Dialogue avec mon Ange N°39                                                                             du 18.06.2015

 

  

 

 

 

 

" Rat, fraises et télomères "

 

 

&

 

" Le secret de l'ADN poubelle "

 

 

 

 

 

Version PDF et audio en bas de page

 

 

 

 

 

Dans notre précédent dialogue, nous avions précisé que nous envisagions d'espacer nos publications afin de nous laisser le temps d'avancer la rédaction de notre livre. Mais nous venons d'avoir la confirmation – même si nous nous en doutions déjà – que "de prévoir ou de penser à plus ou moins long terme..." résultent de réflexes et conditionnements de la pensée humaine qui rappelons-le, nous sont induits par les pensées de notre prédateur de 4ème dimension "SDS". Celui-ci s'exprimant de manière hologrammique au travers de notre psyché, matérialise notre réalité – la matrice de 3ème dimension – telle que nous croyons la voir.

 

Ces automatismes inconscients génèrent une forme de projection d'énergie psychique, capable d'influencer l'espace-temps dans notre "réalité présente." Ce qui insidieusement à pour effet de nous détourner de "la magie de l'instant" et nous incitent à nous engouffrer à notre détriment dans une voie quasi-unidirectionnelle, engendrant ainsi des possibilités de futurs extrêmement restreints et nous fermant alors à toutes les autres possibilités de futurs, qui à tout moment nous sont proposées par notre guidance.

 

Donc une nouvelle fois, par une succession de synchronicités, nous avons pour ainsi dire été "empêchés" d'entreprendre ce que nous croyions devoir faire. Ce système d'indice qui est l'expression de la guidance de notre Ange nous-mêmes dans notre futur – nous aiguille pas à pas, sur le meilleur chemin sur lequel rétrospectivement nous pouvions nous engager.

 

À ce sujet, nous vous proposons cet excellent article du physicien Philippe Guillemant à propos des synchronicités qui sont à lui aussi, proposées par son Ange. –

 

Et cela va encore beaucoup plus loin qu'on pourrait le penser, parce que nous avons perçu que "quelque part le temps presse" et que le livre n'aura probablement "plus le temps" ou la nécessité d'être édité. Nous reviendrons sur ce sujet par après.

 

De surcroît cette fois-ci encore, même si nous avions prévenu que nous ne pouvions pas répondre, les inscriptions à la newsletter ont plus que triplé et notre boite mail à littéralement "explosée". De plus en plus de lecteurs nous témoignent de leurs expériences et nous posent de nombreuses questions très intéressantes et pertinentes. Mais comme il nous est impossible de satisfaire tout le monde, nous allons donc tâcher tout au long des dialogues à venir, d'incorporer les réponses dans nos textes au fur et à mesure de nos propres découvertes.

 

Beaucoup nous ont demandé d'où nous détenions toutes nos informations. Une nouvelle fois, nous appuyons sur le fait qu'il ne s'agit en aucun cas de channeling. Nous ne "captons" ou recevons ni dictée, ni conversation avec de quelconques Êtres de lumière, créatures de l'astral, maîtres ascensionnés ou autres entités "SDS" de 4ème dimension.

 

Nous communiquons uniquement avec un autre "nous-mêmes", situé dans une dimension de conscience bien supérieure à celle qui est la notre aujourd'hui et bien au-delà de celle qui appartient à notre condition humaine. Nous réaffirmons que notre Ange est une sorte de force intérieure qui nous guide, active notre capacité intuitive mais qui ne nous fournit que rarement "sur un plateau", les réponses à notre questionnement. Mais il arrive parfois qu'une explication, une idée, un déclic ou un mot fuse dans notre esprit. Nous savons qu'il s'agit à ce moment-là, d'un instant de "connexion" avec notre Supraconscience.

 

Ainsi l'affirme aussi le Dr C. D. Broad, philosophe à Cambridge, qui déclare sous la plume de Aldous Huxley :

 

"Toute personne est, à tout moment, capable de se souvenir de tout ce qui lui est jamais arrivé, et de percevoir tout ce qui se produit partout dans l'univers. La fonction du cerveau et du système nerveux est de nous empêcher d'être submergés et confus sous cette masse de connaissances en grande partie inutile et incohérente, en interceptant la majeure partie de ce que, sans cela, nous percevrions ou nous rappellerions à tout instant, et ne laissant que ce choix très réduit et spécial qui a des chances d'être utile en pratique". http://rustyjames.canalblog.com/archives/2015/06/04/32164753.html

 

Aldous Huxley commente ce passage en déclarant que selon une théorie de ce genre : Chacun de nous est, en puissance, "l'Esprit en Général".

 

Cette force, L'ESPRIT – qui de très loin dépasse notre conscience humaine –, nous pousse toujours à expérimenter les choses ou les situations afin d'accroître notre potentiel de réflexion. Par ce procédé, nous sommes nous-mêmes amenés à stimuler et réveiller les capacités humaines pour fusionner très étroitement l'intellect à l'intuition. Et c'est justement ce mariage intime entre l'intelligence et l'intuition qui conduit à la Connaissance.

 

Cette intense recherche – la quête de la Connaissance – induit un véritable court-circuit dans les connexions neuronales du cerveau reptilien (l'ego), qui jusqu'à présent déterminaient notre ancien système de croyance et notre comportement. C'est d'ailleurs en allant à l'exploration de la Connaissance et en appliquant cette Connaissance dans notre quotidien, que nous parvenons à nous dégager de l'emprise de notre conscience prédatrice de 4ème dimension "SDS" (située dans le subconscient), à laquelle nous étions soumise de façon inconsciente jusqu'alors.

 

En stimulant notre cerveau droit (féminin-intuitif) et conjointement en rééduquant le cerveau gauche (masculin-intellectuel), nous nous autorisons à apprendre progressivement à penser par nous-mêmes, c'est à dire à développer notre véritable cerveau supra-humain.

 

Ce faisant, en apprenant à "mettre en pratique" notre guidance et à force de ne plus réfléchir comme en 3ème dimension, un nouveau réseau neuronal apte à décrypter la Supraconscience se constitue peu à peu. Cette couche corticale en formation se révèle au travers d'une nouvelle façon d'être, de penser, d'agir. De plus en plus, ce nouvel état être transforme notre réalité quotidienne en une sorte de magie, qui en vérité répond intimement à la guidance qui nous habite.

(Pour imager, cette nouvelle couche corticale représenterait le siège de l'Ange, c'est à dire nos capacités supra-conscientes retrouvées.)

 

(Dixit l'Ange : Ce cerveau supra-humain recouvrira le néo-cortex homo-sapiens qui s'était formé lors de la disparition de l'ancienne humanité, celle de l'Atlantide. Comme à chaque début de cycle – nouvelle ère pour une partie de l'humanité –, une néo-formation corticale sera constituée et activée au moment de la Transition en 4ème dimension. Ce qui signifie que le cerveau humain lui aussi, se prépare à fonctionner dans une nouvelle fréquence de conscience. Par conséquent, le crâne du futur humain de 4 et 5ème dimension sera reproportionné en fonction et augmentera de volume.)

 

 

 

 

 

 

Nous "relier à cet Esprit" au travers du Soi supérieur – notre intuition profonde , reste la seule façon d'apprendre réellement et progressivement à penser par nous-mêmes, afin de nous dégager de l'influence de notre prédateur de 4D.

 

(Nous n'insisterons jamais assez sur l'impitoyable emprise du prédateur dans notre existence et de sa subtile présence dans notre réalité quotidienne. Nous conduire à rejeter ou minimiser sa nature, relève d'une de ces stratégies les plus redoutables !

 

La plus belle des ruses du Diable, n'est-elle pas justement de vous persuader qu'il n'existe pas ?)

 

 

Lorsque "l'Ange" ou l'Esprit individualisé, introduit et aménage des synchronicités dans notre quotidien pour que nous puissions les repérer et percevoir le système d'indice qui se met en place, nous nous empressons alors d'endosser le costume de Sherlock Holmes pour nous lancer à la recherche des informations nécessaires qui ont pour effet d'accélérer notre transformation intérieure. (À ce propos nous vous invitons à relire le diag n°31 "Jeux de piste et jeux de symboles".)

 

Ce système d'indice provenant de notre bulle de perception (notre environnement) est destiné à nous révéler les programmes et croyances enfouis au plus profond de notre subconscient et inconscient, qui en quelque sorte résument notre passé et notre futur, notre partie "SDS" et notre partie "SDA". Ces informations, une fois découvertes et intégrées, vont déclencher puis accélérer notre transformation physiologique, intellectuelle et intuitive (corps - Âme - Esprit) transformant ainsi perpétuellement notre réalité.

 

Les dialogues avec notre Ange, ne sont donc que l'expression du bon sens et L'OUTIL DE NOTRE GUÉRISON PERSONNELLE que nous partageons avec plaisir avec vous. Nous n'écrivons pas pour devenir célèbres et encore moins pour "sauver" qui que ce soit, ceci reste en dehors de nos compétences. Nous ne sommes pas non plus des marchands de rêves ou des programmateurs/hypnotiseurs – servant le consortium de 4ème dimension "SDS" – qui ne vous dirait que ce que vous avez envie d'entendre.

 

C'est également la raison pour laquelle nous évitons dorénavant d'apparaitre en vidéos-conférences, ni organisons de stages d'ouverture de conscience, de chamanisme ou autres... et que nous refusons strictement que se constitue "un fan-club de Sand et Jenaël". Nous avons réalisé que par ce biais, notre propre prédation au "Service de Soi - SDS" du haut de sa 4ème dimension, se manifesterait alors par "la position d'enseignant" (afin d'être – inconsciemment – valorisés, reconnus) et ne ferait à ce moment-là que répondre au champ énergétique du public qui nous questionne. Fatalement, cela nous amènerait à ne propager uniquement des informations qui répondraient à l'attente du prédateur/ego pilotant la conscience de chaque auditeur en interaction directe avec nous et qui inévitablement, nous éloignerait de notre Vérité ou qui du moins la tronquerait.

 

(Nous avons pu observer ce jeu imperceptible pour les profanes mais toutefois récurrent par exemple, entre le prédateur de l'orateur se manifestant au travers des blessures de l'ego et la prédation de 4ème dimension subtilement présente parmi les auditeurs et intervieweur, lors de différentes vidéos-conférences que nous avons visionnées).

 

Le jeu de la prédation est justement de nous laisser croire que nous devons et pouvons nous rendre disponibles au "Service d'Autrui - SDA"avant même que nous ne soyons nous-mêmes libérés de notre propre prédation au "Service de Soi - SDS"qui celle-ci, justement au travers de notre ego, nous laisse penser que nous en sommes déjà libérés. Ne mésestimons JAMAIS l'intelligence et la ruse de notre partie prédatrice au "Service de Soi - SDS".

 

Nous laisser aussi croire qu'il est possible de "sauver" l'humanité ou de sauvegarder l'éco-système de la Terre par des actions extérieures (faire les choses pour les autres dans la matière, c'est à dire vouloir aider les ignorants à se sauver d'eux-mêmes), est un "programme" (karmique) induit dans nos pensées par la prédation, qui ne fait que renforcer l'énergie de la matrice "SDS" et retarder notre propre Ascension. Il s'agit d'une ironie puisque l'humanité actuelle ayant déjà dépassée "l'échéance du non-retour" est naturellement et largement arrivée à sa fin de cycle.

