pourrait élever un bon nombre d'humains vers l'unification dans une nouvelle dimension de densité, du moins à l'entente entre les peuples de la Terre, ce qui vu le nombre de psychopathes qui la peuplent, est encore loin d'être le cas et ne le sera de toute façon jamais dans votre monde "SDS".

 

Malgré les attentats sanglants de Paris et de ceux encore à venir, le Monde n'est pas à sauver et personne ne viendra vous sauver ! Le Monde est comme il est ! Il est un merveilleux champ d'expériences pour transcender vos peurs et vos limitations.

 

Chacun détient une partie de la Connaissance, mais il est loin d'être le seul détendeur de la Vérité. Si toutes ces personnes pouvaient se rencontrer et échanger de leur travail personnel et de leurs recherches autour d'une table, elles pourraient réaliser des miracles.

 

L'un apporterait à l'autre, les parties manquantes pour sa propre évolution et contribuerait à modifier les programmes effacés de son ADN (l'ADN a été divisé pour régner).

 

Il ne s'agirait alors nullement de juger l'autre sur ces différences mais de s'accorder sur ses similarités afin de l'aider à "corriger son ADN".

 

Chacun ayant une conception de la vie qu'il s'est fabriqué à travers ses croyances et ses propres expériences, ce n'est que lorsque vous expérimentez une situation qu'elle devient non plus une croyance, mais une réalité effective, un cas pratique.

 

Vous avez pu observer que beaucoup de ceux qui se sont engagés dans l'expérience du végétarisme, figent leurs croyances dans ce mode d'alimentation et y survivent pendant très longtemps. Leurs croyances constituent-ils alors leur réalité ?

 

Mais alors que pourriez-vous penser des respiriens (qui se nourrissent de prana), des sadus Indiens qui ni ne mangent ni ne boivent ni s'habillent, de ceux qui prétendent vivre de la lumière du soleil ou sans nourriture physique, tels que Thérèse Neumann de Konnersreuth, Hira Ratan Mareck, des bigu de la tradition taoïste chinoise.

 

Beaucoup de cas de jeûnes restent inexpliqués, mais ne sont-ils liés qu'aux croyances humaines ?

 

Les croyances n'existent-elles que pour être expérimentées ?

 

Ne pourrait‑il pas s'agir d'expérimentations transdimensionnelles provenant d'autres Mondes ?

 

Rappelez-vous que les humains ne sont pas tous terriens !...


http://www.histoiredelafolie.


http://pranique.com/iraratanmanek.html



Comme vous le savez désormais, il existe deux races humaines dont l'une quasiment sans Âme : les portails organiques ou race pré-adamique. Ces individus sont utilisés par les SDS" de 4ème dimension densité pour garder l'ensemble de l'humanité sous contrôle.

 

N'est-ce pas par exemple le cas de cette "Thérèse Neumann de Konnersreuth" ou de certains soi-disant sages ou sadus indiens ?



Il ne s'agit nullement de vile superstition démesurée, d'une incitation à la haine ou à la discrimination mais de faits ou de réalités qui ont toujours été dissimulées à l'humanité. Ils ne seront jamais révélés par exemple dans le projet Disclosure project (révélation de Steven Greer). Voir : Quand le Pr Jean-Pierre PETIT « débunke » le Dr Steven Greer, le projet sirius et les blacks programs US !

 

https://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/09/25/quand-le-pr-jean-pierre-petit-debunke-le-dr-steven-greer-le-projet-sirius-et-les-blacks-programs-us/

 

 

L'existence de ces portails organiques qui représentent plus de la moitié de la population mondiale, expliquerait la profondeur des manipulations et sûrement aussi l'état de délabrement de votre planète. Ces gens inconscients de la réalité dans laquelle ils vivent, sont des individus très dociles, des marionnettes prêtes à se laisser utiliser par des forces en tout genre.

 

Ils sont présents au sein de vos familles – parents, frères, sœurs, enfants –, amis, proches, voisins, collègues, employeurs... pour obliger les vrais humains dotés d'une Âme à se conformer à un modèle de comportement qui suit la norme orchestrée par votre société. Ou alors de l'autre extrême et par rébellion envers elle, de considérer un gourou faisant mine d'humilité comme modèle à idolâtrer.

 

Ces types d'individus sont chargés d'aspirer votre énergie vitale afin de vous empêcher de vous éveiller à votre Êtreté ultime et vous priver de développer vos propres centres magnétiques de pensée.

 

 

 

 

Pour résumer les commentaires de l'Ange :

 

Les portails organiques (quasi une personne sur deux) collectent l'énergie des individus dotés d'une Âme afin de la renvoyer à la prédation "SDS" de 4ème dimension densité.

 

Ils se retrouvent dans une même famille au coté d'individus dotés d'une Âme. (C'est d'ailleurs pour cette raison que nous nous sommes éloignés de nos prétendus amis et depuis beaucoup plus longtemps déjà, de nos familles.)

 

Lorsqu'un individu doté d'une Âme s'engage à entreprendre un travail de reconnexion à son Soi Supérieur et de recherche de la véritable Connaissance, il devient la cible d'attaques, soit de la famille, d'amis... et surtout des gens qui lui sont les plus proches.

 

Ces attaques peuvent aussi prendre la forme de visites nocturnes pendant le sommeil provenant d'autres plans (Ombres noires parfois encore dénommés, Archontes, Flyers, Gris, Djinns, démons, incubes, succubes, possessions... (Voir Diag N°37) ).



Ils s'agit donc dès lors d'ajuster sa vision à la Réalité et de percevoir la véritable nature des liens que nous entretenons avec autrui afin de ne pas nous laisser vampiriser notre énergie, mais d'augmenter la connexion avec notre Soi supérieur.

 

L'ADN des deux races est tellement mélangé au sein de la population humaine que les deux types se retrouvent quasiment toujours au sein d'une même famille, de quelqu'un qu'on côtoie tous les jours.

 

Il n'y a qu'une raison de leur présence sur Terre, c'est d'empêcher les véritables humains, des Êtres dotés d'une Âme d'évoluer.

 

Notre manière de s'alimenter est capitale pour réussir un changement dimensionnel. Elle participe – entre beaucoup d'autres choses –, à nous extirper du cycle de rétrocausalité dans lequel nous étions engagés. Ceci afin de créer un nouveau futur et nous sortir – avec une partie de l'humanité – du destin prévu par les Gris et autres entités du consortium "SDS".

 

 


 

Ainsi donc, ce mouvement du "potentiel humain", New Age, Amour et Lumière et végétarien... n'est malheureusement qu'un autre moyen de sublimer notre émotionnel "SDS" (qui n'est autre que celui du prédateur attendant désespérément le contact de nos faux-frères de lumière) et une façon redoutable de continuer à refouler notre véritable émotionnel humain "SDA".

http://changera.blogspot.fr/2015/07/bientot-le-premier-contact-avec-les.html

 


Il s'agit donc désormais pour ceux qui nous ont lu jusqu'ici avec suspicion, de cogiter, de vérifier, de recouper, de réunir, d'expérimenter, d'éprouver, d'intégrer... les informations qu'ils lisent sur le net avant de croire et dévoiler toutes ses âneries comme étant la Vérité.

 

Réfléchissons-y !



Transmis par Sand et Jenaël

http://bienvenussurlanouvelleterre.jimdo.com/

 

Télécharger
Expériences au-delà de la cétonie & Manger pour LE rassurer ? & Dans "les Moments de Noé !"
Diag 41.pdf
Document Adobe Acrobat 261.1 KB

En audio :