 

Nous l'avons compris à nos dépens puisque nous avions également expérimenté "la croyance du sauveur" et étions fortement animés durant un bon moment, par le désir ardent de sauver autrui ou d'aider celui dans le besoin. Nous avions été de la sorte obligés d'expérimenter les programmes transdimensionnels que recèlent notre ADN afin de pouvoir tout d'abord les apercevoir dans notre bulle de perception, ne pas les rejeter pour accepter de les transcender puis finalement nous en libérer. Et nous sommes cependant encore très loin d'avoir réussi à nous déprogrammer de toutes nos croyances.

 

Rappelons-nous : IL EST IMPÉRATIF DE SE RÉALISER SOI-MÊME (sauter du train avant que celui-ci ne fonce dans l'abîme - voir diag 38) afin de nous tenir prêts à changer de dimension d'existence le moment venu. Nous ne pouvons que montrer le chemin pour celui qui CHOISIT lui aussi, de se réaliser. Ce n'est qu'après que nous serons aptes à franchir un nouveau portail de conscience puisque nous avons choisit d'accéder à une nouvelle dimension d'existence.

 

Le travail personnel et l'engagement qui nous est demandé pour APPRENDRE À NOUS DÉPROGRAMMER DE NOS CROYANCES "SDS", nous prend une énergie et un temps inconsidérable qui ne nous autorise absolument plus à nous disperser.

 

Cela dit, nous publions nos réflexions et nos dialogues intérieurs car nous savons que chaque lecteur qui prend simplement la peine de nous lire, "participe" à notre Univers. Et s'il entre en résonance avec nos écrits, il se comporte alors – même si, ni lui ni nous ne le percevons clairementcomme une fractale de notre Âme. Il devient donc, un autre "Moi" (de Sand et de Jenaël) qui par "effet miroir" se manifeste dans notre propre bulle de perception. Ainsi lorsque nous recevons des feedback au travers des mails de lecteurs, nous utilisons les renseignements qui nous sont retournés afin de décoder le système de symboles qui nous est proposé, et qui constitue le moyen d'expression favori de la guidance de l'Ange !

 

Au travers de ce "travail en réseau", se forme alors un nouvel égrégore d'énergie qui grandit et alimente le Service d'Autrui. (Ce sont les individus qui ont CHOISIT de sauter du train avant la catastrophe.)

 

 

 

 

 

Par conséquent, de part son ouverture d'esprit, tout lecteur qui "vibre" avec nos écrits et qui se met à appliquer les prises de conscience provenant de ses propres recherches, s'autorise alors lui aussi à accéder à d'extraordinaires possibilités de "guérison" et à ouvrir sa conscience à des fréquences supérieures. (Le nombre impressionnant de mails que nous avons reçu nous le confirme bien.)

 

Les dialogues avec notre Ange, au-delà de son titre tant soit peu "new-ageux-pompeux", témoigne néanmoins d'un véritable dialogue intérieur avec notre Soi supérieur. Et c'est particulièrement au moment de transcrire sur l'ordinateur une situation que nous sommes en train d'éprouver, que le système synchronique et "informatique" de l'Univers se met en branle et nous amène à établir des liens, des rapprochements avec des lectures, des témoignages, des articles qui se rapportent au sujet que nous sommes en train de traiter.

 

À chaque fois que nous laissons aller notre ressenti et notre intuition, nous obtenons d'extraordinaires cascades d'informations qui généralement, recoupent et étayent celles proposées par notre Supraconscience. Or, exprimer clairement nos compréhensions et notre ressenti relève d'un véritable défi car nous avons pu remarquer à maintes reprises que le lecteur lui aussi, en fonction de son ouverture de conscience et de son intellect, est limité par ses croyances personnelles et sa propre grille de lecture. C'est pourquoi afin d'éviter toute confusion et toute interprétation, la répétition dans nos écrits de certains termes et sujets est volontaire.

 

En outre, nous pouvons vous affirmer que chaque jour, notre travail représente de nombreuses heures de recherches et d'observation des effets de l'interaction que nous occasionnons avec autrui ou avec notre environnement.

 

Depuis des années nous consacrons tout notre temps à la recherche du dessein ultime de notre existence sur Terre. Nous avons trouvé dans cette intense quête, notre vocation, notre tâche et notre raison de vivre.

 

Nous sommes donc en mesure d'affirmer fermement que la Terre et ses habitants ne vont pas pénétrer comme par enchantement dans une nouvelle ère d'éveil et de guérison spirituelle. Cela est complètement faux et illusoire !

 

Tout le monde veut croire au miracle, ce qui amène la plupart les gens à voir seulement ce qu'ils veulent bien voir. Ils sont animés par un tel désir de croire que leurs croyances finissent par les aveugler.

 

Les choses ne sont pas si simples que ce que l'on voudrait nous faire croire, loin de là... parce que rien n'est gratuit, ni laissé au hasard dans le grand cycle de l'Univers.

 

Pour que l'Équilibre de la Création puisse s'y accomplir, nous avons aussi compris et admis que pour qu'une chose puisse naître, une autre doit nécessairement mourir.

 

Dans cet écrit, nous allons donc expliquer jusqu'à quel point notre esprit est victime de la programmation matricielle, mais aussi comment il nous a été possible de percevoir le rôle et la puissance de cette programmation.

Fox Mulder avait dit : "Un mensonge est beaucoup plus intéressant lorsqu'il est présenté entre deux vérités".

 

Ceux qui parfois réussissent à percer l'illusion de la 3ème dimension ont pu se rendre compte comment la matrice "SDS" s'ingénie à dissimuler notre réalité métaphysique, et comment il est difficile de nous libérer de l'emprise de ses programmes.

 

 

"La vérité est ailleurs, mais les mensonges aussi !"

 

 

Nous savons – puisque nous aussi sommes passés par là – que l'humain, pour se libérer de l'illusion dans laquelle sa réalité de 3ème dimension n'est que ce qu'elle paraît être, les prises de conscience peuvent parfois engendrer de véritables chocs psychologiques. Et même lorsque nous croyons en avoir conscience, nous savons aujourd'hui que dans notre quotidien, des "forces spéciales du consortium SDS" s'évertuent encore à générer des événements en tout genre afin de déstabiliser notre émotionnel et de nous effrayer. Parfois, "en y mettant le paquet" ils réussissent encore, mais cela fait partie du jeu et de l'Initiation.

 

Une nouvelle fois, nous l'avons brusquement découvert à notre détriment. Un autre et ééénnnoooorme pan de la désinformation nous a été révélé par l'Ange et bien sûr, nous l'avons pris en pleine figure ! C'est cette nouvelle aventure que nous allons dévoiler dans ce texte.

 

Ceci dit, si nous avions continué à rédiger notre livre comme nous l'avaient judicieusement "suggérer" la prédation de 4ème dimension, nous n'aurions certainement pas pu nous rendre assez attentifs et vigilants pour détecter la programmation et la manipulation en action. Nous nous serions détournés d'une information vitale et capitale concernant le phénomène physique de l'Ascension transdimensionnelle. Par conséquent, nous avons décidé de publier certains passages que nous avons déjà écrits. Vous découvrez peut être prochainement un nouvel onglet intitulé : "Notre histoire"que nous mettrons à jour selon la progression de son écriture.

 


 

***

 

 

Voici donc ce qui nous est arrivé et pourquoi nous sommes de retour sur notre site. Nous prévenons ici que pour ne pas ennuyer le lecteur, nous nous contenterons de commenter les points principaux qui constituent le système d'indices dans sa globalité.

 

Il y a donc quelques semaines de cela, une nouveau jeu d'indices prenait forme dans le petit patio attenant à la maisonnette où nous habitons. Nous y avons aménagé un petit jardinet, planté des salades, tomates, fraisiers et disposé quelques pots de fleurs. Les fraises commençaient à mûrir. Nous étions heureux d'agrémenter le lieu avec des petites touches colorées et odorantes.

 

 

 

 

 

Mais il n'y avait pas que nous qui étions réjouis de notre petit jardinet ! Monsieur le rat s'y était installé avec sa très nombreuse famille. Comme nous habitons un tout petit village de montagne, il avait vite fait de flairer l'odeur des fraises mûres et des œillets d'Indes qui parfumaient les environs.

 

En une nuit, sa petite famille a dévoré fraises, salades et fleurs, ne laissant que les tiges dénudées comme témoignage de leur larcin. Évidemment, nous avions rapidement repéré que notre "environnement" nous proposait un nouveau jeu de piste et que nous avions quelque chose à comprendre.

 

Pourquoi le rat, nous raflait-il tous nos petits plaisirs ?...

 

Le lendemain matin, Jenaël se réveilla avec une poussée d'herpès au coin de la lèvre, une mycose entre les orteils et un orgelet. Sand elle, était sujette à d'importantes douleurs lombaires et une inflammation des paupières. En deux jours, nos symptômes impromptus avaient pris de l'ampleur.

 

Pourquoi notre corps exprimait-il une réaction si soudaine et si violente ?...

 

Comme d'habitude, lorsque notre univers nous propose une énigme avec de tels signaux, nous savons que "l'Ange nous sonne les cloches" pour nous remettre en quête de nouvelles informations. Il était donc l'heure de reprendre la route pour enquêter sur un nouveau mystère.

 

Nous étions forcés "d'are d'are" à recouper les indices et à découvrir où la guidance de l'Ange voulait nous amener. Et au vu de la puissance de "l'alerte", nous en avions déduit que quelque chose de très important était en train de se tramer, puisque des signes se manifestaient dans notre jardin extérieur (miroir de notre jardin intérieur).

 

Dans ce cas présent, monsieur le rat et sa famille symbolisait – à nos yeux – la prédation de 4ème dimension. Ils s'en prenaient aux végétaux que nous avions planté pour notre consommation, puisque nous étions quasi végétariens. Les végétaux de notre jardinet représentaient donc notre alimentation.

 

Pourquoi la prédation (le rat), s'en prenait-elle à notre source d'énergie, (notre alimentation : les plantes et fruits dans notre jardin) ?... Que cela signifiait-il ?

 

Mais pour percevoir ce que le jeu de piste recelait comme trésor, nous devions encore trouver d'autres indications.

 

Par après en pleine après-midi, Jenaël se sentant soudainement épuisé, fut obligé de s'allonger. Il doutait que sa Supraconscience allait sûrement une nouvelle fois lui communiquer des informations. Il eut alors la vision d'un lieu en forêt que nous connaissons particulièrement bien, situé au dessus de Rennes-les-Bains. Il s'agit d'une immense falaise sur laquelle est gravée un personnage à coté d'un OVNI et dans l'un des blocs de pierre, une veine rocheuse y a "dessiné" l'image du chromosome X.

 

 

 

 

 

Le lendemain lors d'une petite randonnée, nous tombions sur un "X" formée par l'ombre de branches d'arbres sur une falaise. Le système synchronique marchait à plein régime, à tel point que nous ne pouvions l'ignorer.


 

 

 

Pourquoi notre Supraconscience nous montrait-t-elle le chromosome X avec telle insistance ?

 

Lors de ses investigations, Jenaël découvrit sur internet une illustration d'un chromosome X qui mentionnait ceci :

"les télomères sont présents aux extrémités de tous les chromosomes."

 

 

télomérase

 

 

Mais alors qu'est-ce qu'un télomère ?

 

En soirée en recherchant des symboles en X sur le net, le système des synchronicités nous amena à visionner un épisode de The X files, (Saison 1 épisode 16) dans lequel un médecin avoue à Fox Mulder que :

"...Celui qui connaît le secret de la jouvence contrôle le monde..."

 

 



 

Par ce jeu de piste, l'Ange nous indiquait donc de procéder à des recherches sur les les secrets de la jouvence et les télomères. Y avait-il un rapport ? Nous allions très rapidement découvrir que oui !

 

Nous apprenons ainsi qu'un télomère constitue l'extrémité d'un chromosome intervenant dans la stabilité de la réplication de l'ADN et dans les processus cellulaires en rapport avec le vieillissement, les maladies, la fatigue... et qu'il est protégé par plusieurs groupes de protéines. (Pour plus de détails, nous invitons le lecteur à procéder lui-même aux recherches à ce propos.)



 

 

Nous en avons alors déduit qu'il existait un lien entre le rat (signal d'alerte provenant de la prédation), les salades et les fraises (les végétaux, notre mode d'alimentation), nos petits bobos (le signal d'alerte somatique), les télomères, les protéines (l'information) et la dégénérescence cellulaire (la conséquence).

 

(Voilà un exemple typique du fonctionnement de notre conscience en 4ème dimension. Cet gymnastique cérébrale résulte de la mise en fonction de notre véritable intuition qui n'est possible que lorsque nous avons réussi à nous affranchir de nos croyances cartésiennes et limitantes.)

 

Où tout cela nous menait-il ?...

 

De surcroît, depuis quelque temps, nous étions sujets à une intense fatigue et devenus incapables de pratiquer les randonnées que nous avions l'habitude d'effectuer auparavant, tellement nous manquions d'énergie. Notre masse musculaire fondait comme neige au soleil pour laisser place à de l'embonpoint. Nous nous sentions lourds, vides d'énergie et par dessus tout "rondouillou et grassouillou", alors que nous mangions équilibré, végétarien, bio et sain ! Du moins le croyions nous… De plus, Sand remarqua la pousse récente de quelques cheveux blancs par-ci par là.

 

Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi notre corps montrait-il des signes de dégénérescence et de manque d'énergie ? Notre embonpoint, était-il synonyme de protection? Mais de quoi notre inconscient avait-il si peur ?

 

Nous sentant de plus en plus mal à l'aise et nécessitant davantage d'éléments pour aboutir notre enquête, nous demandions à la Supraconscience de nous montrer clairement l'origine de nos troubles.

 

Apparemment, au travers du système d'indice qui se révélait à nous, Sand et moi avions décelé que nous devions "creuser dans notre jardin". Et le jardin représentait les végétaux... donc... notre mode alimentaire : le végétarisme !!!!

 

 

Par Toutatis ! Voilà la clef de notre mystère !


L'Ange nous guidait à rechercher par rapport au végétarisme !


Nous parcourions donc internet à la recherche d'indices supplémentaires. En ouvrant Facebook, nous fûmes déconcertés par le nombre de publications préconisant le végétarisme, le végétalisme ou le véganisme qui s'affichaient parmi les channelings et autres "chroniques New Age".

 

Par "hasard", existait-il un rapport entre le végétarisme et la programmation New Age ?

 

Attention, arrivé ici et afin d'écarter tout quiproquo ou confusion, nous avertissons que notre intention n'est nullement de dénigrer le végétarisme ou de prôner un quelconque autre régime alimentaire, mais de mener le lecteur à découvrir la manipulation "derrière le rideau" provenant des programmateurs "SDS" de 4ème dimension, qui ont pour dessein ne l'oublions pas, d'empêcher l'ASCENSION PHYSIQUE des individus dont l'Âme est d'orientation "au Service d'Autrui - SDA". –

 


 

Il nous a fallu que peu de temps pour découvrir qu'il y avait anguille sous roche. Effectivement, nous nous sommes rendus compte que depuis plus de 12 ans, Sand et moi étions essentiellement végétariens parce que nos "convictions" avaient été induites et conditionnées à l'époque, par la programmation New Age et la philosophie végétarienne et que nous ne l'avions jamais réalisé.

 

Nous refusions de manger de la viande – des protéines animales – parce que nous voulions être gentils avec les animaux et surtout par compassion, ne plus être leurs prédateurs. Il nous était inconcevable de manger la chair d'un animal nanti d'une "Âme développée".

 

Finalement remarqua Sand, nous refoulions encore une fois notre programmation "SDS", notre penchant prédateur, puisque la programmation New Age conditionnait toujours nos croyances !

 

Nous étions conditionnés à croire que l'être humain, ne possédant ni longues canines tranchantes, ni griffes acérées, ne pouvait être prédateur. Nous avions été programmés à croire que nous pouvions nous passer de manger de la chair animale – ce qui est partiellement vrai, mais engendre des carences protéiniques quasi irréversibles –, parce qu'on nous laissait croire que notre système digestif n'était absolument pas conçu pour digérer la viande et que nous humains, étions végétariens par nature... Nous croyions également que les végétariens et végétaliens étaient moins agressifs, plus en harmonie avec la nature, vivaient mieux, en meilleure santé et plus longtemps que le reste de la population !...

 

Cette programmation dogmatique prétend aussi que les protéines nécessaires à notre développement sont contenues dans les végétaux – ce qui est partiellement vrai aussi –. Mais comme un mensonge est plus intéressant lorsqu'il est présenté entre deux vérités, les programmeurs du végétalisme se gardent bien de préciser qu'il nous faudrait engloutir 15 fois plus de végétaux pour obtenir la quantité équivalente en protéines animales, afin que notre corps puisse synthétiser de façon optimale, les protéines spécifiques à la télomérase. (Précisons qu'une télomérase affaiblie étant indicatrice de maladie, de sénescence (vieillissement) et une télomérase exagérée, signe de cancer.)

 

 

(Dixit l'Ange : Les premiers hominidés très proches du primate ne pratiquaient que la cueillette ou le charognage passif. Ce n'est qu'après l'intervention des généticiens de 4ème dimension qui ont mêlé leur génétique à celle de l'homme, que les Néandertaliens sont devenus chasseurs carnivores pour faire partie des super-prédateurs chassant essentiellement de grands herbivores. Ensuite et beaucoup plus tard, lorsque les prédateurs de 4ème dimension ont remodifié la génétique des Néandertaliens, que l'Homo-sapiens est devenu omnivore.

 

C'est donc depuis la nuit des temps, qu'intuitivement – à cause de sa génétique omnivore que l'homme moderne l'Homo-sapiens se nourrit de chair provenant d'animaux herbivores, afin de pourvoir son organisme en protéines synthétisables par sa propre biologie.

 

L'organisme humain n'étant pas conçu pour synthétiser efficacement les protéines provenant des végétaux, ces animaux herbivores dont il se nourrissait, étaient en quelque sorte et le sont toujours –, chargés de synthétiser les protéines d'origine végétales à sa place, pour les transformer en protéines animales beaucoup plus facilement assimilables par l'organisme de l'homme. Celui-ci en a besoin pour satisfaire le processus biochimique survenant dans la transcription de l'ADN en ARN messager lors de la télomérase.

 

C'est pour cette même raison, que les animaux herbivores font naturellement partie de la chaîne alimentaire de l'humain et que normalement celui-ci, ne devrait se nourrir que d'animaux herbivores, mais au grand jamais d'animaux carnivores.

 

Une protéine animale qui pour ainsi dire a été doublement modifiée ou synthétisée, se dégrade sous la forme de prions pathogènes et devient toxique, pour un organisme herbivore ou omnivore (ce fut par exemple le cas des farines animales distribuées aux bovins à l'époque des gros scandales des maladies de Creutzfeldt-Jakob et de l'encéphalopathie spongiforme bovine.) Nous reviendrons sur le sujet par après.

 

De plus, les télomères responsables de la bonne réplication chromosomique ont besoin de substances protéiques, quasi impossible à trouver parmi les protéines végétales, même s'il en existe quelques rares exceptions.

 

Nous apprîmes alors que ces substances protéiques assuraient la protection des terminaisons chromosomiques les fameux télomères –, les empêchant ainsi de s'effilocher et d'égarer des séquences génétiques lors de la mitose (pendant la duplication cellulaire).

 

En continuant le jeux de piste à la recherche d'indices – que nous ne détaillerons pas pour ne pas alourdir le dialogue –, Sand dénicha une conférence en anglais que Laura Knight donnait à Barcelone.

Malheureusement, la quatrième partie (les questions-réponses) n'était sous-titrée qu'en anglais. Nous nous sommes alors assignés à les transcrire sur un site de traduction afin d'essayer de comprendre le sens de la conférence. Nous apprenions ainsi que Laura Knight, après avoir été végétarienne pendant de longues années,était elle aussi venue à reconsidérer son alimentation et toutes les croyances qu'elle y avait associées. Et justement dans sa conférence, elle aborde le sujet des télomères et de la régénération cellulaire !!!! Quelle coïncidence !

 

Avait-elle aussi découvert l'importance d'une télomérase stable pour notre santé et le rôle des protéines animales dans l'équilibre de notre alimentation ?

 

Nous voilà dans de beaux draps, remarquions-nous !

 

Au moment même où Sand pris conscience de l'étendue de ses schémas de culpabilité générés par ses croyances concernant le végétarisme, elle fut saisie quasi-instantanément d'une douleur paralysante dans le milieu du dos. (Par expérience, nous savions que sur un plan physiologique, une brusque prise de conscience de cet ordre là, appelait une réponse émotionnelle violente, en déchaînant dans le corps (en quelques secondes), une cascade de réponses bio-chimiques provoquant cette douleur très intense.)

 

Découlait-elle de la non-acceptation de ses croyances induites par son prédateur ?

 

Ses douleurs subites et violentes pouvaient être liées à des mémoires/programmes passés et résulter de la peur ou de la résistance au changement. Les hormones de l'émotionnel avaient donc frappées vite et fort.

 

Existait-il un lien de cause à effet ?...

 

Sûrement, puisque le jeu de piste nous y amenait. Il s'agissait maintenant de faire le rapprochement entre ce qu'il se passait dans notre jardin, le végétarisme et ce que nous avons découvert sur les télomères.

 

Qu'avions-nous à apprendre de tout cela ? Devions-nous rectifier notre régime alimentaire ? Changer de croyances et remanger de la chair animale ?

 

 



Hors de question ! Nous refusions de l'envisager !

 

Or au fil des jours, monsieur le rat continuait allègrement à dévorer nos fraises et salades ! N'osant pas le tuer et encore moins dépasser notre culpabilité, nous décidions d'aller acheter une cage-piège pour l'attraper sans le blesser. À trois reprises, nous avions ainsi libéré ces nuisibles pris au piège en les redéposant dans la forêt voisine. Toutefois fraises et fleurs, disparaissaient toujours une à une...

 

Après cette incursion de la famille rat dans notre jardinet, Sand était si en colère, qu'elle menaçait de tous les exterminer. La polarité prédatrice de Sand à ce moment-là, s'exprimait rageusement, mais fût immédiatement réprimée par sa culpabilité, l'empêchant ainsi d'agir. Au matin suivant, nous avions trouvé un nouveau rat qui s'était laissé prendre dans la cage mais curieusement, celui-ci était mort !

 

Mais nous n'avions toujours pas compris la leçon qui s'exprimait dans notre Univers !...

 

Nous savions que les manigances de monsieur le rat était l'expression de notre Supraconscience.

 

Mais que faire ? Devions-nous le tuer en acceptant notre prédation ?

 

Cheminer en "SDA", n'était-ce pas prendre conscience de notre partie prédatrice et d'en atténuer son impact dans notre environnement ? Le rat était devenu un vrai casse-tête, à tel point qu'il commençait à hanter notre sommeil !

 

Un soir, à peine étions nous couchés que nous fumes réveillés en sursaut par un bruit métallique dans la cuisine. Jenaël en allant voir ce qui se passe, surprit monsieur le rat en train de savourer une pomme sur le carrelage. Il l'avait fait tomber sur le bouffadou métallique qui servait à attiser le feu du poêle.



 

 

Là s'en est trop ! S'écria Sand en pleine nuit. Non seulement monsieur le rat s'attaque au jardin, mais maintenant il a pénétré dans la maison et mange nos fruits ! N'avons-nous pas le droit de nous faire plaisir avec nos quelques fraises et salades ? Notre destinée est d'ascensionner avec notre corps physique et non pas de devenir des "Saints" et être canonisés par le Pape ! Si nous ne comprenons pas le message aujourd'hui, demain le rat dormira dans le lit avec nous !


Nous devions nous faire respecter. Il était temps que nous acceptions notre véritable nature humaine : celle du prédateur et celle de l'être de compassion, qui tous deux imposent leurs limites !


Nous passâmes ainsi près d'une heure à essayer de déloger le rat du support d'évier en brique dans lequel il s'était réfugié. Mais sa cachette restait inaccessible pour nous. Nous nous résignâmes alors à nous recoucher.

 

C'était décidé, dès le lendemain nous allions acheter des tapettes à rat ! (Notez bien la marque des tapettes !)

Encore un peu plus tard en pleine nuit, assise sur le lit, Sand pleurait à gros sanglots. Jenaël perçu qu'elle vivait un état modifié de conscience, une sorte de transe. Sans essayer de comprendre, ni de la rassurer, ni de la déranger, il la laissa pleurer.

 

Après un certain temps, Sand raconta son expérience :

 

"Au travers d'une sorte de vision, ma guidance intérieure s'activa soudainement et étrangement augmentait ma clairvoyance. Je rentrais alors en transe. "Intuitivement" mes pensées révisaient les événements qui s'étaient succédés les jours derniers. Une étrange sensation me pénétra alors, et je me fondis tout entière dans une sorte de tourbillon.

 

 

 

Dans cet état second, "On" me montra d'abord le fonctionnement de la matrice. Chaque chose, chaque objet, chaque événement était codé et était représenté par des symboles ou des nombres. Certains d'entre ces nombres possédaient des points communs qui lorsqu'ils étaient reliés par ma conscience, généraient l'information dont j'avais besoin. Ils représentaient en quelque sorte, les mathématiques de l'Univers.

 

Ces moments d'éveil augmentaient ma fréquence vibratoire parce que "JE COMPRENAIS".

 

Ensuite, j'étais parvenue au point où ma conscience commençait à fusionner avec celle de mon environnement. Elle – ma conscience – n'était plus limitée par mon corps, mais s'étendait partout et bien entendu à celle du rat. À cet instant précis, "je" devins le rat, "je" pénétrai son esprit et je pouvais – en quelque sorte – lui parler. Lui et moi ne faisions qu'un, nous étions la même Conscience, le même Esprit !

 

"Je" voyais avec "les yeux du rat" qui étaient aussi ceux de la Supraconscience et sentis au plus profond de mon être que j'étais tout autant compassion, que prédation. À la fois "JE" (mon Esprit) m'incarnais dans les deux polarités de l'expérience – celle du rat et de la mienne et me contemplais dans les deux faces de la Création, celles du bien et du mal.

 

Tout l'Univers était mon reflet et cet Univers était omniprésent dans chaque atome de mon corps. Je sus profondément à ce moment-là, que le face à face avec mon prédateur de 4ème dimension (voir diag 38) a été l'expérience la plus terrifiante, mais la plus libératrice aussi, qui m'ait été donnée de vivre.

 


 

 

 

Cet Être de 4ème dimension mon autre "Moi-SDS" s'était servi de moi contre moi-même. Et j'ai pu voir comment les prédateurs de 4ème dimension manipulent les humains pour assujettir leur conscience.

 

Pendant un long moment, les larmes perlaient sur mon visage. Je compris que j'étais capable de voir et de supporter la Réalité, et malgré l'envers du décors qui m'avait été montré, je réalisais alors ce que signifiait véritablement l'Unité.

 

Je perçus que cet état d'unité était l'acception en chacun de nous, de nos deux polarités : "LE BIEN ET LE MAL", notre partie "Service d'Autrui - SDA", ET celle du "Service de Soi - SDS".

 

La Lumière ET les Ténèbres sont Informations ! Ils sont : Amour inconditionnel !

Leur expression s'accomplit au travers de notre nature humaine.

 

L'humain est donc à la fois capable de créer (SDA) et de détruire (SDS). Reconnaître et intégrer cette Vérité constitue l'Initiation suprême de l'Être en incarnation. La fuir, fermait la porte à la Transition de l'Âme vers les plans supérieurs. (À propos de la Conscience unifiée, voir diag 34)

 

Enfin, j'ai été amenée à voir que la transition d'une dimension de densité à une autre : l'Ascension, correspondait quelque part à une sorte de "retournement de polarité" de la totalité des atomes de notre corps physique – à l'image du basculement des polarités terrestres –.

 

L'Ascension de notre corps physique se réalisera lorsque cet équilibre polaire entre les effets du bien et du mal, de la Lumière et des Ténèbres – l'aboutissement du processus karmique –, sera complètement rétabli au sein de notre biologie. (Rappelons-nous que les émotions s'expriment physiologiquement dans notre organisme par des réactions chimiques et hormonales très complexes.)

 

Le moment de l'Ascension serait généré par une sorte de tourbillon qui pendant un court moment, expulserait l'Esprit dans les mondes de l'antimatière. La Supraconscience sera alors pour ainsi dire, habilitée à réharmoniser la "génétique" de l'Âme et à régénérer le corps physique sans qu'il ne passe par le processus de la mort.

 

Cette réparation de l'Âme consiste en l'acceptation et en l'intégration totale de nos deux polarités : le bien et le mal. C'est à dire à l'aboutissement de nos programmes karmiques de 3ème dimension. (Notons aussi que nos croyances/programmes de 3ème dimension, génèrent des "états de conscience déséquilibrées", névrotiques et parfois psychopathiques dans certains cas extrêmes.)

 

Les informations nécessaires à cette régénération cellulaire sont contenues dans les mondes supra-conscients, à savoir dans l'Univers de matière – les atomes qui forment notre densité présente – et celui de l'antimatière – les atomes redevenus "ondes" qui ont façonné notre passé et ceux qui configureront notre futur –.

 

Un moment donné, pour ceux qui emprunteront la voie au "Service d'Autrui - SDA" et qui persévéreront JUSQU'AU BOUT, il se produira une sorte d'ajustement entre les deux polarités de l'individule féminin et le masculin – et les deux polarités de sa conscience : le bien et le mal – qui s'annuleront au point zéro. (Ce phénomène quantique correspondrait au véritable Pardon de Soi, qui a été atteint seulement par certains grands initiés).

 

C'est ainsi que j'ai pu percevoir que chaque atome de nos cellules, fonctionne tel un trou de ver à l'image d'un trou noir dans l'Univers – c'est d'ailleurs cette fonction de l'atome que certains scientifiques viennent de découvrir –.

 

L'évidence surgit alors dans mon esprit. Pendant mon voyage entre les dimensions, je me rappelai d'un passage trouvé sur internet qui disait :

 

"… Le fait que la vie demande un sacrifice, a des ramifications spirituelles profondes. Pour que quelque chose vive, quelque chose d’autre doit mourir. Et cela devrait nous fournir une leçon dans la manière dont nous servons l’autre et la création et le créateur. Tout mange et tout est mangé. Le sacrifice perpétuel d’une chose crée la vie pour une autre. Voir cela comme régénérateur est aussi sage que normal..."

 

Citation de Joel Salatin, Les gars, ce n’est pas normal 

 

 

 

 

Mais pourquoi n'avais-je pas saisi que le rat trouvé mort dans la cage avait donné sa vie pour que je puisse "comprendre", acquérir la Connaissance ?


N'est-il pas, que quelque chose doit mourir pour que quelque chose puisse naître ?


Par ce voyage, ayant pu me connecter à la conscience de monsieur le rat – celui encore réfugié dans la cuisine , je sus que lui aussi, allait m'offrir sa vie.


Il allait se sacrifier pour que naisse en moi "le Renouveau" et que nous – Jenaël et moi puissions accepter notre partie prédatrice. Le rat nous poussait ainsi dans nos retranchements. Nous allions devoir assumer notre capacité de tuer, qui nous permettrait de nous libérer de la culpabilité de détenir ce programme de prédation encodé dans notre ADN humain.


Nous acceptions alors d'acter notre prise de conscience en posant les pièges.


Les larmes aux yeux, nous étions infiniment reconnaissants du rôle qu'incarnait l'esprit du rat, pour que nous puissions "accomplir la Connaissance".



Le lendemain matin, Jenaël se leva en premier pour préparer le petit déjeuner. Au moment où il attrapa la bouilloire à thé, il sursauta en apercevant une boule de poil assise sur la planche à pain. C'était monsieur le rat qui grignotait une graine. Étrangement, il n'était ni peureux ni surpris. Il se laissa même approcher doucement, au point où Jenaël réussit à le caresser et le prendre en photo.

 

 

 

 

Cependant, il ne paraissait pas en grande forme. C'était un vieux mâle au nez bossu. Nous décidâmes donc de l'emmener en forêt pour qu'il puisse y terminer sa vie. Non seulement Sand emplie de gratitude pour l'expérience que nous venions de réaliser avec lui, s'autorisa à le caresser, mais c'était même elle qui lui rendit la liberté.

 

Nous savions que monsieur le rat était en train de mourir. Il avait probablement été empoisonné par les produits raticides disséminés dans le voisinage, par les instances communales. Il avait donc "quelque part" offert sa vie pour que "quelque chose en nous" puisse renaître.

 

C'est ainsi que l'expérience du rat, a "ouvert notre cœur" et notre conscience. Nous avions été obligés de reconnaître nos pulsions prédatrices habilement réprimées par la programmation New Age et "diablement bien" refoulés sous nos schémas de culpabilité.

 

L'HUMAIN EST UN PRÉDATEUR"un nuisible" pour son environnement, tel le rat pour notre jardinet –, ET C'EST AINSI. Contrairement à ses croyances, l'homme ne trône nullement au sommet de la chaîne alimentaire, mais il en fait intégralement et naturellement partie, puisque d'autres formes de prédation "règnent" au dessus de lui.



***


Ceci dit, poursuivons le jeu de piste. Revenons sur les télomères et allons voir ce que l'Ange nous concéda comme nouveaux indices.

 

Nous découvrîmes d'abord que les rondeurs, la fatigue, les cheveux blancs et nos petits bobos étaient révélateurs d'une télomérase perturbée, causée par un déséquilibre dans notre alimentation.

Mais alors, quel était le rapport avec l'Ascension ?

 

Voici ce que révèle Bruce H. Lipton dans "La biologie des croyances" : 

 

"… Toutefois, notre nouvelle compréhension des mécanismes de l'univers nous révèle de quelle manière l'esprit immatériel peut avoir une incidence sur le corps physique. La pensée, cette énergie de l'esprit, affecte directement la façon dont le cerveau contrôle la physiologie. L’ « énergie » de la pensée peut activer ou inhiber la production cellulaire de protéines par la mécanique des interférences constructives et négatives..."

 

Cela signifierait-il qu'en orientant l'énergie de la pensée de quelqu'un, plus précisément en programmant ses croyances (par la manipulation de la pensée), il serait possible d'activer ou inhiber la production cellulaire des protéines nécessaires à une télomérase équilibrée ?

 

Évidemment et nécessairement ! Mais cela s'effectuait de façon furtive et sournoise. C'est la raison pour laquelle notre jeu de piste était devenu si ardu à élucider. Et c'est très exactement ce qui nous était arrivé lorsque nous avions été programmés par la 4ème dimension "SDS" à abandonner l'alimentation omnivore (régime alimentaire comportant aussi bien des aliments d'origine végétale qu'animale), pour devenir végétarien !

 

De cette manière, la prédation de 4ème dimension nous avait insidieusement programmé par le biais du New Age et de la philosophie Végan, à générer des émotions denses de culpabilité – énergies dont se nourrit évidement la prédation de 4ème dimension – lorsque parfois nous ressentions l'envie de consommer de la viande. Notre corps réclamait à ce moment-là, des protéines d'origine animale indispensables à une télomérase équilibrée. Mais piégés par notre culpabilité sous-jacente et nos croyances, nous étions devenus incapables d'être véritablement à l'écoute des besoins de notre corps.

 

(Ceci dit en passant, depuis que nous avons libéré le vieux rat mourant, installé des tapettes à rat et accepté de reprendre une alimentation omnivore en réintégrant la viande, non seulement nous avons retrouvé la forme physique, notre sveltesse, notre vitalité, mais la famille rat a littéralement disparu de notre patio ! Plus jamais depuis (2 mois), nous avons perçu de trace de sa présence dans notre environnement. Et les fraises abondent !)

 

LE CYCLE NATUREL DE LA VIE AVAIT ENFIN REPRIS SA PLACE PUISQUE NOUS-MÊMES, AVONS PU ACCEPTER LA PART PRÉDATRICE DE NOTRE ESSENCE !

 

 

***

 

 

Il nous restait maintenant à découvrir qu'elle est l'incidence d'une télomérase équilibrée – ou déséquilibrée dans le phénomène de l'Ascension.

 

Il y a quelques jours de cela, le jeu de piste de l'Ange nous amenait à réfléchir à ce qui pourrait arriver au moment de l'Ascension et plus précisément, du phénomène physique qui entrerait en cause à ce moment-là. De plus, nous savions désormais que la nécessité d'une télomérase équilibrée – à savoir ÊTRE EN PARFAITE SANTÉ –, avait un rapport avec le changement dimensionnel. Nous avions donc d'abord été aiguillés à comprendre et à visualiser comment se manifestait un changement dimensionnel.

 

En partant du principe que dans l'histoire de l'ésotérisme et des sciences occultes,certains individus avaient déjà découvert la manière de procéder pour traverser les dimensions, nous avons décelé des concordances significatives dans leur descriptions. Ces initiés déclenchaient délibérément le transfert de leur esprit dans des dimensions parallèles – c'est à dire dans d'autres lignes temporelles , en provoquant un certain phénomène kinésique très précis.

 

(Kinésique - définition Larousse : qui se rapporte à la perception consciente de la position ou des mouvements des différentes parties du corps..)

 

Ainsi, Carlos Castaneda dans son ouvrage explique que, lorsque Don Juan se jetait d'une manière très précise du haut d'une falaise, il pouvait se projeter et se "rematérialiser" instantanément dans un autre lieu.

 

La philosophie chinoise prétend : "Quand on marche en arrière, on se rapproche de sa jeunesse. La marche en arrière fait fonctionner l'hémisphère droit, celui de l'intuition, de la musicalité, de la sexualité et provoque l'éveil spirituel".

 

Chez les franc-maçons du "rite écossais primitif", la marche à reculons et le retournement sur soi, symbolise la descente en soi – en s'enfonçant dans ses propres ténèbres – et l'abandon des valeurs profanes pour accéder à la "Lumière".

 

Les Cassiopéens dans leurs transmissions (dixit Laura Knight), parlent d'une sensation hyperkinétique en spirale (un vortex) qui se produirait au moment de la Transition.

 

La sagesse soufie prétend que celui qui veut "découvrir les mystères de la Création", doit entrer dans des états modifiés de conscience et d'expansion de l'être par exemple en dansant et tournant sur lui-même – d'où la tradition des derviches tourneurs –.

 

 

 

Edward Leedskalninl construisit son édifice mégalithique de pierre et de corail. Et le secret de son œuvre était lié à son siège tournant suspendu au plafond de sa maison.

 

 

 

 

Ce qui nous intéresse ici, c'est la signification à donner à la "sensation kinésique", sous entendu à l'idée d'un mouvement particulier qu'on peut associer à la notion de retournement et de mouvement à reculons.


V
oici alors ce qui a été écrit en 1867 par Allan Kardec, dans la Genèse (les fluides) page 315 : 6

 

"… Qui connaît la constitution intime de la matière tangible ? Elle n'est peut être compacte que par rapport à nos sens, et ce qui le prouverait, c'est la facilité avec laquelle elle est traversée par les fluides spirituels et les Esprits, auxquels elle ne fait pas plus d'obstacle que les corps transparents n'en font à la lumière.

La matière tangible, ayant pour élément primitif le fluide cosmique éthéré, doit pouvoir, en se désagrégeant, retourner à l'état d'éthérisation, comme le diamant, le plus dur des corps, peut se volatiliser en gaz impalpable.

La solidification de la matière n'est en réalité qu'un état transitoire du fluide universel, qui peut retourner à son état primitif quand les conditions de cohésion cessent d'exister ! –.

 

Voila donc dans notre analyse, ce qui entre autre est particulièrement intéressant à relever : "Lorsque les conditions de cohésion cessent d'exister !" Autrement dit, lorsque quelque chose influence les ondes de gravitation.

 

Nous savons que la gravitation – surpassant la vitesse de la lumière – constitue la force qui transforme et fige les ondes en particules, et qui pour ainsi dire façonne l'objet. Nous savons aussi qu'une onde se transforme en particule lorsque une "conscience" la fige en la regardant ou en prenant conscience de sa présence, à savoir lorsque l'onde est observée ou perçue (donc à la vitesse de la lumière) par un observateur. À ce propos, voir l'article : la réalité n'existe pas jusqu'à ce qu'elle soit mesurée:

http://fr.sott.net/article/25705-Quand-la-realite-n-existe-pas-jusqu-a-ce-qu-elle-soit-mesuree

 

Cet observateur, au moment où il a conscience de l'objet ou croit "voir" l'objet – son monde extérieur –, ne fait en réalité que projeter ses propres croyances sur les ondes – constituant l'antimatière qu'il regarde ou perçoit. C'est ainsi qu'il se crée lui-même sa propre bulle de perception. C'est aussi ce que décrit Bruce H. Lipton en ces termes :

"Tout organisme, y compris l'humain, communique avec son environnement et le décode en évaluant les champs d'énergie.

"Extrait du livre "La biologie des croyances".

 

Cet observateur devient alors quelque part lui-même et seulement à ce moment-là, créateur inconscient de son propre monde de 3ème dimension et cela de façon extrêmement limitée à cause de ses croyances restreintes.

 

La problématique de la "limitation des pouvoirs de l'Esprit" se révèle donc seulement pendant que la Conscience/Esprit est incarnée, puisque celle-ci reste limitée par des programmes/croyances qui appartiennent à l'ego/mental du corps qu'elle habite.

 

Par conséquent, l'Esprit est restreint par les sens et les perceptions prédéterminés par l'ADN, qui partiellement reprogrammés par le prédateur de 4ème dimension, reste dépendant de son véhicule physique : l'humain de 3ème dimension.

 

D'autre part, nous savons aussi que la programmation mentale, le somnambulisme, ou lors des suggestions thérapeutiques à haut degré, comme l'hypnose, la prise de psychotropes tels l'Ayahuasca ou le pur tabac, peuvent libérer l'Esprit du corps et lui permettre dans toute sa plénitude, d'exercer ses "pouvoirs légitimement" sur le corps physique ou sur son environnement de matière (la densité), dans et au-delà de la bulle de perception de l'individu.

 

Quand il est extériorisé, l'Esprit est capable de tirer du corps plus de ressources et de force vitale que n'en peut obtenir normalement cet Esprit lorsqu'il est incarné dans un corps humain. Des expériences ont démontré qu'un dynamomètre peut être serré plus fortement par l'Esprit lorsqu'il réside en dehors d'un organisme, que s'il était incarné. (Cette singularité a également été observée dans des cas de somnambulisme ou de phénomènes de type poltergeist.)

 

Notons aussi (dixit l'Ange) que c'est la Conscience de l'Esprit – la Supraconscience – qui influence l'onde de gravitation. Celle-ci modèle l'objet ou l'événement qui dès lors, devient perceptible par la conscience de l'esprit incarné – l'individu –. C'est donc la Conscience qui influence la gravitation lorsqu'elle est incarnée. De même, par un phénomène comparable à la piézo-électricité, la gravitation va à nouveau influencer la Conscience, mais cette fois-ci sur une fréquence vibratoire inférieure (qui correspond à celle de la matière et qui va matérialiser l'objet ou générer l'événement en question). C'est de cette manière que la magie (l'Âme agit) opère. Elle s'exprime ainsi naturellement dans la vie de ceux qui se sont affranchis de leur partie "SDS", c'est à dire de la peur et du contrôle de leur ego. En résumé la Conscience influence la gravitation qui à son tours influence la conscience.


"L'extériorisation de l'Esprit" lorsqu'il change de dimension, passe quasi invariablement par un phénomène que nous avons déjà tous connu. Il s'agit d'une sensation hyperkinétique, formant un tourbillon ou une sorte de vortex, plus connu sous le nom de VERTIGE !


Une sensation kinétique de tourbillon et de renversement arrière, ne correspondrait-elle pas au vertige que l'on éprouve du haut d'une falaise, lorsqu'on se déplace à reculons, lorsqu'on ingère des psychotropes, lorsqu'on subit une programmation hypnotique, lorsqu'on se balance en arrière sur un siège suspendu... !!!????????


Un vertige insupportable provoque donc le jaillissement ou la projection de l'Esprit hors du corps. Et c'est précisément lors de vertiges intenses que notre environnement se déforme et que les conditions de cohésion moléculaire commencent à cesser d'exister ! N'est-ce pas ?

 


 

 

C'est également et précisément ce processus – "Une étrange sensation me pénétra alors et je me fondis dans une sorte de tourbillon" que Sand décrit lors de sa transe nocturne, lorsqu'elle change de dimension de réalité !

 

Autrement dit, lorsque nous sommes sujets à d'intenses vertiges, nous pourrions avoir la capacité d'influencer les ondes de gravitation. Et lorsque nous parvenons par une concentration intense à focaliser une pensée, un acte de volonté, sur un point unique pendant cet épisode de vertige intense, que notre pensée gagne en puissance et réveille des facultés inutilisées dans notre état ordinaire. Cette forme-pensée focalisée devient alors une sorte d'impulsion, un levier qui mobilise l'énergie vitale et la dirige vers le point où elle doit opérer. De cette manière l'Esprit localisé en dehors du corps, c'est à dire dans l'antimatière devient capable de déplacer des montagnes.

 

C'est probablement ce secret que connaissait Edward Leedskalninl, bâtisseur de cet incroyable château mégalithique de pierre et de corail en Floride.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/Château_de_Corail)

 

 

 

 

Mais cela ne nous expliquait toujours pas le lien entre la télomérase et l'Ascension ! Il nous fallait donc encore d'autres indices. Nous donnions la langue au chat et décidions de poser la question à notre Ange, notre Supraconscience.

 

 

Question à l'Ange :

 

Pourquoi avons-nous été guidés à suivre cet abracadabrant jeu de piste avec le rat, le végétalisme, la télomérase et le vertige ? Pouvons-nous obtenir d'autres informations à présent ?

 

Évidement tels qu'ils se sont enchaînés, la succession d'indices qui vous a été proposée, a pu vous paraître complètement absurde et saugrenue, mais il faut savoir que généralement tout système d'indice l'est. Placé dans n'importe quel ordre, il constitue toujours les pièces d'un puzzle. Ce n'est que l'intuition et la logique qui vous a permis de les ordonner et les classifier. Vous vous apercevrez alors bientôt que ce jeu de piste avait réellement un sens.

 

D'abord, il est important que voussoyez au clair au sujet des régimes alimentaires. Il ne s'agit en rien de vouloir définir ni dogme, ni norme, ni règle. Une nourriture trop riches en protéines animales, peut être aussi néfaste qu'une alimentation surabondante en fibres végétales, et cela diffère encore une fois, selon l'individu lui-même. "Naturellement", un mode alimentaire doit avant tout être adapté à la génétique de l'individu, sous entendu à la lignée galactique inscrite dans son ADN.


La génétique de l'humain moderne, comme vous le savez désormais, recèle non seulement celle du primate mais comporte un savant mélange de gènes extraterrestres. Les différentes races planificatrices ou prédatrices ont apporté leur propre génétique à l'homme moderne. Il existe de ce fait différentes lignées parmi les Homo-sapiens, qui chacune possède sa génétique propre et son mode alimentaire propre.

 

Même si depuis des milliers d'années l'ADN humain s'est mélangé, certains caractères géniques hérités de leurs créateurs ont subsisté. Et parmi ces créateurs généticiens, certains étaient carnivores, d'autres végétariens, d'autres encore omnivores ou frugivores...

 

Depuis plus de 300 000 ans – dans le fameux jardin d'Éden qui était loin d'être un paradis –, l'hominidé qui auparavant était un chasseur-cueilleur et vivait de la générosité de la Nature, a été génétiquement programmé à devenir l'Homo-sapiens, à savoir cultivateur, laboureur, puis dans les temps modernes, agriculteur-chimiste-généticien pour survivre du "labeur" de son travail et rester – inconsciemment – sous la dépendance de la prédation de 4ème dimension.


 

 

De la sorte, au fils des "progrès de l'agriculture techno-chimique moderne", les céréales et légumes contemporains dont vous vous nourrissez même bio – sont devenus sur-saturés en gluten, sucres, glucides-lourds et fibres (cellulose). Contrairement à ce que vous laisse croire la propagande diététique contemporaine, l'alimentation moderne est loin d'être pourvue des matières grasses et protéines utiles pour une télomérase optimale et équilibrée.


L'humain actuel est donc constamment programmé pour amasser du poids, générer des fringales, des troubles de l'humeur, troubles cognitifs, atteintes cardiaques, troubles mentaux et "maladies de civilisation "tel le cancer, l'ostéoporose et les syndromes métaboliques – à l'exemple du diabète, maladies de Crohn, sclérose en plaque, etc –.


Dans un autre registre, mais toujours à propos de l'alimentation, il est aussi utile de savoir que depuis les années 80 – parallèlement à la montée du mouvement New Age –, un vaste plan d'étude sur l'impact de certaines substances rajoutées à l'alimentation, a été conçu et est toujours en place actuellement. Ce programme lancé par le gouvernement secret a pour objectif d'étudier l'incidence sur le comportement – et donc sur l'émotionnel – de certains types de substances et d'hormones présentes dans l'alimentation de l'homme moderne.

 

Revenons-en donc aux scandales du veau aux hormones, qui avait éclaté dans les années 90 et qui a débouché sur d'autres aberrations humaines telles : la maladie de la vache folle (c'est à dire l'épidémie d'encéphalopathie spongiforme bovine), la maladie de Creutzfeldt-Jakob (sa forme humaine), les poulets et œufs à la dioxine, etc.

 

En vérité, ces scandales ont été "insidieusement autorisés à être dévoilés" pour offusquer le consommateur et manipuler son émotionnel. Le dessein occulte en était – et l'est encore aujourd'hui –, de détourner la science et le public d'une "manigance militaro-scientifique" sous-jacente, beaucoup plus pernicieuse encore.

 

Ainsi à l'époque, l'industrie de l'élevage utilisait la somatropine (ou somatotrophine), une hormone de croissance afin d'accélérer le rendement en viande du veau. La même hormone était utilisée par certains sportifs afin d'augmenter leur hargne et leur rapidité. Des dérivés de synthèse de cette hormone ont été introduits dans certains vaccins destinés aux forces spéciales des armées, afin de neutraliser leur capacité de réflexion, mais aussi d'augmenter leur force et leur témérité.

 

Actuellement encore, ces dérivés de la somatropine sont utilisés dans la médication vétérinaire destinée à la filière industrielle. Ils se retrouvent donc dans la viande de boucherie que les gens achètent dans les supermarchés et deviennent nocifs pour l'organisme humain, dès qu'ils sont ingérés en trop grande quantité.

 

Lorsque une telle viande est consommée quotidiennement, elle agit sur le système endocrinien de l'humain. Non seulement leurs consommateurs viennent à adopter des comportements psychotiques (pensées confuses, fausses croyances, changements d'humeurs et de comportements, parfois même des hallucinations...), inhibant ainsi leurs facultés intellectuelles et cognitives. Mais ces individus – amateurs de viande de supermarché dopée aux hormones et aux antibiotiques se rendent totalement inaptes à ouvrir efficacement leur conscience et leur intuition et même à long terme, peuvent développer des maladies nerveuses dégénératives.

 

À l'opposé de ce programme "viande aux hormones", ces mêmes études secrètes sur le comportement émotionnel ont évalué une population qui n'était pas soumise à l'influence des hormones de croissance. Mais comme ces études sur le comportement et sur émotionnel relèvent du secret militaire, il a fallu créer une population non soumise aux hormones de synthèses. Il n'y avait donc pas meilleure solution que d'inventer parmi la population, une nouvelle catégorie de cobayes carnivores et végétariens, consommant des produits exempts de chimie et d'hormones : "le labellisé BIO".

 

Et pour ce faire, en révélant la nocivité de la viande industrielle par le biais de la littérature alternative "Bio", ce groupe sert d'échantillon témoin afin d'observer ses réflexes comportementaux et émotionnels, et l'évolution de son inconscient collectif. Ceci afin de pouvoir comparer le fonctionnement de l'émotionnel humain de ce groupe par rapport aux autres groupes.

 

Il reste donc le type végétarien, non mangeur de viande et non soumis à l'effet des hormones de croissance. Ils représentent les végétariens inflexibles "purs et durs" : les végans, qui insidieusement, ont été programmés par le consortium "SDS" à "réagir émotionnellement et violemment" à la "consommation" de protéines animales.

 

(Voici en exemple un article gauchement diffamatoire rédigé par un inconditionnel du régime végan en objection à l'excellent ouvrage de Lierre Keith : "Le mythe végétarien")

 

http://www.vegactu.com/actualite/le-mythe-vegetarien-un-livre-incroyablement-stupide-7429/

 

Les végans font également l'objet d'études cliniques – bien r toujours secrètes – pour vérifier jusqu'à quel point l'humain est capable de "survivre" en consommant uniquement des fibres (cellulose) et des protéines végétales, ceci sans consommer de protéines animales.

 

Ce groupe de personnes est soumis à de forts "stimuli émotionnels de colère et de culpabilité" afin d'identifier leur impact sur la génétique de cette population.

 

Toutes ces études cachées au grand public, serviront à élaborer le programme génétique de l'humanité prochaine, qui après la grande Transition, repeuplera la planète. Comme au début de chaque nouveau cycle en 3ème dimension, ces humains mutants devront à nouveau être programmés sur le plan génétique –, à rester dociles et malléables, afin de répondre sans trop de résistances au programme du Nouvel Ordre Mondial.

 

Et se sont – entre autre les prélèvements d'ADN effectués par les services de police et de gendarmerie – évidemment à leur insu – qui alimentent cette gigantesque banque de données.



Pour en revenir à notre sujet, il est donc essentiel que l'alimentation soit adaptée à chaque individu et ne corresponde non pas à un conditionnement, une programmation New-Ageuse, religieuse ou autre. Il est important d'apprendre à écouter votre corps et non pas vos croyances, de vous dégager de la culpabilité de manger ce que votre corps vous demande et du jugement "bien ou mal".

 

Chacun doit être à même de savoir ce que son corps lui réclame !

 

Il existe une règle imparable dans l'univers de la densité matérielle que je vous invite à ne pas oublier qui est la suivante :

"Pour que quelque chose puisse naître, quelque chose doit mourir."

 

En conséquence dans votre Monde, vouloir manger sans tuer est impossible. Si vous essayer, c'est vous – même si c'est à long terme –, qui devrez mourir !

 

Les humains sont majoritairement omnivores, c'est à dire qu'ils peuvent pratiquer un régime alimentaire comportant aussi bien des aliments d'origine végétale, qu'animale. Mais ils ne peuvent pas assimiler la cellulose. La cellulose qui est un glucide constitué d'une chaîne linéaire de molécules de D-Glucose, est le principal constituant des végétaux et en particulier de la paroi de leurs cellules. Elle est cependant utile en petite quantité au bon fonctionnement des intestins, sous la forme de fibres végétales. Les animaux herbivores utilisent en général des enzymes d'origine exogène, c'est-à-dire produites par certaines bactéries de la flore intestinale pour digérer la cellulose. Ces enzymes, l'homme ne les possède pas.

 

Même si certaines protéines végétales présentent des atouts non négligeables, en permettant aux végétariens de satisfaire leurs besoins en acides aminés, elles représentent un moyen de réduire leur consommation de viande, mais surtout pas de s'en passer.


Notez donc bien que ce n'est que la "viande dopée" et les produits dérivés de supermarché qui en cas d'excès peuvent être la cause de certaines maladies cardiovasculaires, de maladies endocriniennes-métaboliques, d'hypercholestérolémie et bien d'autres encore. Ce n'est absolument pas la viande naturelle elle-même qui est nocive pour votre organisme .

 

L'humain ne peut pas se contenter de se nourrir uniquement et en permanence de végétaux puisque à plus ou moins long terme, il sera également confronté au besoin de se pourvoir en protéines animales indispensables à sa vitalité et à son processus de régénération cellulaire : la télomérase.


L'alimentation doit donc simplement être adaptée aux besoins physiologiques de son corps, et cela en tenant compte de sa corpulence, des caractères raciaux et génétique, du lieu géographique où il vit, de son groupe sanguin, de son activité physique et en veillant à respecter son équilibre biologique, physiologique et hormonal. Il est donc essentiel que chacun apprenne à écouter les besoins de son organisme, de se renseigner à des sources de publications différentes, de détecter les signaux d'alertes lorsqu'ils se présentent et à comprendre la symbolique d'une maladie qui se développe – à savoir de prêter attention à ce que son Âme lui dit (la maladie) .



Vous en avez vous-mêmes fait l'expérience ! Il vous était offert la possibilité de mettre en lumière la "programmation végétarienne" dont vous avez fait l'objet. Si vous n'aviez pas été à l'écoute des signaux d'avertissement de votre corps et des synchronicités proposées par l'Ange, vous seriez peu à peu et sournoisement tombés malades, victimes d'importantes carences alimentaires !

 

Il était donc essentiel que vous alliez sonder l'émotionnel, la culpabilité et les croyances liés à cette programmation New-Ageuse-végétalienne, afin de vous extirper de l'impasse dans laquelle vous étiez en train de vous engouffrer.

 

Voici à ce sujet un article que nous avons déniché en suivant notre fameux jeu de piste et effectivement comme l'Ange nous l'a laissé entendre, il n'y a rien de plus à dire –.

 

http://fr.sott.net/article/22617-Vegetalisme-Vegetarisme-Omnivorisme-quelle-est-la-meilleure-solution

 

Ainsi que l'ouvrage de Lierre Keith, tombé lui aussi entre nos mains par ce même jeu de synchronicités : "Le mythe végétarien" des Éditions Pilule rouge.

 

http://www.amazon.fr/Le-Mythe-v%C3%A9g%C3%A9tarien-Lierre-Keith/dp/2916721541




 

 

Ceci dit, changeons encore de ce sujet.

 

Voici le moment d'apprendre quelque chose que vous ne pouvez pas encore savoir et qui vous procurera un nouvel indice pour votre jeu de piste à propos de la télomérase.

 

Savez-vous pourquoi certaines entités de 4ème dimension de densité restent parfois bloquées dans votre 3ème dimension de densité ?

 

Prenons le cas de cette créature mythique – dont nous avons déjà parlé – qui tombée accidentellement d'une fenêtre temporelle est restée coincée dans votre 3ème dimension : la bête du Gévaudan. Cette hyène des cavernes qui peuplait la Lozère, il y a environ 100 000 ans, était tombée d'une fenêtre dimensionnelle qui s'était ouverte à cette époque pour déboucher en 1764.

 

 

 

Cet animal préhistorique, n'a jamais pu repartir dans son monde d'origine, et savez-vous pourquoi ? Parce qu'à plusieurs reprises, il avait été blessé par les chasseurs lancés à sa poursuite !

 

Comme je vous l'avais déjà révélé, ce genre d'anomalie – l'ouverture d'une porte temporelle – se produit beaucoup plus fréquemment que vous ne le pensez. Le plus souvent, lorsqu'elle n'occasionne aucune incidence physique ou matérielle sur votre temps présent, ce genre de phénomène transdimensionnel passe complètement inaperçu. Combien de gens ont été témoins de phénomènes inexpliqués qui se produisent dans leur environnement, d'apparitions furtives d'entités ou d'objets provenant d'autres dimensions et ont simplement cru avoir été victimes d'hallucinations ? Parfois même, des gens sont agressés par des créatures étranges qui disparaissent ensuite sans laisser aucune trace !

 

Lorsqu'une fenêtre dimensionnelle s'ouvre quelque part, elle peut parfois couvrir une grande région – c’était le cas de la Lozère en 1764 –. Dans votre perception du temps, elle peut s'ouvrir pendant quelques secondes, quelques minutes, mais beaucoup plus rarement, pendant des journées entières. Les êtres se trouvant alors à proximité de ce phénomène, se retrouvent pour ainsi dire parfois projetés de l'autre coté du vortex. Mais d'ordinaire lorsque le vortex se referme, il sont à nouveau "ramenés naturellement" dans leur dimension d'origine.

 

Une fenêtre dimensionnelle s'ouvre lors

de la collision de deux univers d'espace/temps différents

 

 

Néanmoins, il existe des exceptions à la règle ! Et ces exceptions se produisent généralement par accident lorsque un être ou un organisme, animal, humain, ou extraterrestre est blessé ou endommagé pendant la traversée entre les dimensions. Sous-entendu lorsque l'intégralité du corps physique – la totalité des atomes qui constituent sa physicalité – est altérée. C'est pour cette raison que la bête du Gévaudan n'avait pas pu retourner dans son monde d'origine, car blessée à plusieurs reprises, elle n'a jamais eu le temps de guérir et reconstituer son capital atomique qui aurait du être intact avant de repartir dans le vortex.



D'autre part, pour appuyer votre système d'indices, parlons de crash d'OVNIS, tels ceux de Roswell en 1947, de Sverdlovsk en 1968 (en Russie) et évidement bien d'autres encore. Il faut savoir que les véritables vaisseaux provenant de dimensions parallèles ou supérieures, comportent pour la plupart une sorte de système nerveux intégré dans la structure de l'engin, qui est réglé et connecté avec la fréquence de résonance de chaque membre de l'équipage. De ce fait, le vaisseau peut être piloté par la pensée ou l'énergie émise par les pilotes. Un vaisseau de ce genre fonctionne alors littéralement comme une extension psychique "et atomique" de ses occupants.

 

Pour faire court, supposons que pendant l'ouverture de la fenêtre dimensionnelle – qui dans ce cas est induite par leur technologie –, d'une manière ou de l'autre, la structure du vaisseau soit endommagée ou que l'un des pilote soit blessé. (Ce qui revient donc au même puisque les deux éléments – le pilote et le vaisseau – reliés l'un à l'autre, constituent un assemblage homogène de molécules, un seul ensemble d'atomes cohérent et inter-reliés entre-eux.) L'ensemble "vaisseau-pilote, qu'il soit séparé ou détérioré", "tombera" littéralement de la fenêtre ouverte entre les dimensions, pour rester bloqué dans la plus dense des deux. Et ceci parce qu'il ne pourra plus reconstituer la totalité de son capital atomique indispensable à son retour dans l'antimatière (le passé ou le futur).

 

 

 

 

Vous avez donc ici, dans ce que je viens de vous révéler deux nouveaux paramètres qui se rajoutent à votre jeu de piste.

 

D'un coté l'intégralité atomique de la matière qui lorsqu'elle est altérée lors d'un accident, une blessure... entre en jeu, au moment d'une collision dimensionnelle. De l'autre, des "événements historiques" (tels la bête de Gévaudan en 1764, les crashs d'OVNIs en 1947 et 1968 par exemple) qui ont jalonné l'Histoire de la Terre dans votre passé.

 

Il s'agit donc maintenant de comprendre ce que représente véritablement l'Histoire d'un point de vue quantique !

 

Pour appréhender le déroulement de l'Histoire, il faudrait que vous soyez capables de comprendre ce qu'est le temps. Le temps n'est rien d'autre qu'une mesure arbitraire du déplacement des objets dans l'espace, liée aux perceptions de vos cinq sens. Cet espace n'est absolument pas linéaire. Il est simplement déterminé par le point de vue d'un esprit individualisé – ceci seulement, lorsqu'il est incarné dans un corps – qui porte son attention, sa conscience sur un objet ou un événement.

La distance entre l'esprit incarné (dans un corps dense) et l'objet ou l'événement qu'il observe ou perçoit, est appelé "espace". Pour être perçu dans un espace, l'objet ou l'événement doit obligatoirement vibrer – c'est à dire être situé – dans la même fréquence de densité que le véhicule dans lequel cet esprit est incarné.

 

Il n'existe donc aucune notion d'espace (de dimension), ni limitation, lorsque l'Esprit se trouve en dehors d'un corps de 3ème ou 4ème dimension. Les objets, qui en réalité sont des amas d'énergie densifiés, n'ont pas nécessairement un déplacement linéaire dans cet espace. Dans l'Univers de l'antimatière – c'est à dire lorsqu'elles ne sont pas perçues ou observées par un esprit incarné –, les ondes se meuvent de façon aléatoire, parfois selon un modèle courbe ou cyclique mais deviennent "objets ou événements" uniquement, lorsqu'elles sont perçues ou observées (en deçà de la vitesse de la lumière car celle-ci définit la limite de la perception humaine).

 

En réalité, l'histoire n'est pas une chronologie linéaire d'événements, comme le pensent et le définissent les historiens. Elle n'est pas un ruban que l'on peut étirer et marquer comme un instrument de mesure. L'histoire est une observation subjective du mouvement des objets dans l'espace, figée du point de vue d'un individu/esprit incarné. Elle n'existe pas et n'a aucune réalité du point de vue des esprits désincarnés qui ont quitté le plan matériel terrestre. Dans l'antimatière et sur le plan quantique, tous les événements de votre "Histoire" se produisent donc de façon interactive, concurrente et simultanée.

 

Bien que le temps dans votre 3ème dimension de densité se déroule apparemment de façon continue, les événements – qui naissent dans l'antimatière – ne surviennent pas de façon interdépendante les uns des autres ou selon une évolution linéaire. Mais ils s'organisent et se structurent en fonction de la conscience qui les perçoit ou les observe. Pour percevoir et comprendre l'Histoire ou la réalité de votre passé, il est donc indispensable de prendre en compte la totalité des événements de votre passé-futur comme des parties d'un ensemble interactif. Ainsi, représentez-vous le temps comme une vibration homogène et constante qui parcourt l'Univers.

 

Pouvez-vous alors comprendre que la guidance de votre Ange – votre Supraconscience –, n'est autre que votre Conscience future qui se matérialise dans votre présent sur Terre, à partir d'un endroit (dans l'antimatière) de votre galaxie ?

 

La Supraconscience commence à se manifester à votre conscience parce que vous avez accepté, "ratifié" et approuvé "le bien et le mal", les deux polarités de votre essence que vous incarnez dans votre histoire terrestre personnelle, représentant votre karma humain et transdimensionnel.

 

Et c'est parce que peu à peu, vous vous déprogrammez de vos croyances présentes, que vous avez eu accès à l'information qui dit : "par une télomérase rééquilibrée, la régénération cellulaire vous sera amplement facilitée – ce qui vous aidera à supporter la dépolarisation magnétique –, lors de l'intense vertige qui vous affectera au moment du processus du changement dimensionnel."

 

L'information à laquelle vous avez accès à travers votre Supraconscience est désormais disponible pour que vous soyez à même d'évoluer et d'être capables de la lire vous-mêmes. Car de cette façon, elle vous sera profitable pour passer à un autre niveau de réalité. Cela participe ainsi à l'expansion de l'Univers.

 

L'Ange, dans un avenir proche, n'aura donc plus besoin de jouer le rôle de messager. Il sera "VOUS" car à ce moment-là, vous aurez à nouveau bouclé la boucle et rejoint votre futur.






Question à l'Ange :


Si nous avons bien compris, il est important que les télomères soient revenus à leur potentiel optimum de réplication avant le processus de changement dimensionnel. Est-ce que cela signifie que la programmation "SDS" à propos du végétarisme, est destinée de façon indirecte à altérer notre "capacité" à reconstituer notre capital atomique, après avoir changé de dimension ?


Effectivement votre déduction est exacte. Mais le processus de changement dimensionnel est encore beaucoup plus complexe que cela. Vous vous en apercevrez seulement lorsque la Transition aura aboutie.


Les "SDS" de 4ème dimension tentent par tous les moyens d'empêcher l'Ascension physique des candidats "SDA". Et leur meilleur moyen d'y parvenir consiste par de "suprêmes mensonges" de contribuer à ce que soit propagé "la désinformation", en aiguillant les ego des chercheurs spirituels dans la mauvaise direction. Ce genre de programmation est entre autre propagée à travers la philosophie Végan, le New Age, les soi-disant recherches scientifiques soigneusement orientées par le consortium "SDS" et autres...


C'est ainsi que beaucoup de ces "chercheurs de l'ésotérisme" s'évertuent à pourchasser des mythes ou des trésors cachés. D'autres se targuent de dévoiler des technologies transdimensionnelles de guérison. Mais ils n'ont toujours pas compris qu'ils sont manipulés par les prédateurs/programmeurs "SDS" de 4ème dimension, qui en leur laissant découvrir au compte-goutte des technologies magiques ou en leur laissant croire à des découvertes fantastiques, ne font que briser leur capacité de discernement. Ils parviennent de la sorte à éloigner les chercheurs de vérité de leur véritable raison d'Être, celle de "conquérir" leur Êtreté supraconsciente.


C'est ainsi qu'à force de courir après les mystères, ces inventeurs, chercheurs, aventuriers, tous ces "Indiana Jones de la spiritualité" passeront à coté de l'essentiel !


Voyez-vous, beaucoup de chercheurs en ufologie, en sciences occultes, d'enseignants et "explorateurs spirituels" sont convaincus du caractère extraordinaire de leurs observations ou découvertes. Mais ils ignorent que les thèses qu'ils divulguent proviennent de la programmation mentale de 4ème dimension "SDS" !


Ces individus sont donc complètement ignorants de l'influence psychique dont ils sont victimes. Ils ont tellement envie de croire ce qu'ils persistent à croire, qu'ils acceptent, enseignent ou transmettent de fausses vérités, sans même jamais se remettre eux-mêmes en question et tenter d'aller chercher plus loin.


"Affirmes haut et fort ce que tu ignores et ton ignorance aura

toutes les apparences de la Vérité" Anonyme




Soit ! Revenons une nouvelle fois à nos télomères et à l'ADN.


Je vous avais révélé qu'en 4ème dimension, il se produira un phénomène de rajeunissement des cellules. Mais cette régénération – dans laquelle interviennent les télomères DOIT ÊTRE ENTAMÉE "EN CONSCIENCE" PENDANT VOTRE INCARNATION EN 3ÈME DIMENSION. Car les individus qui ne feront aucun effort pour retrouver l'équilibre dans leurs Corps-Âme-Esprit resteront incapables de survivre lorsque les portes dimensionnelles s'ouvriront.


Et c'est en cela – dans la réplication de l'ADN avant et après la Transition – que les télomères ont un rôle important !


En outre, voici une autre information qui révèle son importance. Depuis des années la science humaine considérait l'ADN poubelle ("ADN non codé") comme inutile, parce que ces séquences du génome humain, ne sont visiblement pas traduites en protéines ou ne possèdent pas de fonction biologique identifiée... Cela était plus ou moins vrai mais ne le sera absolument plus en 4ème dimension.


De plus en plus de biologistes s'aperçoivent que l'ADN possède des fonctions plus complexes que ce qu'ils pensaient initialement. Ils se sont rendus compte que dans cet ADN qu'ils croyaient non répliquant, des séquences redondantes fonctionnent comme des émetteurs et des récepteurs de fréquences électromagnétiques, ce qui aux yeux des scientifiques, représente une nouvelle fonction pour une partie de l'ADN poubelle.

 

Ils y ont également découvert que des reliques d'inclusions anormales ou des prétendues erreurs de duplication, apparaissent de plus en plus fréquemment dans cet ADN non codé et que finalement, celles-ci semblent avoir une influence fonctionnelle sur le processus de réplication (la télomérase). Cela est vérifiable et explicable, car "tout simplement" votre ADN devient sensible à la pénétration de l'Énergie de 4ème dimension et commence à réveiller une activité biochimique qui depuis des millions d'années, était restée en sommeil.

 

Toutefois, cette partie de votre génétique qui commence à se réveiller, ne fait que préparer votre physiologie à supporter la Transition. Les séquences d'ADN de 4ème dimension présentes dans votre ADN "non codé" – encore totalement inactivées pour le moment –, ne seront réellement opérationnelles qu'après la Transition en 4ème dimension d'existence.

 

 

Prenons pour illustration de ce phénomène, les métamorphoses génétiques qui se sont produites lors des grands changements d'ère de l'histoire de la Terre. Au moment de l'extinction rapide de l'ère permienne, lorsqu'un immense cataclysme a ravagé la Terre, 95% des espèces animales et végétales disparurent.


 


 

Les grands dinosaures se sont éteints mais des petits mammifères survécurent, car après le cataclysme de gros changements apparurent extrêmement rapidement dans leurs caractères génétiques et morphologiques qui se répercutèrent au cours des générations suivantes. Et il existe une raison à cela !

 

Les mutations dans leur génétique avaient déjà été préparées avant le cataclysme pour se déclencher extrêmement rapidement par après. Le cataclysme avait été déclenché par une pluie de météorites annihilant le champ magnétique terrestre et qui avait "apparemment réduit la surface de la planète en cendre". En réalité, les dinosaures ne ce sont pas éteints, ils sont simplement restés dans leur dimension de densité originelle. Ils existent donc toujours dans un autre espace-temps, mais qui pour vos croyances et vos perceptions humaines, correspond à plus de 250 millions d'années en arrière. Toutefois, ce cataclysme de l'ère permienne a révélé le début d'une nouvelle résonance vibratoire, une nouvelle ère qui avait permis aux animaux plus petits, de prospérer.


 Ce genre d'adaptation à une nouvelle ère – et une nouvelle densité – ne vous rappellerait-il pas quelque chose ?

 

Les dieux sumériens – les Annunakis – n'étaient-ils pas plus grands que les Atlantes qui eux avant leur disparition, étaient plus grands que vous ?

 

La prochaine humanité sera à nouveau réduite en taille, mais comme je l'ai déjà précisé, munie d'un néo-cortex plus adapté à l'existence en 4ème dimension de densité.

 

 

 

 

L'humanité approche à grands pas d'un effondrement irréversible de son écosystème et de sa société. Elle entrera donc à nouveau dans une nouvelle ère dont probablement que quelques 500 millions d'individus en réchapperont. Et à nouveau se produira une scission dans l'espace-temps que ne pourront franchir que ceux qui se seront ardemment préparés, car leur ADN aura été apprêté et conditionné par leur Soi supérieur pour supporter la Transition.

 

C'est pour cette raison que de multiples Univers naissent et se reproduisent – à l'image de la réplication cellulaire – à chaque changement d'Ère.

 

Et à chacun de ces changements, la biosphère change d'état, c'est à dire qu'il se produit une sorte de basculement vers l'inconnu.

 

Avant cela, plusieurs phénomènes avant-coureurs et annonciateurs de la Transition dimensionnelle s'imbriquent : accélération de la disparition de la biodiversité, intensification des incidents climatiques extrêmes, augmentation des mouvements tectoniques, intensification des manifestations d'origines cosmiques (chutes de corps célestes et de comètes), mutations rapides des courants de production et de dépense d'énergie… N'est ce pas le cas en ce moment même ?

 

Faites-vous en donc une idée par vous-mêmes :

 

 

 

Pour conclure, il faut savoir que la Transition de la planète vers une dimension de densité plus subtile dépendra de l'Évolution de Conscience des humains.

 

ANCRER LA FRÉQUENCE DE VOTRE ÊTRETÉ ET PERMETTRE AU PROCESSUS DE MUTATION DE L'ADN DE SE PRODUIRE DANS VOTRE BIOLOGIE, REND CETTE TRANSFORMATION DE FRÉQUENCE DE RÉSONANCE DISPONIBLE POUR LA CONSCIENCE PLANÉTAIRE. EN VIVANT CE PROCESSUS EN VOUS-MÊMES, ELLE SE DIFFUSE À LA PLANÈTE.

 

Cela implique que votre réalité changera tôt ou tard et que votre façon d'interagir avec votre nouvelle réalité se modifiera également. Vous cesserez d'être celui que vous avez été jusqu'à maintenant et vous serez de plus en plus en harmonie avec vos autres "Moi multidimensionnels" qui tentent de réaliser le même bond évolutif en direction de la Supraconscience que "VOUS" dans votre 3ème dimension d'incarnation.

 

Ce mouvement évolutif implique la reconnaissance de votre Soi multidimensionnel, votre fusion avec lui et la mise en pratique de son enseignement. Accepter et conscientiser ce principe, est le défi qui vous est lancé afin de vous préparer à la Transition.

 

Au plus la véritable Connaissance se développe en votre conscience, au plus vous vous apercevrez que vous n'êtes pas seulement un seul individu incarné sur ce plan-ci, mais vous comprendrez que votre Soi supérieur possède une multitude de facettes de lui-même incarnées, sur de multiples plans parallèles ou dimensionnels d'existence.

 

Aboutir à la Connaissance et à la Vérité n'est possible qu'à travers la Supraconscience, la Conscience multidimensionnelle. Cela implique de parvenir à fusionner au-delà de l'illusion, de l'espace et du temps, avec la collectivité d'intelligences – c'est à dire les nombreuses facettes de vous-mêmes –, subsistant dans un présent en perpétuelle expansion.

 

Un certain nombre d'individus "SDA" sont d'ors et déjà aptes à dispenser ces nouvelles fréquences porteuses d'une intelligence supérieure. Elles ne sont non seulement supérieures, mais potentiellement illimitées. Et le contenu de cette intelligence qui se transmet à l'humanité est diverse et quasi-illimitée.

 

Tout individu qui transporte ces nouvelles fréquences de manière stable, émet une fréquence de résonance plus élevée et affecte naturellement les gens qui l'entourent. Ceux-ci ressentiront la disponibilité de ces fréquences supérieures, qui peu à peu voyageront comme une grande onde autour de la Terre.

 

Au moment de la Transition, la Conscience de la Terre pourra alors accepter de recevoir ces nouvelles fréquences que les "SDA" auront travaillé si fort à décrocher. Car ces nouvelles fréquences s'ancreront et se densifieront grâce à la force gravitationnelle de 4ème dimension et manifesteront une nouvelle réalité en 4ème dimension de conscience "SDA".

Lorsque ces nouvelles fréquences de 4ème dimension "SDA" seront amarrées, fixées, stabilisées par la nouvelle fréquence de la gravitation terrestre, cela signifiera la fin de votre limitation, de votre emprisonnement.

 

Cependant, la 3ème dimension avec son gouvernement mondial, son énergie libre, ses cités de lumière et sa philosophie New Age "amour et lumière", continuera encore – par inertie – à exister pour un bon moment, puis comme à chaque fin de cycle, sera détruite par de grands cataclysmes.

 

En conscience de 5/6ème dimension, vous ne serez plus désinformés ou mal renseignés et vous deviendrez alors véritablement informés, et c'est seulement à ce moment-là, que vous entrerez dans la véritable Lumière.

 

Lorsque les spires d'énergie – provoquant le vertige – entreront pleinement en fonction au moment de la transition de l'individu (le vertige provenant d'une perturbation du champ électromagnétique du corps, possède en quelque sorte le pouvoir de ralentir, de disperser ou de rediriger l'onde de pensée), il se produira alors un éveil total de la connaissance "intuitive", une connaissance qui va bien au-delà de tout ce qu'elle a pu vous apprendre jusque-là. Ce savoir intérieur est le savoir du Soi, un savoir qui nous dit qu'il y a beaucoup plus à découvrir que le seul univers physique. Croyez-le. Sachez-le. Comprenez-le.

 

De notre point de vue, – c'est à dire vous dans le futur –, la véritable "Lumière" se définit comme étant le fait de promouvoir, de dispenser et de partager l'information et la Vérité. L'obscurité représente le contrôle, la négation et le refus de divulguer l'information-vérité.

 

Effectivement, il s'agit juste d'Être – non pas dans le sens "Amour et lumière New Age" –, mais en assumant pleinement votre responsabilité dans tout ce qui survient dans votre quotidien. Et c'est parce que – quoi qu'en pensent les gens autour de vous – lorsque vous avez le courage d'acter et d'assumer chaque prise de conscience et en cessant vos jeux de rôle dans votre quotidien, que vous parviendrez à "vibrer votre Êtreté" dans des dimensions de conscience beaucoup plus évoluées !



Transmis par Sand et Jenaël

http://bienvenussurlanouvelleterre.jimdo.com/



Télécharger
"Rat, fraises et télomères" & "Le secret de l'ADN poubelle"
Diag 39.pdf
Document Adobe Acrobat 283.2 KB

En audio :